>
>
La lettre choc d'un développeur contre King (Candy Crush Saga)

La lettre choc d'un développeur contre King (Candy Crush Saga)

Par Antoine Verselder - publié le
Image

Albert Ransom est le créateur de Candy Swipe. Dans une lettre ouverte envoyée à la société King, développeur de Candy Crush Saga, il souhaite dénoncer les agissements de la société britannique, qui essaye de supprimer la marque "Candy Swipe". Attention, ça dénonce...

Si vous suivez l'actualité du jeu vidéo vous savez que dernièrement King s'est démarqué dans sa volonté de poursuivre les propriétaires des jeux ayant "Candy" ou "Saga" dans leurs "titres" (voir : Candy Crush : King affirme que le terme "Candy" leur appartient et King (Candy Crush) attaque Stoic pour le nom "The Banner Saga").

King vient également de s'attaquer au jeu Candy Swipe un titre paru pourtant... deux ans avant le titre Candy Crush Saga !  Et la ligne de défense de l'éditeur est claire : il affirme avoir acheté les droits d'un jeu nommé Candy Crusher... et paru en 2004, pour ainsi revendiquer les droits d'utilisation de ces marques.

 Une tactique que l'on peut qualifier de fourbe.

Albert Ransom "félicite" King pour l'occasion et n'y va pas par le dos de la cuillère dans sa lettre ouverte :

Cher King,

Félicitations ! Vous avez gagné ! J'ai créé mon jeu Candy Swipe en mémoire de ma mère qui est décédée prématurément à l'âge de 62 ans d'une leucémie. J'ai créé Candy Swipe en 2010, cinq mois après son décès, je l'ai fait car elle a toujours aimé ce genre de jeux. D'ailleurs, si vous terminez le jeu sur Android vous aurez droit à un message disant "le jeu a été fait en mémoire de ma mère, Layla"

J'ai créé ce jeu pour tous les gens comme elle, pour aider ma famille, ma femme et mes deux garçons de 10 et 4 ans. Deux ans après que j'ai sorti Candy Swipe, vous avez sorti Candy Crush Saga sur mobile, l'icône de l'application, les bonbons et même la récompense "Sweet" sont pratiquement identiques. A tel point que j'ai eu des centaines de cas de confusion réelle de la part d'utilisateurs qui pensaient que Candy Swipe était la même chose que Candy Crush Saga ou que Candy Swipe était une imitation de Candy Crush Saga.

Ainsi, lorsque vous avez tenté d'enregistrer votre marque en 2012, je me suis opposé pour "risque de confusion" (ce qui est mon droit légal) étant donné que j'ai enregistré la marque en 2010 (deux ans avant que Candy Crush Saga n'existe). Maintenant, après avoir combattu tranquillement dans cette affaire qui oppose nos marques pendant un an, j'ai appris que vous vouliez désormais annuler ma marque Candy Swipe pour que je n'aie plus le droit d'utiliser le nom de mon propre jeu.

Vous êtes capable de faire cela car ces derniers mois vous avez acheté les droits d'un jeu nommé Candy Crusher (qui ne ressemble en rien à Candy Swipe ou même à Candy Crush Saga) Je suis ravi pour vous, vous avez gagné. J'espère que vous êtes heureux de prendre la nourriture de la bouche de ma famille alors que Candy Swipe existe clairement depuis bien avant que Candy Crush Saga.

J'ai passé plus de trois ans à travailler sur ce jeu en tant que développeur indépendant. J'ai appris comment coder par moi-même après le décès de ma mère et Candy Swipe a été mon premier jeu et mon plus gros succès. C'est mon gagne-pain et maintenant vous êtes en train d'essayer de me le retirer. Vous avez enlevé la possibilité que Candy Swipe ne s'épanouisse à la hauteur de son potentiel. J'ai été calme, pour ne pas exploiter la situation, espérant que les deux parties pourraient s'entendre sur une issue pacifique. Cependant, votre intention d'acheter une marque dans le seul but de vous débarrasser de l'infraction faite envers la marque Candy Swipe et de toute bonne volonté me rend malade.

Cela contredit aussi la récente déclaration de Roccardo dans "Une lettre ouverte sur la propriété intellectuelle" postée sur votre site où il dit : "Nous croyons en une communauté de développement de jeux florissante et nous croyons que de bons développeurs de jeux - petits ou grands - ont tous les droits de protéger le travail qu'il font et les jeux qu'ils créent".

J'ai seulement essayé de protéger mon travail.

Je voulais profiter de cette occasion pour vous écrire cette lettre afin que vous sachiez qui je suis. Car je sais exactement qui vous êtes. Félicitations pour votre succès !

Cordialement,
Albert Ransom
Président (Fondateur), Runsome Apps Inc.

À l'heure du phénomène Flappy Bird et de la multiplications des sosies, un cas comme celui d'Albert Ransom nous montre à quel point les conflits des droits d'utilisation d'un simple nom peut aller loin, très loin avec de lourdes conséquences.

Au moment où nous écrivons ces lignes, King n'avait pas réagi à cette lettre ouverte.

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 338,28 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 324,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 50,68 €
21 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (21)