>
>
Swatting : la Police Nationale rappelle les (lourdes) sanctions encourues

Swatting : la Police Nationale rappelle les (lourdes) sanctions encourues

Par Julien Chièze - publié le
Image

Alors que plusieurs cas de swatting ont touché ce week-end des streamers français (DominGo et Bruce Grannec), la Police Nationale réagit en rappelant les sanctions encourues par les tristes plaisantins...


A voir aussi : J'ai quelque chose à vous dire sur le Swatting et les trolls


Provoquer l'intervention inutile de la Police au domicile d'un joueur en ligne, en prétextant à son insu, des scénarios graves ou catastrophiques, non, ce n'est pas drôle. A aucun moment. D'ailleurs les peines encourues sont lourdes pour ce délit de fausse alerte (voir l'image code pénal : Article 322-14 al. 2) : 

  • 2 ans d'emprisonnement
  • 30.000€ d'amende


Espérons maintenant que la police parvienne à retrouver les mauvais plaisantins et applique ce genre de sanction pour que cela calme définitivement les esprits...

Galerie photo - 1 image (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

15 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (15)