>
>
Lara Croft and The Guardian of Light : on y a joué

Lara Croft and The Guardian of Light : on y a joué

Un vent de fraîcheur souffle sur Tomb Raider ?
Par Julien Chièze - publié le

Tomb Raider Underworld peut se targuer d'avoir été un excellent épisode de la saga. Mais c'est un fait incontestable, Lara a aujourd'hui besoin de se relancer. De trouver un nouveau souffle. La belle aventurière opte donc aujourd'hui pour une nouvelle voie. Avec Lara Croft and the Guardian of Light, place à un jeu à l'envergure moindre, mais misant sur des postulats inédits pour la série : action débridée proche du hack & slash (mais avec armes à feu) et coopération ! Le saut de l'ange ?

Il y a 18 mois, Crystal Dynamics a pris la lourde décision décision de tout changer en ce qui concernait la licence Tomb Raider. L'époque où il était possible de dédier l'exclusivité de ses ressources à une grosse production multi plate-forme semble donc aujourd'hui révolue. Désormais, deux équipes distinctes collaborent au renouveau de la saga. Si la première reste responsable de la série principale, l'autre se révèle en charge de jeux plus expérimentaux, d'approches nouvelles. Lara Croft and the Guardian of Light apparaît aujourd'hui comme la première concrétisation de ce nouvel état d'esprit. Premiers pas avec la nouvelle Lara...

Destination Arcade

Karl Stewart, Global Brand Director chez Crystal Dynamics nous le précise : "sous l'impulsion de titres comme Braid ou Flower, les jeux en téléchargement se démocratisent. Les expériences plus arcade aussi." Un segment dans lequel Lara s'engouffre corps et âme. Attention, pour les fans de la série, cet épisode ne développera en rien la mythologie narrative. Elle ne s'intègre d'ailleurs pas à un moment précis, et n'est pas reliée à un épisode à proprement parler. L'ambition est ici ailleurs. Donner vie à une expérience de jeu plus nerveuse et accessible en multijoueurs. Le titre proposera 14 chapitres. Découpé en mission privilégiant les parties courtes. Il faudra compter environ 6 heures de jeu en solo. La prise en main est immédiate. Un bouton pour tirer, un pour sauter, et les deux sticks sont sollicités (l'un pour tourner à 360°, l'autre pour se déplacer). L'arsenal mis à la disposition de Lara se montre aussi impressionnant : revolver, fusil, snipe, lance-flammes, lance-grenades, etc. Dans le feu de l'action, l'ensemble reste cependant assez clair malgré les assauts répétés de vagues d'ennemis. J'ai pu voir des séquences avec plus d'une dizaines d'ennemis en simultané, mais Karl Stewart a souligné qu'il pourrait y en avoir plus, beaucoup plus. Autre point notable, la réalisation. Pour tenir dans les 2Go (maximum) imposés aux jeux dits Arcade (pour Xbox Live et PSN), le titre a zappé la plupart des cut-scenes. Ces dernières se veulent donc limitées. Pour autant le rendu visuel se montre des plus soigné. Les textures sont fines, les jeux de lumière agréable et l'esthétique général très inspiré. Les décors plairont d'ailleurs aux mordus de la série avec visites de cavernes et de temples en tout genre. Mais soyons clair, pour en profiter totalement, mieux vaudra se ruer sur le multi !

Malin, accessible et fourbe

Avec sa vue de 3/4 et son penchant action bien marqué, Lara Croft and the Guardian of Light surprend lorsqu'il s'agit de découvrir les composantes aventures et co-op (online ou offline). A deux joueurs, l'un incarnera Lara, tandis que l'autre prendra le contrôle de Totec, un guerrier Aztèque. Chacun dispose de capacités permettant d'aider l'autre. Totec peut ainsi jeter des lances pouvant vous servir de mini plates-formes, mais vous pouvez aussi vous servir de son bouclier pour sauter plus haut ou atteindre des points jusque-là inaccessible. De son côté, Lara peut utiliser son grappin pour le rattraper. Il faut souvent bien observer les décors pour mieux cerner les mécanismes qui les régissent et franchir certains obstacles. Le tout est fort malin, et l'entraide fonctionne à plein... à moins que vous décidiez de la jouer perso ! En effet, certaines énigmes sont facultatives, vous proposant alors deux chemins distincts. Soit vous vous aidez les uns les autres et partagez votre butin (énergie, argent, expérience)... soit vous pouvez par mégarde laisser s'écraser votre ami lors d'un saut nécessitant votre aide. Quel dommage... et hop vous prendrez plus de points que votre ami.  Fourbe. Promis, les sourires naissent en quelques minutes... les stratégies aussi.

Si la nouvelle orientation avait de quoi surprendre initialement, j'avoue avoir été réellement séduit par mes premiers pas. Pour un jeu typé arcade (avec une limite de 2Go de données donc), le titre se montre graphiquement réussi, l'immersion s'effectue assez rapidement et surtout le plaisir est bel et bien là. Les énigmes sont bien conçues, l'interaction en multi a été bien pensée et apporte un vrai plus. Prévu pour la fin de l'été 2010, Lara Croft The Guardian of Light devrait coûter, selon Karl Stewart, aux alentours de 1.200 Microsoft Points, soit environ 13€. Décidément Lara a encore des charmes à faire valoir...

Galerie photo Lara Croft and the Guardian of Light - 11 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Nintendo Classic Mini NES
Neuf : 191,19 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
7 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (7)