>
>
Comment STEAM tue la plupart des jeux moins d'une heure après leur sortie

Comment STEAM tue la plupart des jeux moins d'une heure après leur sortie

Par Julien Chièze - publié le
Image

C'est au cours d'un long entretien accordé au journaliste Pierre Gaultier, qu'Aurélien Regard (Arkedo, The Next Penelope) est revenu sur la difficulté d'imposer un "petit" jeu sur la plate-forme Steam. Les algorithmes de STEAM seraient ainsi pointés du doigt...


A voir aussi : PES 2016, 1h30 de vidéos maison


S'il n'a jamais été aussi facile de proposer son jeu aux joueurs via STEAM... la concurrence est telle que la lutte n'en devient finalement que plus brutale. Comment obtenir plus qu'une petite heure de visibilité lorsqu'on a travaillé des mois, années, sur son jeu indé ? Comment faire pour obtenir un peu de place aux côtés des blockbusters ultra calibrés et marketés. Aurélien Regard explique le système mis en place par STEAM...

Steam, c'est déjà l'enfer, mais ce sera encore pire en 2015 : tout le monde pourra diffuser ses jeux, et ceux-ci seront noyés dans un flot de sorties. Il existe certes un système d'évaluations, de curateurs et de recommandations entre amis, mais les bannières en Une du magasin ont bien plus de poids, et se fondent surtout sur des algorithmes.

Les jeux figurent d'abord dans la liste des nouveautés sous la forme d'un petit bloc, qui apparaît pendant dix à soixante minutes selon le trafic. Cela représente environ un million de vues. Si tu n'es pas classé parmi les pages les plus visitées, c'est fini : ton jeu devient anonyme en moins d'une heure. Mais si ton image est assez efficace, voire racoleuse, pour attirer les clics, tu as le droit à un million de vues supplémentaires. Et si cela arrive plusieurs fois, Steam te consacre une petite place parmi les sorties populaires, puis au sein des grandes bannières de recommandations personnalisées - et si ces dernières cartonnent, tu en obtiens une "vraie" que verront tous les utilisateurs.

Dans un premier temps, les clics comptent davantage que les ventes : cela signifie que l'image plaît, que le jeu fonctionnera bien en soldes, et Steam mettra en avant des réductions à -30% pour pousser à l'achat. S'agissant des gros éditeurs, c'est différent : Steam met systématiquement en avant les superproductions comme Call of Duty, parce que celles-ci rapportent de l'argent à coup sûr et que c'est dans leur intérêt d'annoncer leur parution.

Il est certain qu'à l'image de l'ensemble des "Store" dématérialisés, la course à la visibilité est devenu un enjeu majeur. Le bouche à oreille étant souvent l'une des rares (et fragiles) armes des créateurs indépendants.

Retrouvez l'intégralité de l'entretien ici

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Nintendo Switch avec une paire d…
Neuf : 329,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 538,59 €
Console Nintendo Switch noire avec manet…
Neuf : 329,99 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 299,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 299,00 €
The Legend of Zelda : Breath of the Wild…
donnée non spécifiée
Neuf : 64,99 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To
Neuf : 342,98 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 699,00 €
Console Sony PS4 1 To Slim Noir + Call o…
Neuf : 369,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 49,90 €
Console Sony PS4 1 To Slim Noir + Call o…
Neuf : 369,90 €
68 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (68)