>
>
Laure Manaudou et Nagui se moquent des joueurs sur France Inter

Laure Manaudou et Nagui se moquent des joueurs sur France Inter

Par Romain Mahut - publié le
vidéo : Laure Manaudou et Nagui se moquent des joueurs sur France Inter
vidéo : Publicité Nintendo 3DS avec Nagui

Quand Nagui et Laure Manaudou s'attaquent aux jeux vidéo à la radio, les "abrutis" ne sont pas forcément ceux que l'on croît. Récit d'une chronique totalement piratée par des intervenants à côté de la plaque.


À lire aussi : Antoine de Caunes accepte l'invitation du Desert Bus sur Twitch


Une chronique de l'émission de France Inter "La Bande Originale" s'est intéressée ce matin au phénomène League of Legends et à l'arrivée de l'eSport dans les universités américaines. La journaliste Leïla Kaddour-Boudadi, qui avait visiblement préparé son sujet avec sérieux, tentait de répondre à la question suivante : est-ce que les jeux vidéo vont débarquer aux Jeux Olympiques ?

Le problème, c'est que l'équipe de l'émission, présentée par Nagui, et son invitée, l'ancienne sportive Laure Manaudou, n'était pas réceptive au sujet. Doux euphémisme. La chronique de Leïla Kaddour-Boudadi s'est en effet immédiatement transformée en attaque groupée contre les jeux vidéo et les joueurs.

Dès le début, Nagui explique qu'il trouve "fou" qu'une université américaine (la Robert Morris University en l'occurrence) puisse donner une bourse d'étude aux champions d'eSports comme ils peuvent le faire avec les autres sportifs. Et c'est lorsqu'il demande à Laure Manaudou son avis sur les jeux vidéo que les choses dérapent :


Nagui :
Est-ce que vous êtes une dingue des jeux vidéo ?

Laure Manaudou : Pas du tout ! J'ai toujours été contre !

Une intervenante de l'émission :
Pourquoi contre ?

Daniel Morin : On peut avoir un enfant débile et diplômé c'est ça ?

Laure Manaudou : Je préfère la mettre dehors et qu'elle joue avec les escargots et les papillons, que la mettre devant la télé.

Dans sa chronique, Leïla Kaddour-Boudadi précise que pour la Robert Morris University, les athlètes de l'eSport ont toutes les qualités des "vrais" sportifs. Pour appuyer son argumentaire et insister sur l'ampleur de la popularité de League of Legends, la journaliste explique que le jeu bénéficie de "67 millions de joueurs par mois." Nagui ne peut alors s'empêcher de répondre un très pertinent, et totalement dénué d'ironie "bien sur [...] vous avez tous joué à heu..."

Et lorsque la journaliste tente d'expliquer que certains auditeurs de France Inter s'intéressent peut-être aux jeux vidéo, la réponse de Nagui est cinglante :

Leïla Kaddour-Boudadi : Peut-être que le public qui est ici Nagui, et sans vous offenser, n'est pas forcément représentatif.

Nagui : Non. Nous nous avons des lecteurs de livres, c'est ça la différence.

Et lorsque la chroniqueuse évoque Twitch et l'intérêt éprouvé par de plus en plus d'internautes à regarder des joueurs en train de jouer, la réponse de Nagui n'est pas sans faire penser aux réflexions originales d'Antoine de Caunes sur le sujet :

C'est juste la tristesse de rien faire.

Nagui, qui affirme avoir beaucoup joué à Tetris, explique avec une grande précision médicale, que les jeux vidéo :

Ça frappe la tête quand même.

Face à l'assemblée, pour qui il semble totalement incompatible d'aimer à la fois lire et jouer aux jeux vidéo, la chroniqueuse se défend d'une manière tout à fait honorable :

Leïla Kaddour-Boudadi : Est-ce qu'on peut éviter de faire des guerres de chapelle comme ça ? On peut très bien lire des bouquins et on peut aussi aimer beaucoup jouer aux jeux vidéo.

Nagui : Donc vous aimez les jeux vidéo vous ?

Leïla Kaddour-Boudadi : Bah moi je jouais quand j'étais à la fac quand je préparais mes partiels...

Daniel Morin : Ah bah bravo !

Nagui : On voit le prof que ça a donné (avant de devenir journaliste, Leïla Kaddour-Boudadi était enseignante, ndlr).

Daniel Morin : On voit le niveau, ça finit sur France Inter.

Leïla Kaddour-Boudadi : Parce que ça me détendait énormément. Non non ce n'est pas incompatible, on ne peut pas opposer comme ça les classiques et les modernes.

Daniel Morin : Mais si, on peut.

Histoire d'élever encore plus le débat, un autre intervenant de l'émission, un certain "Alex" ne trouve rien de mieux que de se moquer du physique des joueurs de jeux vidéo. Joli niveau : 

On aime bien idolâtrer les sportifs parce que ce sont des beaux corps... Et là les geeks, excuse moi... T'as pas envie de mettre un poster d'un geek.

Laure Manaudou, qui n'a de son côté jamais caché sa méprise des jeux vidéo, en rajoute une couche et n'hésite pas à parler d'abrutissement et du caractère asocial des joueurs :

Laure Manaudou : J'ai toujours été contre les jeux vidéo, j'en ai jamais eu quand j'étais petite et pour moi de s'abrutir devant un ordinateur alors qu'il y a autre chose à côté et qu'il y a des gens à qui parler, pour moi c'est nul.

Mon petit frère joue beaucoup à FIFA et quand je vais chez lui, bah je suis assise sur le canapé et puis j'attends parce qu'il est comme ça en train de jouer.

Et les geeks ils préfèrent pas aller faire une partie de basket où ils transpirent vraiment plutôt que de se mettre devant la télé ?

Si ce type "d'argumentaire" donne une impression de "déjà entendu," c'est tout à fait normal. Il s'agit ni plus ni moins que du type de réponse donné au sujet des jeux vidéo par des gens qui ignorent tout à leur sujet.

Sachant que Nagui a par le passé fait de la publicité pour la Nintendo 3DS (comme le montre la vidéo ci-dessus, vidéo 2), il est possible de voir cette situation de deux manières. La première, c'est qu'il avait accepté de faire cette publicité sans aimer les jeux vidéo. La seconde, c'est qu'il souhaitait ici se "faire mousser" devant ses invités et collègues, ainsi que devant ce qu'il imagine être le public de France Inter...


À voir aussi : Laure Manaudou "supprimez ces jeux vidéo à la con"


Face à tant de méconnaissance, il paraît cependant important de souligner la prestation de Leïla Kaddour-Boudadi qui tente tant bien que mal de montrer l'intérêt de la discipline et de l'ampleur que cette dernière a prise ces dernières années.

Comme d'autres journalistes qui se sont retrouvés dans cette situation avant elle, elle aurait pu, par facilité, choisir de suivre le mouvement et de se moquer des jeux vidéo. Elle les a défendu jusqu'au bout, et c'est tout à son honneur. Et faire preuve de tant de patience face au torrent de stupidité auquel elle a été confrontée, cela relève presque de l'exploit sportif, quoi qu'en pense mademoiselle Manaudou...

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 55,70 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
253 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (253)