>
>
Anno 1800 : Nos impressions sur ce jeu de gestion au cadre très attractif

Anno 1800 : Nos impressions sur ce jeu de gestion au cadre très attractif

Par Camille Allard - publié le

Anno 1800 s'est laissé approché quelques heures via une version bêta très privée. Dans un état bien plus avancé que ce que nous avions pu voir lors de la Gamescom 2018. Nous avons notamment pu jouer le premier acte de la Campagne, nous proposant de fonder une nouvelle colonie (comme c'est souvent le cas dans la saga Anno).

Anno 1800 propose outre son habituel mode bac à sable un mode campagne permettant en fait de se faire la main sur le jeu. La première partie (l'acte 1) est d'ailleurs un vaste tutoriel qui nous offre un aperçu des diverses possibilités du titre. Comme son nom l'indique ce nouvel opus quitte le futur pour nous plonger au début du XIXème siècle. Une période faste pour les Hommes, faite de grandes découvertes et de belles explorations (notamment celle de l'Afrique dans toute sa largeur et sa longueur). Un monde fait d'aventuriers, d'explorateurs, qui se prête clairement aux ambitions de la saga depuis ses débuts. Nous faire ressentir le plaisir de la découverte, partir de rien pour fonder quelque chose de grand, parfois trop grand pour un homme.

Partir de rien

Et dans cet épisode nous ne sommes évidemment pas seul à lorgner sur les vastes territoires vierges à l'horizon, puisque notre cousin est aussi en quête de gloire et il se fera un malin plaisir d'écraser nos ambitions sous sa botte. Comme ses ancêtres, Anno 1800 nous demande donc de gérer une colonie ainsi que ses besoins primaires (dans un premier temps). Construire ce qu'il faut pour nourrir votre population n'est que le début, puisque très vite celle-ci souhaitera jouir des privilèges de la capitale comme les divertissements. L'urbanisation est plus profonde qu'elle n'en a l'air puisque très vite, les premières scissions sociales feront leur apparition. Le centre ville commencera petit à petit à s'embourgeoiser tandis que les classes précaires, iront de plus en plus loin. Cela permet d'apporter une certaine crédibilité à l'ensemble.

L'exploration à portée de main

L'un des divertissements très appréciés (et sûrement son Age d'Or) est le zoo. En effet, à cette époque le monde occidental est en quête d'exotisme et n'hésite pas à assouvir sa curiosité à importer et faire venir des animaux lointains. C'est évidemment l'une des mécaniques que propose le jeu via les explorations maritimes. Faire venir des animaux exotiques ravira votre population. Ces nombreuses expéditions feront appel à d'autres mécaniques tel que le moral de vos équipages et la nécessite de subvenir à leurs besoins notamment en eau et en nourriture. Outre les zoos, il sera également  possible de remplir vos musées (on se rappellera par exemple de l'amour pour l'égyptologie au début du XIXème siècle).

Nouveautés sympathiques

L'une des nouveauté en termes de construction pure est l'ajout de la possibilité de réaliser des blueprints, entendez par là le fait de pouvoir placer vos bâtiments sous forme de plan avant même de posséder les ressources nécessaires pour les construire. Ça permet de mieux ordonner sa ville et de préparer plus efficacement son futur développement.

ON L'ATTEND... AVEC IMPATIENCE !
Sans être totalement novateur, Anno 1800 est un beau retour aux sources qui trace un trait définitif sur les erreurs du dernier jeu en date. L'exploration comme on l'aime est enfin de retour et l'impression de transformer petit à petit sa colonie en véritable métropole est un réel plaisir. Anno 1800 est attendu pour le 26 avril prochain sur PC.

Galerie photo ANNO 1800 - 3 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

2 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (2)