>
>
Dreamworks Animation : 500 licenciements, un studio ferme ses portes

Dreamworks Animation : 500 licenciements, un studio ferme ses portes

Par Rami Bououd - publié le
Image

Le studio DreamWorks Animation, co-fondé notamment par Jeffrey Katzenberg et Steven Spielberg va licencier 500 personnes et fermer sa branche PDI à Redwood en Californie. Un coup dur pour le monde de l'animation.


À lire aussi : PS Vita : des Uncharted et inFamous annulés


Comme mentionné plus haut, 500 personnes seront licenciées, soit 1/4 de ses effectifs. Des licenciements qui vont s'étaler sur la période 2015-2016, même si certains des employés auront l'opportunité de partir sur le campus de la société à Glendale.

La branche PDI (Pacific Data Image), connue pour avoir été des précurseurs en matière de 3D a travaillé dans les années 90 avec Dreamworks avant d'être finalement rachetée par cette dernière. La route se termine donc ici pour elle, pour permettre ainsi à Dreamworks de sortir la tête de l'eau.

Pour l'anecdote, sachez qu'ils étaient notamment derrière l'effet de morphing révolutionnaire pour l'époque sur le clip Black or White de Michael Jackson, ou encore à la production du film Dragons, pour ne citer que cela.

Ces licenciements coûteront par ailleurs la bagatelle de 290 millions de dollars (257 millions d'euros) à la société américaine. Pour en revenir à cette vague de licenciements et à sa cause notamment, elle serait due aux récents revers essuyés par DreamWorks pour certains films comme : Mr Peabody & Sherman et Les Pingouins de Madagascar pour ne citer que ces derniers.

Le rythme de production des films s'en retrouve donc impacté et passe désormais de 3 à 2 films par an. Jeffrey Katzenberg, le CEO de DreamWorks Animation s'est d'ailleurs exprimé au sujet de la production de la société et sa future restructuration :

La priorité numéro 1 de DreamWorks Animation est de livrer un succès aussi bien créatif que financier. Je suis convaincu que ce plan stratégique offrira de grands films, de meilleurs résultats au box-office et une rentabilité croissante à travers nos entreprises complémentaires.

Des sociétés américaines de jeux vidéo, et non des moindres, se proposent d'ailleurs de se mettre sur le coup pour aider à leur niveau, comme certaines personnes chez Rockstar ou encore Blizzard l'ont annoncé sur Twitter :

 

Espérons que les personnes affectées par ces licenciements arriveront à rebondir. Une triste nouvelle donc pour le monde de l'animation.

[via : Variety]

La rédaction vous recommande

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Nintendo Classic Mini NES
Neuf : 189,18 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
8 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (8)