>
>
League of Legends : RNG a une chance de remporter toutes les compétitions de l'année

League of Legends : RNG a une chance de remporter toutes les compétitions de l'année

Par Eva Martinello - publié le
Image

Ce vendredi 14 septembre, la finale de la ligue chinoise s'est déroulée en opposant RNG à Invictus Gaming, remportée par RNG 3-2 qui s'est imposée championne de Chine. L'équipe a gagné les deux compétitions internationales depuis le début de l'année et le Spring split ; si elle remporte les Worlds, elle aura tout gagné sur l'année.


À voir aussi : League of Legends : Les SKT T1 ne se sont pas qualifiés aux mondiaux


La ligue chinoise a pris fin ce 14 septembre, avec Invictus Gaming, l'équipe underdogs, contre RNG, la championne du dernier Split. Il s'agit de la dernière région majeure à avoir eu sa finale, et elle a été très disputée entre les deux adversaires. L'enjeu était au plus haut pour cette finale, non seulement pour remporter le titre de meilleure équipe chinoise, mais aussi pour obtenir sa place directe dans les groupes des Championnats du Monde.

D'un côté, Invictus Gaming a obtenu la quatrième place au Spring Split, mais s'est révélée au Summer Split en montant à la première place du classement, devant RNG qui a pris la deuxième place. Rookie, le midlaner d'IG, est le joueur-star de l'équipe, en ayant obtenu deux titres de MVP dans la saison ; mais en face, Uzi et Karsa sont des joueurs également très reconnus. D'un autre côté, RNG n'a pas été au plus haut ce split, mais elle a remporté le Mid-Season Invitational et le Spring Split, en s'imposant comme l'équipe favorite dans cette finale, mais sans être l'équipe à la meilleure progression.

Cette finale commence fort avec RNG remportant les deux premières parties ; les spectateurs s'attendaient à un 3-0 propre contre Invictus Gaming. Mais à la troisième partie, cette dernière reprend du poil de la bête et remonte avec une, puis deux victoires, en remontant le score à 2-2.

Pour la dernière partie, la pression est à son maximum avec les fans chinois supportant leur équipe favorite. RNG décide d'adopter une stratégie ambitieuse en prenant une composition all-in, avec Nocturne pour MLXG. La pression augmente pour les joueurs alors que les pauses techniques s'enchaînent, rallongeant la dernière partie de plus de 20 minutes... et finalement, après de nombreux retournements de situation et plusieurs barons pris par IG, c'est RNG qui l'emporte en piégeant un par un les joueurs de l'équipe adverse. 

Les ambitions de l'équipe RNG vont bien au-delà de dominer sa propre région : en mai dernier, RNG a remporté le tournoi mondial du Mid-Season Invitational, organisé au Zénith de Paris. Ensuite, lors des Rift Rivals du mois de juillet, c'est là encore la Chine qui l'a emporté face aux autres régions asiatiques, RNG ayant battu SKT T1 en finale du tournoi. 

La finale du Summer Split constitue un trophée supplémentaire pour RNG. Si elle parvient à remporter le plus grand des tournois de la saison, les Worlds Championships, elle aura été la première équipe à remporter tous les titres possibles en une seule saison... un record historique sur la scène compétitive. 

En parallèle, les Regional Qualifier ont décidé de la troisième équipe à entrer à la phase de Play-In des mondiaux : EDward Gaming a remporté sa place en gagnant le dernier match contre les Rogue Warriors, ce dimanche 16 septembre. 

La phase de Play-In des mondiaux se lanera le 1er octobre, avant que la phase de groupes ne commence.

La rédaction vous recommande