>
>
Jeux vs. DVDs : on n'y est pas encore

Jeux vs. DVDs : on n'y est pas encore

L'EMA remet les pendules NPD à l'heure
Par Grégory Szriftgiser - publié le

Angel, dont le caractère jovial, facétieux et optimiste n'est plus à démontrer, s'est peut-être un peu emporté, comme beaucoup d'autres, à la lecture des derniers chiffres publiés par l'organisme NPD. Ces chiffres laissaient entendre que le jeu vidéo avait dépassé le DVD, aux Etats-Unis d'Amérique de l'Autre Côté de l'Atlantique, en termes de revenus. L'Entertainment Merchants Association (EMA) a tenu à diffuser un correctif à ce sujet, arguant que les 18,85 milliards de dollars de revenus comptabilisés par NPD comprenaient software, hardware et accessoires, tandis que les 16 milliards du DVD ne prenaient en compte que les DVD eux-mêmes.

Ainsi, pour revenir à des comparaisons peut-être plus logiques pour eux, ils soulignent qu'en se restreignant aux ventes de disques uniquement, le jeu vidéo génère environ 8,64 milliards de dollars de recettes (sans compter location, occasions et revenus générés par les abonnements en ligne) - ce qui le replace encore loin derrière le DVD. Ceci étant dit, NPD a récemment annoncé son intention de surveiller les revenus générés par les abonnements en ligne, et en est déjà à 1 milliard de dollars pour le seul premier trimestre 2008. Ah, là, là, si seulement l'édition de sites sur le jeu vidéo pouvait faire ne serait-ce que le 10e de ça...

La rédaction vous recommande

4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)