>
>
Two Worlds II : impressions et images du RPG

Two Worlds II : impressions et images du RPG

On lui donne une seconde chance ?
Par Christophe Delpierre - publié le
Image

Hasard du calendrier, au moment même où GOG.com ajoute à son catalogue Two Worlds premier du nom - une curiosité sur ce site plutôt spécialisé dans les productions des années 90 -, les allemands de ZUXXEZ Entertainment viennent nous présenter la suite de ce jeu qui, disons-le poliment, n'a su que modérément enthousiasmer les foules voilà deux ans. Two Worlds II saura faire mieux, à n'en pas douter. Reste à voir s'il sera brillant...

Les amoureux de mondes ouverts et d'épées à deux mains se souviennent certainement de Two Worlds, RPG perclus de défauts qui, malgré ses différents soucis - notamment techniques - possédait un certain charme pour qui prenait le temps de traverser les différentes contrées de ce monde ouvert, qui avait au moins le mérite de faire profiter de différentes atmosphères. Une qualité retenue dans Two Worlds II, évidemment, tandis que vous évoluerez entre désert, jungle et marais. Mieux : désireux de se distinguer, le jeu vous fera profiter d'une région aux accents exotiques, riche d'architectures asiatiques, et d'un décor de savane assez inédit dans un titre de ce genre. Jusqu'à la possibilité qui vous sera offerte de voyager en bateau, un moyen de locomotion indispensable pour avoir accès, en particulier, à un grand nombre de quête annexes...

En ligne droite, le jeu se finira en 15-20 heures. Avec les quêtes annexes, vous pourrez multiplier ce chiffre par cinq. Enfin à ce qu'il paraît...

"Et sinon, c'est toujours aussi laid ?"

Que l'on se rassure. Là où le premier Two Worlds péchait par une qualité de réalisation inégale - on peut lui décerner haut la main le prix des PNJ les plus moches jamais vus dans un RPG occidental - sa suite corrige le tir, et de fort belle façon, notamment grâce à un tout nouveau moteur 3D, le GRACE Engine. Destiné à faciliter une blinde d'effets divers, entre lumières dynamiques, HDR, brouillard volumétrique, particules fines et textures détaillées, le GRACE Engine permet à Two Worlds II, non seulement sur le papier mais également pour ce que l'on a pu voir à l'écran, de se montrer à la hauteur de ses ambitions (surtout sur PC, évidemment...). Bien sûr, tout n'était pas parfait, avec par exemple quelques modélisations encore un tantinet grossières, et divers bugs de collision, mais n'oublions pas que nous étions face à une version preview. On notera, pour terminer, que le PhysX sera intégré au jeu ce qui donnera, a priori, un petit avantage technique aux possesseurs de cartes nVidia. Reste à voir si, comme souvent, ça ne tiendra pas plus du gadget qu'autre chose...

Ah les salauds, ils ont tué un... babouin ?!

"Et cette fois, on s'implique, ok ?"

Aussi indulgent que l'on puisse être avec le premier épisode de Two Worlds, il faut bien avouer que le jeu avait du mal à motiver réellement, tant le scénario était convenu et les personnages peu charismatiques. Sa suite évite cet écueil en proposant un récit aux implications multiples, entrecoupé de nombreuses cut-scenes, et en "accompagnant" constamment le joueur afin de ne pas le perdre. Le souhait des développeurs, ici, est avant tout de réussir à faire passer davantage d'émotion, avec, par exemple, une petite pointe de romance... Ultra classique dans le fond, avec ses quatre classes - mage, ranger, guerrier et assassin -, Two Worlds II se distingue par la profondeur de son gameplay, et quelques bonnes idées. Ainsi, vous pourrez développer une foule de talents différents, en fonction de votre manière de jouer, entre magies élémentaires, invocation, pose de pièges, maîtrise de différentes armes, métallurgie, alchimie, résistance physique ou aux poisons, etc. Libre à vous de vous spécialiser dans un domaine, ou de toucher un peu à tout. Vos tenues et vos armes seront customisables à souhait (intégration de cristaux pour modifier leurs caractéristiques, possibilité de changer leurs couleurs, etc.) et un mode multi-joueurs (jusqu'à 8) répondra présent, en proposant trois aspects différents : PVP (du combat en versus pour les bourrins, mais aussi des courses de chevaux ou du "Capture the orbs"), Aventure (des quêtes annexes spécifiques à ce mode) et Village (gérez différents magasins, échangez des objets entre amis, etc.). Curieusement, les modes solo et multi ne semblent aucunement liés - on ne devrait pas pouvoir customiser un perso en multi, puis l'importer en solo, par exemple - ce qui limite tout de même l'intérêt du online, et notamment du mode Village. Mais attendons d'avoir tout ça sous les yeux et de nous y essayer pour juger vraiment. Au final, un titre somme toute prometteur qui, après un premier épisode pour le moins perfectible, tente manifestement de se racheter, et met cette fois les petits effets 3D dans les grands. On lui souhaite bonne chance.

Avec ses vastes contrées, ses différentes ambiances, sa relative profondeur et une technique enfin à la hauteur, Two Worlds II pourrait bien réussir à gommer la plupart des défauts de jeunesse du premier épisode, et proposer une aventure digne de ce nom. On restera toutefois sur nos gardes, de nombreux aspects du jeu n'ayant pas été présentés, et pas des moindres (réactions de l'IA, conséquences de certaines actions, intérêt et contenu des missions de guilde... jusqu'aux déplacements à cheval qu'on espère cette fois moins catastrophiques !). Bref, difficile de savoir si Two Worlds II saura réellement se montrer à la hauteur, mais on sent que ses développeurs font preuve d'une réelle envie de bien faire, et rien que pour ça, le jeu vaudra certainement le coup d'oeil...

Galerie photo Two Worlds II - 8 images (cliquez pour zoomer)

En ligne droite, le jeu se finira en 15-20 heures. Avec les quêtes annexes, vous pourrez multiplier ce chiffre par cinq. Enfin à ce qu'il paraît... Ah les salauds, ils ont tué un... babouin ?! Le cycle jour/nuit permettra de profiter de différents comportements de la part des PNJ. Les animations devraient être cette fois particulièrement soignées. On attend de voir si le gameplay le sera également... Question framerate, le jeu devrait plafonner à 30 images/seconde. Eh oui, avec tous ces effets... Il y a quand même des décors qui ont bien la classe...

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 324,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 50,68 €
2 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (2)