>
>
Ali Baddou : "Quand je joue aux jeux vidéo, je deviens dingue"

Ali Baddou : "Quand je joue aux jeux vidéo, je deviens dingue"

Ali déteste aussi les joueurs PC
Par Julien Chièze - publié le

Quand le poto Sébastien-Abdelhamid du Superstore reçoit Ali Baddou (Canal +), cela donne cette interview jeu vidéo avec des propos que l'on a pas l'habitude d'entendre.

On y apprend que le présentateur de La Nouvelle Edition est donc joueur (en plus d'être agrégé de Philo), essentiellement sur PS3. Du genre potentiellement obsessionnel : "quand je joue aux jeux vidéo, je deviens dingue." A la question de savoir pourquoi les grands médias semblent si peu s'intéresser aux jeux vidéo, ou sous un angle assez dénigrant, voici la réponse d'Ali : 

En France on considère que la culture ça s'écrit avec un "C" majuscule, on considére qu'il faut se mettre à genoux devant les livres, les tableaux, ce qui est considéré comme les arts majeurs.

Quand tu regardes aux Etats-Unis, t'as des thèses extrêmement précises, rigoureuses, de sciences humaines, de sociologie, d'arts plastiques sur le jeu vidéo... en France ça n'existe quasi pas.

De souligner aussi les freins que mettent le CSA pour parler des jeux "matures" avant 22H. Empêchant ainsi de pouvoir présenter l'ensemble du spectre du jeu vidéo. 

Pour conclure, sur une sorte de boutade, les joueurs PC apprécieront aussi le sympathique tacle qui leur est destiné en fin d'interview. 

Aujourd'hui, je pense qu'il faudrait réserver (le mot) geek à ceux qui jouent sur PC avec un clavier, parce que eux c'est vraiment les héros du jeu vidéo. Une fois j'ai essayé, c'est un univers qui est tellement fermé. Tu rentres dans la salle, les gens te détestent. Ils se liguent pour te tuer au bout de 5 secondes. Je les déteste !

La rédaction vous recommande

44 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (44)