>
>
L'Arabie Saoudite bannit 47 jeux vidéo, dont GTA 5, après le suicide de 2 enfants [MAJ]

L'Arabie Saoudite bannit 47 jeux vidéo, dont GTA 5, après le suicide de 2 enfants [MAJ]

Par Romain Mahut - publié le - mis à jour le
Image

Il arrive que des mesures drastiques soient prises en réponse à des drames. Et c'est justement ce qui vient de se produire en Arabie Saoudite. Mais dans ce cas précis, le lien entre la tragédie et la décision gouvernementale est difficile à trouver. 


À lire aussi : GTA V : Les 100 millions d'exemplaires à portée de main


[Mise à jour 20 juillet] : Il s'avère que la dépêche d'Associated Press contenait plusieurs erreurs. Les 47 jeux ont bel et bien été bannis par l'Arabie Saoudite mais ces bannissements ne sont pas liés aux deux suicides. Ces titres ont été bannis bien avant cette tragédie, en raison des lois saoudiennes en matière de contenus vulgaires et/ou sexualisés. Pour ce qui est des causes du décès du jeune garçon, son père est revenu sur ses propos et affirme désormais qu'il n'a pas de lien avec le "Blue Whale Challenge."

Le site de l'agence de presse Associated Press révèle que la Commission Générale des Médias Audio-Visuels saoudienne vient d'annoncer sa décision de bannir 47 jeux vidéo en raison de "violations des règlementations."

Les autorités saoudiennes n'ont pas précisé les violations dont sont accusés les jeux. Elles ont simplement indiqué que des titres comme Grand Theft Auto V, Assassin's Creed II ou encore The Witcher font parties des 47 jeux concernés.

Associated Press explique que ce bannissement a été décidé des suites du décès d'une jeune fille de 13 ans et d'un jeune garçon de 12 ans. Les deux jeunes gens se sont apparemment suicidés après avoir participé au "Blue Whale Challenge."

Ce dernier est une sorte de "jeu" morbide sur les réseaux sociaux au cours duquel 50 défis quotidiens sont donnés aux participants par une tierce personne. Dans tous les cas, le cinquantième et dernier défi demande au participant de se donner la mort. 

Le rapport entre le "Blue Whale Challenge" et les jeux vidéo bannis, ou même les jeux vidéo d'une manière générale, est donc pour le moins difficile à établir. À l'heure où sont écrites ces lignes, les autorités saoudiennes n'ont pas précisé leur raisonnement. 

La rédaction vous recommande

38 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (38)