>
>
Les guerriers bourrins du royaume d'Asgard

Les guerriers bourrins du royaume d'Asgard

Viking : Battle for Asgard, nos impressions
Par Angel Davila - publié le

Tout ceux qui ont vu les vidéos de Viking : Battle for Asgard savent déjà à quel point le jeu est sanglant. A tel point qu'il peut rapidement passer pour un jeu ultra bourrin, dans lequel on ne ferait qu'appuyer sans réfléchir sur les boutons. Pourtant, il est plus subtil qu'il en a l'air. Pas au point de nécessiter un Bac +5 non plus, mais suffisamment pour que Sega fasse une présentation détaillée du gameplay concocté par The Creative Assembly, en présence de deux développeurs dépêchés pour l'occasion, avec en cadeau bonux une session de jeu manette en mains.

Il faut dire que The Creative Assembly n'a pas vraiment l'habitude de pondre des jeux pour les mous du bulbe. Après la série des Total War, le développeur touche sa bille en matière de stratégie, c'est une certitude. Du coup, lorsqu'un jeu beaucoup moins subtil tel que Viking : Battle for Asgard est développé, des éléments de stratégie sont tout de même intégrés. Viking se découpe en deux phases de jeu bien distinctes. Pour lutter contre les démons qui se sont emparé du pays, notre héros a l'honnêteté de reconnaître qu'il ne peut pas tout faire seul. Ainsi, dans une première partie, il faut sauver nos bons vieux guerriers vikings, retenus captifs un peu partout sur la carte, puis les enrôler. Pour cela, des villageois, que l'on rencontre au hasard des balades sur les îles inhospitalières où se déroulent l'aventure, nous indiquent des lieux dans lesquels se trouvent les dits prisonniers. Hop, on va là-bas, on se bat à coups d'épée contre les ennemis, puis on libère les gens. Une fois que les nouvelles recrues sont suffisantes, on se dirige en groupe vers la fameuse gigantesque bataille épique, à la Braveheart, dans laquelle s'affrontent des centaines de personnages.

Bourrin, mais pas trop

C'est ici qu'intervient la dimension tactique du titre. Dans cette configuration, foncer dans le tas ne servira à rien. Il faut établir une tactique afin d'éliminer les éléments stratégiques adverses. Ainsi, les gros balèzes (que l'on achève avec un Quick Time Event aussi classe que violent) sont a liquider en premier lieu, afin d'éviter de perdre trop de guerriers. Ensuite, en tuant les chamans, la résurrection des ennemis devient impossible... Bref, il faut trouver les points faibles et faire en sorte que la formation adverse se désarticule. Comme dans un STR en somme, mais version super light. Attention toutefois : pas question de donner des ordres à toute une troupe, dans le meilleur des cas on peut juste se constituer une troupe de garde rapprochée, qui nous protégera pendant que l'on vaque à d'autres occupations. Une fois la bataille gagnée, on recommence tout sur un territoire différent, jusqu'à ce que la reconquête d'Asgard soit finalement totale. En tout, on compte 5 batailles de ce genre, toutes plus gigantesques les unes que les autres.

Alors lui, je sens qu'il va me prendre la tête...

Claaasse... pas claaasse ?

Côté combat, le jeu ne fait pas dans la dentelle : on tranche des membres à tout va, à base de combos pas trop difficiles à sortir. Le sang gicle de tous les côtés, mais comme des images valent mieux que des mots, je ne peux que vous conseiller d'aller le vérifier par vous même en regardant cette vidéo. Oui, c'est très bourrin. Et comme la maniabilité est étudiée pour qu'on maîtrise son personnage au bout de quelques minutes à peine, les rixes deviennent très rapidement de véritables boucheries où l'on décapite quatre zombies en quelques pressions de boutons. Techniquement enfin, il faut avouer que c'est super joli à regarder et techniquement maîtrisé. On regrette néanmoins un design qui ne plaira pas forcément à tout le monde, mais c'est inhérent à la mythologie nordique, ainsi que l'absence d'un mode multi... Bref, d'après ce qu'on en a vu, Viking : Battle for Asgard est effectivement un titre très bourrin, mais les développeurs on su ajouter cette petite touche stratégique qui fera peut-être la différence face aux autres jeux du genre. La réponse fin mars, date de sortie programmée du jeu sur PS3 et Xbox 360.

Galerie photo Viking : Battle for Asgard - 12 images (cliquez pour zoomer)

Alors lui, je sens qu'il va me prendre la tête... Une touche permet de marcher discrètement, mais ça se finira tout de même en bain de sang. Avant la grande bataille, tout le monde est en rang, bien discipliné... C'est après que ça dégénère. Une incantation permet d'invoquer un dragon qui fera le ménage sur un point précis de la carte, façon bombardement. Bien évidemment, les sorts magiques seront aussi de la partie. La corvée de découpage pendant les barbecues est un passage obligatoire pour les bizus. Les combos sont franchement faciles à sortir... Y'a du monde au balcon !

Top ventes

Console Nintendo Switch noire avec manet…
Neuf : 329,99 €
Console Nintendo Switch avec une paire d…
Neuf : 329,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Mario Kart 8 Deluxe Nintendo Switch
donnée non spécifiée
Neuf : 49,90 €
The Legend of Zelda : Breath of the Wild…
donnée non spécifiée
Neuf : 56,00 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 899,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Manette P…
Neuf : 249,90 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 386,89 €
Injustice 2 PS4
PlayStation 4
Neuf : 51,76 €
Console Sony PS4 Slim 1 To
Neuf : 299,99 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 589,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 179,99 €
Farpoint PS4 VR + manette de visée Plays…
PlayStation 4
Neuf : 89,90 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 279,99 €
Fire Emblem Echoes Shadows of Valentia N…
Nintendo 3DS
Neuf : 33,99 €
10 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (10)