>
>
Les Pitchs Anxiogènes du Jeu Vidéo : Fatal Fury

Les Pitchs Anxiogènes du Jeu Vidéo : Fatal Fury

L'énergie du désespoir
Par Kendy - publié le
Image

Fatal Fury

Genre : Expérience scientifique
Editeur : SNK
Année de sortie : 1991
Supports : Neo Geo, Super Nintendo, Megadrive et Arcade

Au départ, Fatal Fury devait s'appeler Fatal Furets et proposer une expérience à la fois sociologique et physiologique avec des animaux de la famille des mustélidés, dans le but de mettre en avant ce que l'on appelle plus communément le phénomène d'énergie du désespoir. Il s'agit de démontrer que complètement acculé, dos au mur, l'être vivant est capable de déployer des ressources insoupçonnées pour sauver ses restes. Mais au dernier moment, les scientifiques ont préféré opter pour des humains, afin de rendre les données de l'expérimentation plus probantes. Pour cela, on a rassemblé onze personnalités antagonistes à qui l'on a proposé une somme d'argent conséquente pour se bourrer le pif dans des lieux publiques et ce, sous les regards médusés des badauds. Et pour attiser l'agressivité et les rivalités de nos sujets d'étude, l'institut de recherche s'est efforcé de choisir une race différente par rats de laboratoire. Car comme nous le savons tous hélas, s'il y a vraiment une chose que l'être humain n'est pas encore capable de faire, c'est bien de cohabiter en harmonie avec son prochain, surtout s'il est d'une engeance différente de la sienne... Fight !

Ainsi, entre l'américain, le thaïlandais, le chinois, l'italien ou encore le hollandais, rien ne va plus ! On assiste à un véritable festival de coups de pieds roboratifs dans le fondement et d'échanges musclés de mornifles dans la tronche, avec dès les premières rixes, les premières manifestations épiphénomèniques qui nous intéressent. Il se dégage tout de suite plusieurs constats à la fois passionnants et curieux. Le premier est que sous le coup de la colère, après avoir essuyé une volée de bois vert dans la face, l'homme peut sous le coup de la rage et de la frustration, transcender ses propres capacités physiques en libérant une quantité d'énergie phénoménale. Cela se traduira sous la forme d'un regain mystérieux de puissance, de force physique, au détriment de l'autre belligérant qui se fera détruire littéralement la gueule. Le second constat, encore plus interlope que jamais, est que proche de la mort, cette même énergie peut également se manifester, mais de manière infiniment décuplée. Assez en tous cas pour envoyer directement en enfer son rival urbain d'une ultime baffe nucléarisante. Bref, l'expérience Fatal Fury nous prouve bien que l'homme n'exploite pas au quotidien tout son potentiel physiologique, et que seule la perspective de la mort pourrait lui permettre d'accéder temporairement à un état de transe le transformant en übermensch de Nietzsche. Ce qui expliquerait des faits divers insolites comme une maman soulevant une voiture pour sauver son nourrisson, ou encore comment sous le coup de la colère, un sportif comme Valentino Rossi peut partir de la dernière position pour terminer en tête d'une course de Moto GP. Enfin je crois.

Parfois, le fait de s'énerver violemment provoque uniquement la destruction de son T-shirt...

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 358,28 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 55,06 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 50,68 €
4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)