>
>
Une firme chinoise attaque Blizzard

Une firme chinoise attaque Blizzard

Prétextant un vol de polices de caractères !
Par Grégory Szriftgiser - publié le

Voilà une histoire bien puissante : Founder Electronics, une société basée à Beijing, intente un procès à Blizzard pour l'utilisation illégale de polices de caractères dont ils n'auraient pas payé la licence. Elle avance l'utilisation de 5 polices chinoises qui seraient présentes dans la version chinoise de World of Warcraft, sortie en 2005. Le fondateur de la société estime le manque à gagner de sa firme à 132 millions de dollars, et en réclame le 10e auprès de la Haute Court du Peuple de Beijing où a été déposée la plainte...

Quand on sait qu'en parallèle, la majeure partie des firmes accumulant et revendant de l'or virtuel sur le dos de Blizzard sont justement basées à Beijing, et que certaines de leurs pratiques sont pour le moins frauduleuses (certaines n'hésiteraient pas en effet à dépouiller les personnages de leurs propres clients, ou des joueurs infectés par des virus dédiés lancés par ces mêmes sociétés), c'est un épisode plein d'ironie qui éclate à présent...

Top ventes

19 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (19)