>
>
Endless Space, impressions de premier contact

Endless Space, impressions de premier contact

Votre planète m'intéresse
Par Erwan Lafleuriel - publié le

Il est tout à fait probable que l'humanité ne puisse jamais voyager à travers les étoiles et conquérir de nouveaux mondes, et qu'elle disparaîtra comme le parasite qu'elle est après avoir détruit son hôte, mais on peut rêver. Développer des technologies incroyables, coloniser la galaxie, marchander avec des races inconnues... Avec Endless Space, c'est possible.

Récemment sur Steam est apparue la beta d'un nouveau titre de stratégie spatiale au tour par tour qui ne me semblait pas dégueu : Endless Space. Il s'agit d'un jeu développé par les Français d'Amplitude Studio et si vous le pré-achetez, vous pourrez goûter à une version déjà très avancée. Et même y participer, si ce n'est avec votre talent, au moins avec votre esprit critique et votre vote. Il s'agit du programme Games2gether, mais on en reparlera une autre fois. Voyons le jeu en lui-même, Endless Space, qui vous propose de choisir une faction parmi huit bien différentes et de partir à la conquête de l'espace, avec diverses conditions de victoire possibles.

Les planètes peuvent avoir des particularités positives ou négatives très exotiques.

Great Leader Fumble

C'est donc avec une planète natale et deux vaisseaux spatiaux que vous vous élancerez vers les étoiles. Vous gérez quatre ressources : la nourriture, la production, la science et la brume. La brume est une substance extra terrestre laissée par une civilisation très avancée et disparue, les Endless. Elle sert de monnaie d'échange, et toutes traces de ruines Endless seront motif de réjouissance pour celui qui les découvrira. Mais d'abord il faut se développer. Quatre arbres technologiques s'offrent à vous : combat, exploration, science, troll, et commerce/diplomatie. Ah, j'en ai mis un en trop, pardon. S'il est facile de se généraliser un peu au début, il faudra rapidement choisir une ou deux voies qui soutiendront votre stratégie. En tout cas, c'est comme ça que je joue. Et je perds.

Les arbres de technologies vous laissent très libre de vous spécialiser ou non.

Guide du routard intergalactique

Après, faut un peu de bol. Peut-être pourrez-vous coloniser une planète à côté de chez vous. Peut-être faudra-t-il voyager et mettre au point les technologies utiles pour terraformer des astres peu hospitaliers. Peut-être que vous croulerez sous les ressources de luxe ou stratégiques, ou bien vous n'aurez rien sous la main... Peut-être que votre premier contact avec les autres races ne sera pas trop guerrier ? À moins que ce ne soit vous, le belliqueux. Quelle que soit votre vision de l'univers, je vous conseille tout de même de vous équiper d'une petite flotte, ne serait-ce que pour repousser les pirates qui apparaissent lorsque vous prenez de l'importance.

Il vous faudra un peu de temps pour maîtriser la customisation de vaisseaux.

36 missiles et 1cm de blindage

Deux éléments sont à la base de chaque vaisseau : son tonnage et sa spécialité. En découleront le nombre et le type de modules dont vous équiperez votre nouveau modèle. En attaque, vous aurez le choix entre les missiles, les lasers et les canons. À terme, tout du moins, car vous débutez avec peu d'options en la matière. En défense, les contre-mesures équivalentes seront aussi à rechercher. Et en soutien, tout un tas de gadgets qui feront la différence n'attend que votre attention. À vous de concevoir vos bâtiments et de les produire selon les besoins (qui dépendent souvent de qui vous avez en face). Comme vous avez un nombre de points de commande limité, il faudra équilibrer entre petits vaisseaux et gros poids lourds. Ensuite, priez pour que tout se passe bien dans l'action.

Il faut développer l'arbre "commerce&diplomatie" pour ne serait-ce que proposer la paix.

Cartes en main

La résolution des combats est assez simple, tout en restant tactique. Il y a trois phases de jeu : longue portée (missiles), moyenne portée (laser) et courte portée (canons). À chaque phase, vous pouvez placer une carte spéciale (défense, attaque, soutien), qui peut aussi annuler la carte adverse. Votre choix s'étend avec votre développement, avec divers avantages et inconvénients. Vous disposerez aussi de quelques supers atouts qui demandent une dépense en brume pour être utilisés. Pour le reste, il n'y a plus qu'à admirer le spectacle, en espérant qu'il soit en votre faveur. Autant vous dire qu'il vaut mieux savoir ce que vous faites, parce qu'il y a rarement un deuxième tour. Un simulateur de combat ne serait d'ailleurs pas de trop pour l'entraînement.

L'espace infini peut se révéler rapidement très encombré.

On est encore sur Namek ?

Côté gestion, la vie quotidienne sera rythmée par le développement des planètes. La population qui augmente, le choix d'orientation pour chaque colonie, la direction générale pour le système solaire entier, etc. En général, on sait ce que l'on veut, mais c'est parfois un casse-tête pour l'obtenir. Et quoi que vous fassiez, il semble que l'IA soit capable de le faire beaucoup mieux que vous... Endless Space se joue en solo ou en multi, avec la possibilité de rejoindre une partie publique. Je devrais peut-être essayer cela pour espérer gagner.

Voilà pour la présentation générale du gameplay. Endless Space est encore en développement et la phase d'équilibrage est loin d'être terminée, donc on ne peut pas trop pinailler sur ceci-cela. De plus, je suis loin d'avoir tout essayé, notamment en matière de guerre intergalactique et de siège de planètes. Il faudra attendre la sortie et le test pour cela. Mais si le titre vous branche, rien ne vous empêche de faire la différence. Attention à vous : le syndrome "encore un tour" sévit assez fortement sur les explorateurs de l'espace infini...

Galerie photo Endless Space - 6 images (cliquez pour zoomer)

Les planètes peuvent avoir des particularités positives ou négatives très exotiques. Les arbres de technologies vous laissent très libre de vous spécialiser ou non. Il vous faudra un peu de temps pour maîtriser la customisation de vaisseaux. Il faut développer l'arbre "commerce&diplomatie" pour ne serait-ce que proposer la paix. L'espace infini peut se révéler rapidement très encombré. Mais où est Albator ?

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 324,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 299,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 50,68 €
31 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (31)