>
>
Anno 2070 : impressions écolos

Anno 2070 : impressions écolos

Foutus hippies !
Par Erwan Lafleuriel - publié le

Amateurs de gestion, de construction et de commerce, réjouissez-vous ! La série Anno de Blue Byte & Related Designs dévoile son nouvel opus avec de quoi surprendre les fans, puisqu'il se passe dans le futur. En 2070 exactement. C'est Anno 2070.

Qu'est-ce qu'un Anno ? Vu que la recette est la même depuis des années, c'est assez facile de répondre à cette question. Pour faire un bon Anno il faut : des îles très jolies à coloniser avec des villes toutes mignonnes, le tout rempli de détails et d'animations. Vous aurez aussi besoin de ressources à exploiter et de produits à fabriquer, ainsi que du commerce. Différentes factions profiteront de ce dernier point, tout en offrant quelques options de diplomatie. Et si les relations se dégradent, de la stratégie guerrière en temps réel fera l'affaire. Voilà. Jusqu'à présent, on installait donc des civilisations sur des terres à demi vierges, pour prospérer socialement et économiquement, tout en réglant divers conflits et scénario avec d'autres peuples. Rien qu'avec des bateaux en bois. C'était Anno 1404 récemment, 1701 avant cela. 1602, 1503...

On dirait une ville Apple

Oui, ça fait toujours un total de 9

Et paf, 2070. Ça change un peu la donne là ! Le prochain Anno proposera effectivement quelques nouveautés, même si le coeur du gameplay reste identique. Tout d'abord vous aurez deux factions sous la main : les Tycoons industriels qui vous apporteront richesses et pouvoir rapidement au prix d'une pollution aggravée de vos territoires. Et les Ecos, écologique comme leur nom l'indique, plus design branchouille qu'un produit Apple, mais forcément plus lent à développer et plus cher (comme un produit Apple). Pas de jugement moral dans Anno 2070, une ville totalement industrielle, même moche, sera toujours habitable, pas de soucis (enfin, quelques-un quand même). Après tout, la catastrophe écologique a déjà eu lieu : la monté des eaux à chamboulé la carte mondiale. C'est l'heure de la reconstruction, donc si vous voulez refaire les même conneries, c'est vous que ça regarde.

Chouette paysage non ? Un peu plus de gueule qu'avant.

À trois, c'est mieux

Cela dit, à première vue, on se demande bien qui ne préférait pas les Ecos. À moins que les besoins de production ne soient boostés pour régler différents soucis, par exemple une guerre contre un ennemi encore non dévoilé. Eh oui, toute la partie militaire est passée sous silence à la présentation Ubisoft, qui édite le jeu. À peine quelques mentions des combats aériens, puisqu'Anno 2070 possède des véhicules volants. On peut miser soit sur des extra-terrestres, soit sur une menace venue des profondeurs. Pourquoi ? Parce l'Arche qui vous sert de base principale est une sorte de navire submersible. Les spéculations vont bon train, mais que voulez vous, Ubisoft adore garder des atouts dans sa manche.

Le porte-avion marché noir, où tout s'achète et tout se vend !

La science nous sauvera tous !

On ne verra donc pour l'instant qu'une magnifique cité Ecos, toute brillante et high-tech, avec ses éoliennes et autres bizarrerie plus science-fictionesques. Quoique les devs de Blue Byte affirment avoir travaillé avec de nombreux scientifiques pour proposer des solutions écologiques plausibles, comme le vaisseau à Ozone contre l'effet de serre, qui a déjà été testé en vrai. Ou encore la canalisation et la transformation du rire de RaHaN en énergie pure, ce qui pourrait répondre à 78% de la consommation électrique mondiale ; une technique néanmoins difficile et dangereuse qui aurait rendu sourds de nombreux techniciens travaillant sur le projet.

Le truc qui vole sur cette image, c'est le réparateur de couche d'Ozone.

Le mal nécessaire

Bref, Blue Byte nous fait bien comprendre qu'aller à fond dans la facilité avec les Tycoons aurait des répercussions sur l'environnement et que celui-ci nous le rendrait bien. Des catastrophes sont à prévoir (on a pu observer une plateforme pétrolière partir en fumée), bien qu'elles soient paraît-il plus facilement circonscrites qu'avant. On se demande encore quels seront les désavantages de la voie Ecos... on verra bien s'il y en a. En tout cas, les deux factions vous donneront du travail, puisqu'elles auront des besoins différents pour prospérer. Et probablement des productions propres. La difficulté (toute relative dans un Anno) reposera peut-être dans le maintien d'un équilibre entre industrialisation et bisoutage de troncs d'arbre.

Ah bah côté industriel, c'est... industriel.

Anno sera toujours Anno

Au-delà de ces nouveautés, tous les ingrédients d'Anno seront bel et bien présents. On retrouve des factions indépendantes, comme ce type qui s'est acheté un vieux porte-avions pour en faire un marché noir ambulant. Le jeu proposera une campagne solo, des scénarios, du multi. Le design des îles a été revu pour que les montagnes soient bien plus grandes que les bâtiments : on sort d'un look stratégique pour quelque chose d'un peu plus réaliste. On ne sait rien des combats, mais espérons que les affrontements en mer et dans les airs soient mieux que ce que Blue Byte n'a jamais proposé avant (seuls les combats sur terre d'Anno 1404 étaient intéressants, par exemple, avec la gestion des lignes de ravitaillement). Et reste la construction d'une ville à plusieurs niveaux, l'âme d'Anno. Et une sacrée belle ville ! Côté Ecos en tout cas...

Propulser les gestionnaires pépères de la série Anno dans le futur semble plutôt une bonne idée. Blue Byte apporte quelques nouveautés, mais renouvelle surtout son ambiance en gardant les racines de son gameplay bien ancrées dans le jeu. Maintenant, il nous reste pas mal de détails à connaître pour finir le puzzle. On a un peu de temps : le jeu est prévu pour l'hiver 2070 euhh 2011, sur PC.

Galerie photo - 6 images (cliquez pour zoomer)

On dirait une ville Apple Chouette paysage non ? Un peu plus de gueule qu'avant. Le porte-avion marché noir, où tout s'achète et tout se vend ! Le truc qui vole sur cette image, c'est le réparateur de couche d'Ozone. Ah bah côté industriel, c'est... industriel. "La révolution industrielle est la mère de toute laideur"

La rédaction vous recommande

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
6 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (6)