>
>
Le Sénat rejette les avantages fiscaux pour le jeu vidéo

Le Sénat rejette les avantages fiscaux pour le jeu vidéo

Coup dur pour les développeurs français
Par Faskil - publié le
Image

Coup dur pour les développeurs de jeu vidéo en France : le Sénat vient une nouvelle fois de supprimer l'avantage fiscal adopté en leur faveur.

Concrètement, qu'est-ce que ça signifie ? Jusqu'à présent, avec un budget de 100.000 euros, tout développeur pouvait prétendre à un crédit d'impôt. Aujourd'hui, avec la suppression de ce coup de pouce, le montant passe à 150.000 euros. Ce qui risque bien entendu d'en limiter grandement la portée.

Le Sénat justifie cette décision avec un peu de blabla politicien :

[...] les dispositifs d'encouragement fiscal n'ont pas systématiquement vocation à être recalibrés en fonction des aléas de la conjoncture économique. [...]

Heureusement, tout n'est pas perdu, il reste encore un petit espoir en la personne du député Patrice Martin-Lalande, président du Groupe d'étude Internet, audiovisuel et société de l'information, qui compte bien jouer les Obi-Wan Kenobi et faire choir le côté obscur pour rétablir justice et joie de vivre dans le monde du jeu vidéo français. Ou quelque chose du genre.

25 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (25)