>
>
Marre des réseaux sociaux ? Découvrez Ello, l'anti-Facebook

Marre des réseaux sociaux ? Découvrez Ello, l'anti-Facebook

Par Romain Mahut - publié le
Image

Un nouveau réseau social simpliste qui essaye de prouver "qu'Internet ne doit pas obligatoirement être un panneau publicitaire" secoue actuellement le web. Dites bonjour à Ello...


À lire aussi : Voici le salaire de Mark Zuckerberg, patron de Facebook


Chaque nouvelle mise à jour de Facebook provoque son lot de mécontentement auprès de ses utilisateurs. D'autres personnes se plaignent du côté intrusif du réseau social et de la présence de plus en plus prononcée des publicités.

Un groupe d'artistes et de designers influents partageait visiblement l'avis des détracteurs du réseau de Mark Zuckerberg. En effet, ce groupe, mené par le créateur de Kidrobot Paul Budnitz, a décidé de créer son propre réseau social. Ce dernier, du nom d'Ello, se veut aux antipodes de ce qu'est devenu Facebook.

Le design du site donne en tout cas la couleur (le blanc) et le démarque immédiatement avec le leader du secteur. L'interface est extrêmement minimaliste, avec de grands espaces sur chaque profil destinés à mieux accueillir les photos des membres (ce qui n'est pas sans rappeler Tumblr). Ces mêmes membres ne sont par ailleurs pas obligés se s'inscrire avec leur vrai nom. Pseudonyme ou vrai nom, la décision lui revient.

Un des inconvénients majeurs d'Ello réside à ce propos dans l'absence de paramètres de confidentialité. Impossible de bloquer qui que ce soit par exemple. Paul Budnitz promet cependant que la possibilité de régler ces paramètres arrivera très bientôt.

Sur ce nouveau réseau social, les utilisateurs ont la possibilité de classer les personnes qu'ils suivent dans deux catégories : "Friends" (Amis) et "Noise" (Bruit). Sur la rubrique "Friends," les photos sont affichées en gros et les textes ne sont pas coupés. Sur la page "Noise," il est en revanche question d'une grille avec de courts extraits mis à la suite. Ainsi, l'utilisateur peut différencier le contenu qui l'intéresser vraiment de celui qu'il peut parcourir rapidement (et potentiellement ouvrir si quelque chose l'interpelle).

Quand l'utilisateur redevient client

Bien entendu, Ello n'est pas le premier réseau social "différent" à s'ouvrir ces dernières années. Là où Ello se démarque de ses concurrents, c'est qu'il ne cherche pas à faire du "Facebook mais en mieux".  Ello se veut comme le strict opposé du leader. Cette volonté est par ailleurs écrite noir sur blanc sur son manifeste :

Votre réseau social appartient à des annonceurs.

Chaque post que vous partagez, chaque ami que vous vous faites, et chaque lien que vous suivez est pisté, enregistré, et converti en données. Les annonceurs achètent vos données afin de pouvoir vous montrer plus de publicités. Vous êtes le produit qui est acheté et vendu.

Nous pensons qu'il y a une meilleure façon de faire les choses. Nous croyons en l'audace. Nous croyons en la beauté, la simplicité, et la transparence. Nous pensons que les gens qui font des choses et les gens qui les utilisent devraient être partenaires.

Nous pensons qu'un réseau social peut être un outil pour s'affirmer. Pas un outil pour tromper, contraindre, et manipuler ; mais un endroit où se connecter avec les autres, créer, et célébrer la vie.

Vous n'êtes pas un produit.

Cette manière de présenter les choses n'est pas sans rappeler ce qu'affirmait le PDG d'Apple, Tim Cook, lorsqu'il comparait la manière d'utiliser les données des utilisateurs de sa société à celle d'autres géants du web comme Google et Facebook.

"Nous ne gagnons pas d'argent grâce à la publicité. Point. Jamais"

Ello affirme de son côté que le site restera gratuit et n'affichera jamais de publicité. Bien entendu, gratuité et absence de publicité semblent impossibles sur un service de cette ampleur. Et pourtant, le PDG d'Ello, ce même Paul Budnitz, a affirmé dans une interview accordée hier à Bloomberg Businessweek que sa société a déjà trouvé un business model qui lui permettra d'être viable sans avoir à renier ses principes :

Ello sera toujours gratuit. Quand la bêta prendra fin, nous commencerons à proposer des fonctionnalités spéciales à la manière d'un app store. Pour quelques dollars, vous pourrez ajouter une fonctionnalité spéciale. Cela ne servira pas à tout le monde. Des milliers de personnes nous ont écrit au sujet d'idées ou de fonctionnalités pour lesquelles ils seraient prêts à payer.

Nous savons donc ce que les gens veulent le plus. Il n'y a quasiment aucune chance que cela ne marche pas. L'autre bonne nouvelle est que, comme nous ne récupérons pas de données au sujet de nos utilisateurs, il y a tout un tas de gens que nous n'avons pas à engager comme des mineurs de données ou des vendeurs.

Quelqu'un m'a récemment demandé à quelle tranche de population correspond nos utilisateurs. Nous n'en avons aucune idée ! Nous ne connaissons pas leur âge. Nous ne connaissons pas leur sexe. La seule chose dont vous avez vraiment besoin pour vous inscrire sur Ello est une adresse e-mail. Cela rend notre vie plus simple. C'est un réseau plutôt simple à faire tourner.

Sur son profil Ello, Paul Budnitz précise tout de même que les sociétés auront la possibilité de créer leur page Ello. Une page n'apparaissant jamais dans le flux d'un utilisateur qui ne s'y serait pas abonné au préalable, il sera possible d'éviter totalement ces pages "publicitaires."

Victime de son succès, le site ne permet pour l'instant de s'y inscrire à tout moment. Seuls les gens disposant d'une invitation peuvent y accéder. Dans la même interview que celle dont il était question plus haut, la popularité grandissante de ce nouveau réseau social a par ailleurs été évoquée par son créateur :

En ce moment, environ 40 à 50.000 personnes s'inscrivent sur Ello chaque heure. Nous faisons embarquer les gens le plus rapidement possible. Les gens doivent être patients. Nous avons lancé la bêta le 7 août dernier. Avant cela, c'était pendant presque un an un réseau social privé avec une centaine de personnes dessus.

Et pourtant, Ello ne paraît pas particulièrement vivant pour l'instant. Cette impression est certainement provoquée par le faible nombre d'utilisateurs francophones inscrits pour le moment, l'absence de contenu audio/vidéo (Ello promet l'arrivée prochaine de la compatibilité avec le contenu venu de Soundcloud, YouTube, Vine, etc.), et la non-existence d'une application mobile (là encore, des applications iOS et Android sont prévues).

Vu le rythme auquel vont les choses, près d'un million de nouveaux inscrits par jour, le réseau devrait cependant faire de plus en plus parler de lui. Au moins à court terme.

Et vous, quel regard portez-vous sur les réseaux sociaux et leur pratique ? Stop ou encore ?

Galerie photo - 4 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,91 €
Console New Nintendo 3DS XL Pokémon Sole…
Neuf : 229,78 €
26 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (26)