>
>
DotA 2, le retour du roi

DotA 2, le retour du roi

Celui par qui tout a commencé revient donner une leçon
Par Arnaud Chaudron - publié le

DotA 2, développé chez Valve, est la digne suite liftée de la carte modifiée pour Warcraft III, qui a inventé à elle toute seule un nouveau genre de jeu : le MOBA (Multiplayer Online Battle Arena). À la tête du développement, le très mystérieux IceFrog, qui gère en parallèle les updates de DotA 1 et de sa suite. Suite qui sera réservée à Steam, certainement gratuitement (même si rien n'est officiel) et qui s'annonce grandiose. De par sa réalisation, ses innovations côté réseau (Replay / DotA TV) et son gameplay bien huilé, qui fait ses preuves depuis 2005 ! Premières impressions après "à peine" 125 heures de jeu (*tousse*)...

Dire que j'ai une légère addiction à ce genre de jeu serait un euphémisme. Disons que pour un fan de jeux online comme moi, les MOBA ne sont pas loin de représenter une formidable pipe à crack, si vous me permettez la comparaison bien glauque. Une partie dure souvent autour d'une heure, ça s'enchaine sans y penser, et paf, d'un coup il est 4h du mat' et la preview à faire prend rapidement 2 mois de retard... Au fait, pour cet article, je vais partir du principe que vous savez de quoi on parle, depuis le temps ! En revanche, si vous êtes nouveau dans le monde des MOBA, tout le vocabulaire ainsi que les principes de base de ce fantastique genre de jeu, repaire des pires trolls du Net, se trouvent facilement sur la page Wikipedia du DotA d'origine.

A gauche, Pudge vient d'attraper BloodSeeker avec son crochet et le massacre peinard dans le bosquet. Et il se passe 3 autres actions sur cette image !

Les Sopranos

Les MOBA, encore réservés à quelques initiés il n'y a pas si longtemps, sont devenus en moins de 3 ans une grande famille, qui se fait une guerre sans pitié pour accaparer votre temps libre. League of Legends serait même passé devant Starcraft II en Corée, raflant ainsi la marche du titre le plus joué online. Pas étonnant dans ces conditions de voir VALVe et Blizzard s'accrocher pour savoir qui possède les droits du nom DotA (Defense of the Ancients), le mod Warcraft III qui a tout inventé. On pourra se moquer au passage de Blizzard, qui n'a strictement rien fait pendant des années autour de DotA et qui se réveille maintenant que le boulot est prémâché...

Ce succès est pourtant surprenant, quand on sait que finalement, c'est un genre assez jeune et plutôt difficile d'accès. L'antithèse d'un bon gros FPS moderne, bien calé dans son couloir hollywoodien. Mais les MOBA sont addictifs, pas si difficiles à comprendre, et complètement adaptés à des sessions de jeu courtes (mais répétées). De la bonne drogue donc, je l'ai déjà dit. Du coup, l'offre est maintenant bien plus large qu'à l'époque du seul DotA 1. Si on ignore le raté (mais joli) Demigod, les gros succès du moment s'appellent Heroes of Newerth et surtout League of Legends donc, qui écrase tout le monde en popularité, malgré ma super note de 2/5. Plus de 500 parties gagnées plus tard, je pense qu'il vaut finalement bien un 3 (/troll) - Oui, un article post-patchs sera fait cet été à ce sujet (promesse écrite et publiée, tu pourras pas reculer cette fois, NdRaHaN - l'été se termine le 21 septembre au fait) ! Mais le prochain concurrent à l'horizon va aussi faire parler de lui, car ce n'est autre que Blizzard DotA, dont on ne sait pas encore grand-chose, si ce n'est que les huiles de chez Blizzard commencent à piger qu'ils sont passés à côté d'une poule aux oeufs d'or qu'ils auraient pu garder pour eux. Maintenant que les "gros" sont là, je pense que les développeurs indépendants ne vont plus se risquer sur le genre à moins d'une idée géniale...

Vous reconnaissez le vendeur au milieu ? C'est lui, le mec du trailer ! C'est le patron du magasin, le profiteur de tous ces combats... Chaque base a le sien.

Nip/Tuck

Pour réussir un bon lifting sur un titre online comme DotA, il faut 2 outils d'une importance capitale : un moteur 3D qui offre des graphismes de qualité sans être gourmand et un code réseau parfait. A priori, les 2 ont l'air d'être bien présents. Le moteur 3D est dérivé du Source de VALVe, ça tournera donc même sur des configurations très modestes. Il offre une qualité 3D qui, à mon sens, explose la concurrence, tout en gardant une excellente lisibilité grâce au travail des graphistes.

Quant au code et à l'architecture réseau mise en place par VALVe, c'est tout simplement bluffant. Alors que LoL ne bénéficie toujours d'aucune fonction de replay / observateur digne de ce nom dans le client officiel - incroyable pour un titre joué en compétition avec des millions de dollars à la clé - DotA 2 offre déjà un mode replay complet, avec en prime la DotA TV : si une partie est publique, vous pouvez directement aller la regarder en live. Avec un système qui place la caméra automatiquement sur les actions importantes, la possibilité de voir exactement ce que voit / fait un joueur (ultra instructif en cas de joueur pro, potentiellement très marrant sur vos potes noobs). Évidemment un contrôle manuel est possible. On peut aussi privatiser une partie. Une fonction importante pour les joueurs pros qui diffusent en direct leurs sessions d'entrainement sur Own3D.tv ou Twitch.TV et sont rémunérés à l'audience. Reste que DotA 2 est encore en bêta, et si ces innovations réseau sont superbes, il arrive que la "simple" gestion des serveurs pose problème. Mais sur ce point, il sera temps de juger au moment du test !

Oz

Quand vient l'heure de choisir son héros, DotA2 trahit son statut de bêta version une nouvelle fois. Il manque encore pas mal de monde à l'appel. 72 héros pour le moment contre 108 dans DotA 1. Mais le casting complet sera présent pour le lancement officiel, assure VALVe. Forcément la refonte graphique se fait sentir, même si certains vieux de la vieille ne sont pas forcément contents du look de LEURS héros préférés. Les goûts, les couleurs... Personnellement, je trouve que jamais la rivière d'un MOBA n'a été aussi attirante. Les sorts manquent encore parfois de lisibilité, mais les changements et progrès sont constants. Heroes of Newerth avait fait un excellent boulot sur ce point, critique pour le gameplay. Impossible de réagir correctement si vous ne pigez pas qui utilise quoi (compétence, sort, objet...). Du coup, DotA2 se doit de faire au moins aussi bien, et pour le moment ce n'est pas encore parfait. Certains effets de sorts de zone dévastateurs sont encore bien trop discrets pour bien piger qu'il faut SE BARRER LOIN MAINTENANT TOUT DE SUITE. Mais vu les retouches constantes, on peut être confiant.

BatRider aime jouer avec le feu, vous attraper et vous trainer dedans. Et ce n'est pas très très gentil...

Pour l'amour du risque

Il manque encore beaucoup de fonctions et modes de jeux, je passe donc pudiquement sur ces points pour le moment. Sachez tout de même que les bots sont déjà intégrés et sacrément bons ! De quoi compléter facilement une équipe s'il vous manque un joueur pour une session entre débutants par exemple. Mais parlons plutôt de ce qui fait de DotA2 un MOBA si dynamique et stratégique.
Contrairement à LoL, il garde sa mécanique RATP (Rentre Avec Tes Pieds) : pour retourner se régénérer en vie et mana à sa base, c'est marche ou téléportation... payante, puisqu'il faut des parchemins pour ça. Cet objet est à lui tout seul un élément clé du gameplay. Car tout héros peut aussi se téléporter grâce à lui sur une tour, sur certains objets, sur les unités gérées par certains héros, etc. Résultat ? Des ganks à plusieurs super dynamiques, la possibilité d'aller immédiatement aider une tour en danger, etc. Vraiment, à lui tout seul, ce système change fondamentalement la façon de jouer, ce qui perturbe parfois les habitués de LoL, qui ne peuvent faire ça que rarement, avec un sort à choisir en début de partie. L'effet pervers (et amusant) de ce scroll de téléport : les débutants qui se téléportent "pour aider" au milieu du groupe adverse... Accueil chaleureux garanti.

Malgré ses talents d'esquive, Windrunner (la barre rouge planquée) ne sortira jamais vivante de ce coin de verdure.

L'homme invisible

Tout le reste est du même genre, sans parler des pouvoirs des héros, qui sont nombreux à pouvoir "sauter" sur leur adversaire, les tirer à eux (ou l'inverse), devenir invisibles, etc. On trouve ainsi la "Blink Dagger" pour se téléporter sur quelques mètres : idéal pour les héros qui disposent de quoi assommer tous les adversaires d'une zone (Tiny, Tide Hunter...). On attend que tout le monde soit groupé, on "blink", on active les bons sorts et paf, tous les ennemis sont immobilisés, généralement assez longtemps pour en tuer 1 ou 2 et prendre l'avantage dans une mêlée générale.

Dans le même esprit, la "Shadow Blade" permet de devenir invisible quelques secondes. C'est l'outil indispensable de tous les héros qui font de gros dommages à distance, mais qui ont les points de vie d'une feuille de papier (genre Sniper ou ma Drow Ranger adorée). Ça leur permet d'éviter de se faire massacrer dès le début d'un combat, de changer de position et de continuer le massacre.

"Smoke of Deceit" permet carrément de faire exploser une "fumée" magique, qui rendra invisible votre personnage, ainsi que ceux regroupés autour de vous. L'outil idéal pour aller chercher tranquillement une proie innocente.

Le mode spectateur Live est jouissif et se contrôle avec ce panneau, en haut à droite.

Warehouse 13

DotA2 reste en prime fidèle à son principe de "magasin secret" : certains objets, généralement puissants et indispensables pour la construction des meilleurs items, s'achètent uniquement dans des endroits qui ne sont pas dans votre base. Ça oblige à planifier ses déplacements ou à utiliser le coursier de manière efficace. Cet animal, qui peut voler quand il est upgradé, est indispensable au jeu à moyen et haut niveau. Il permet de rester sur sa ligne et ainsi ne pas perdre d'or ou d'expérience, tout en récupérant son matériel ou des potions pour se refaire une santé. Il peut même être "sacrifié" pour explorer le camp adverse, etc. Pour avoir une liste des objets, je ne peux que vous conseiller ce wiki. Pour faciliter vos achats, la fenêtre des items de DotA2 dispose d'un moteur de recherche, qui fonctionne même avec les abréviations ou les noms d'usage qui viennent de DotA 1.

L'écran d'accueil, avec les dernières news. Et vos scores. Dans l'écran de profil, le nombre de stats à disposition est impressionnant.

Game of Thrones

On pourrait faire des pages et des pages sur ce genre au concept si simple à expliquer, mais pourtant si complexe à maîtriser. Forcément, avec 108 héros, à raison de 4 pouvoirs par personnage, la masse d'information à retenir est colossale pour un nouveau joueur. Sans parler des objets ! Soyez patients et apprenez. Apprenez de vos erreurs, apprenez les sorts des NOMBREUX héros, apprenez le rôle des objets, apprenez à estimer les situations, et surtout apprenez à ne même pas répondre aux trolls qui vous insultent. Posez des questions sur quoi faire. Ils vous traitent de noob ? Parfait, assumez et demandez des conseils. Souvent, ils n'ont plus rien à dire. Parfois, ça peut même faire crasher le jeu si vous reconnaissez avoir des difficultés... Je ne nierai pas que ça demande du temps et un bon mental. Mais à terme, le plaisir est là, même pour un joueur moyen comme moi. Dernier tips : savoir ce que font tous les héros c'est important mais ça ne veut pas dire que pour s'amuser il faut tous les maîtriser. Si vous savez déjà en jouer correctement 6 ou 7 qui vous plaisent, ça vous permettra de garder le moral quand vous vous plantez avec les autres !

Ce qu'il faut retenir c'est que DotA2 se positionne d'emblée comme une réussite. Sa place sur le marché, on en parlera quand il sera terminé. Mais clairement, celui qui va le plus souffrir à terme, ce n'est pas League of Legends, mais bien Heroes of Newerth, qui est dans une position bâtarde. À trop vouloir chasser sur les terres de LoL, il risque de le payer... DotA2 met de son côté un look attractif, des héros connus par les fans et un gameplay exigeant mais gratifiant, fidèle à l'original. Avec en bonus, la touche VALVe : des héros qui balancent des vannes après un kill, une interface soignée et des fonctions totalement tournées vers l'e-sport, qui explose en ce moment. Vivement la suite, qu'on puisse juger des annonces de VALVe sur le matchmaking, censé bien regrouper les joueurs par niveau, ou encore le mode d'entraînement, tous deux indispensables pour capturer de nouveaux joueurs !

Note : Pour suivre l'évolution du titre, une seule adresse, le blog officiel. Pour pouvoir admirer le titre en action quand on n'a pas de clé bêta, il y a de quoi faire. De DotaCinema (qui réalise aussi des guides) à Joindota.com, en passant par les joueurs qui s'exercent en diffusant sur Twitch.tv ou Own3d.tv, le choix est vaste. A condition de parler anglais !

Galerie photo DotA 2 - 19 images (cliquez pour zoomer)

A gauche, Pudge vient d'attraper BloodSeeker avec son crochet et le massacre peinard dans le bosquet. Et il se passe 3 autres actions sur cette image ! Vous reconnaissez le vendeur au milieu ? C'est lui, le mec du trailer ! C'est le patron du magasin, le profiteur de tous ces combats... Chaque base a le sien. BatRider aime jouer avec le feu, vous attraper et vous trainer dedans. Et ce n'est pas très très gentil... Malgré ses talents d'esquive, Windrunner (la barre rouge planquée) ne sortira jamais vivante de ce coin de verdure. Le mode spectateur Live est jouissif et se contrôle avec ce panneau, en haut à droite. L'écran d'accueil, avec les dernières news. Et vos scores. Dans l'écran de profil, le nombre de stats à disposition est impressionnant. 2 v 2 en plein milieu ? Avantage aux verts ? Mmmm... ... c'est sans compter sur les potes des 2 rouges, Anti-Mage en tête. Massacre. Roshan est LE monstre neutre le plus important de DotA. Outre l'or et l'XP qu'il offre à sa mort, il lâche une pierre de résurrection. Les runes (ici, une rune de régénération) sont souvent sources de combat. Oui, le coursier est le cousin bâtard de Pégase : le célèbre âne volant... Quand un combat va mal tourner, tentez toujours de vous téléporter à votre base ! Assommé, coincé dans des arbres, la team adverse atour de lui. On appelle ça une sale journée. Le mode observateur permet de suivre l'évolution de la partie de manière très fine... ... pour l'XP... ...et pour l'or ! Game Over soon...

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 699,00 €
52 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (52)