>
>
Odimo : la première console pour déficients visuels

Odimo : la première console pour déficients visuels

Ironie du jour : Odimo coûte un œil
Par Julien Inverno - publié le

Conçue par Brainbox & Company (cliquez pour le site web), en collaboration avec Acapela Group, "spécialiste européen de la voix", Odimo est présentée par ses créateurs comme la première console de jeux destinée aux déficients visuels.

L'engin permet de jouer à la bataille, aux dés, au sudoku, aux mots croisés et fléchés, au bridge, seul ou à plusieurs, le joueur malvoyant étant guidé et interagissant par la voix avec l'appareil.

La liste des activités proposées laisse entendre que la "console" s'adresse plutôt à des joueurs du troisième âge donc. Mais entre le sonotone et Odimo, il semblerait que nos seniors devront choisir : environ 320 €, c'est le prix auquel est proposé l'appareil avec un abonnement d'un an aux mots croisés OU fléchés (de nouvelles cartouches seront livrées tous les deux mois).

Un prix qui même si on nous promet "un dialogue et une interactivé entre la machine et l'homme" paraît un peu excessif... Surtout au regard de la vidéo que vous pouvez (peut-être) visionner en haut de page...

Le prix de Odimo, console élaborée avec l'aide "d'associations de malvoyants et d'une ergothérapeute", s'explique peut-être par une production restreinte. Ou alors cette technologie vocale est vraiment à la pointe de la pointe célesto-cosmique et je n'y connais rien...

Question : une dictée magique en braille, ça coûte combien ?

-Via-

Galerie photo - 2 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

20 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (20)