>
>
Le PDG de Take-Two ne croit pas au jeu par abonnement mensuel

Le PDG de Take-Two ne croit pas au jeu par abonnement mensuel

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Lancé il y a désormais un an et demi, le Xbox Game Pass est une première tentative de lancer un système d'abonnement sur le juteux marché du jeu vidéo sur consoles. Et si certains voient dans ce service moins onéreux qu'une bonne vieille ludothèque un certain avant-goût de l'avenir, tout le monde n'est visiblement pas de cet avis.


À voir aussi : Nintendo soutient le cross play, ça coince toujours chez Sony


Et c'est en l'occurrence le patron de Take-Two Strauss Zelnick qui s'est entretenu sur le sujet auprès du magazine en ligne MCV.

L'éditeur de quelques-unes des licences les plus juteuses du média (citons au hasard Grand Theft Auto, Red Dead ou encore Civilization) ne semble pas voir dans le système d'abonnement mensuel une bonne opération pour les joueurs

Je ne crois pas que le modèle actuel fonctionne vraiment pour les joueurs. Je ne suis pas certain que les consommateurs apprécient la possibilité de jouer à énormément de jeux chaque mois : je pense qu'ils préfèrent se concentrer sur un petit nombre de gros jeux. Je ne suis pas non plus sûr qu'ils cherchent à disposer d'un énorme catalogue de titres, et je pense que le modèle économique actuel ne leur profite pas. 

Pour autant, Zelnick ne prétend pas disposer de la science infuse, et ne risque pas sur la seule base de son jugement à quitter le navire. Il relève en revanche un point aussi important que rarement évoqué en ce qui concerne les abonnements de ce type, à savoir la réversion dont bénéficient les éditeurs :

Je suis donc quelque peu sceptique, mais je ne l'écarterai pas pour autant, car notre but est d'être là où sont les consommateurs. Et s'il pense que ce type d'abonnement lui est profitable, alors nous y participerons, tant que nous serons correctement rémunéré pour notre travail et celui de nos créateurs.

Evidemment, ces déclarations ne sont pas innocentes, puisque Take-Two édite typiquement des AAA à gros tirage qui pourraient à l'heure actuelle se dispenser d'intégrer ce genre de service... Une façon de faire monter les enchères en vue d'un futur partenariat ? 

De quel côté vous situez-vous ? Préférez-vous avoir le choix, ou seulement profiter des plus gros titres ? Faites-nous part de vos préférences dans les commentaires ci-dessous.

La rédaction vous recommande

19 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (19)