Outlast sur PC, le test de MonkeyShadow

Publiez votre test
Signaler
MonkeyShadow
9
MonkeyShadow PC

Are You Afraid Of The Dark ?

Lien vers la version imagée sur mon blog : http://www.gameblog.fr/blogs/monkeyshadow/p_95106_outlast-are-you-afraid-of-the-dark

Welcome To Mount Massive Asylum

Vous incarnez Miles Upshur, un journaliste avide de scoop, qui a la bonne idée d'aller enquêter sur l'asile Mount Massive après avoir entendu des rumeurs concernant le fait que l'asile serait toujours en activité par le biais de la société Murkoff Corporation. Mr. le journaliste regrettera amèrement son choix vu les horreurs qui se trouvent dans cette maison de fous...Forcément, les scientifiques n'y sont pas allés de main morte et on fait des expériences pas très catholiques sur les pauvres dérangés qui n'avaient rien demandé, ablations de membres, injections de substances expérimentales et tout le tralala, ce qui a rendu les autochtones encore moins accueillants qu'à leur arrivée. Vous vous équipez alors de votre caméscope qui s'avérera bien utile par la suite. Il est aussi possible de trouver des documents expliquant l'histoire de cette maison de fous et vous permettant de comprendre un peu mieux la situation. Cela vous semble bien cliché, hé bien c'est le cas, le scénario ne vole pas beaucoup plus haut mais offre son lot de moments sympathiques.

Lights Off

Mais ne vous en faites pas, Outlast en bien plus dans le ventre que ce que laisserait imaginer ce scénario bateau, cela commence par l'aspect graphique du jeu. Dès les premières vidéos, on pouvait voir que l'Unreal Engine 3 était utilisé à bon escient et ça saute aux yeux en jeu. Les graphismes sont resplendissants pour un moteur vieillissant, que ce soit les effets lumières, les décors (même dans l'obscurité), les personnages. De plus, le body awarness est un des meilleurs que j'aie vu à ce jour, les animations sont fluides, cohérentes et rendent le jeu plus immersif. Les environnements sont plus ou moins variés, ce qui est normal compte tenu du contexte. Une chose aussi, le jeu n'est pas à conseiller aux âmes sensibles, tripailles, héctolitres de sang et cadavres démembrés sont légion dans cet endroit peu accueillant.

Run or Die...

Mais ce qui importe le plus, c'est bien évidemment son gameplay et là encore le studio a fait mouche. Tout est basé sur un système de Run & Hide similaire à celui d'Amnesia, mais Outlast propose plus de cachettes et une I.A légèrement plus vicieuse (parfois stupide tout de même). Côté équipement, aucune arme à votre disposition, excepté un caméscope ! Ce dernier vous servira énormèment grâce à sa vision nocturne qui malheureusement utilise vos piles très rapidement, il faudra donc être attentif et chercher des batteries sous peine d'être complétement dans les ténébres, une chose est sûre c'est que vous êtes en mauvaise posture si c'est le cas. Le jeu intègre aussi quelques éléments de parkour pour vous permettre d'échapper à vos assaillants plus facilement. Ce gameplay parfaitement maitrîsé se marie avec une ambiance suffoquante qui ne vous laissera (presque) jamais tranquille. Concernant la durée de vie du jeu, je ne pense pas que mes stats soient représentatifs, j'ai fini le jeu en environ 8-9h mais je passais beaucoup de temps à attendre et à me cacher, à vous de voir comment vous y jouez.

Footsteps

Je vais faire bref pour l'ambiance sonore. Les bruitages sont parfaits, les doublages aussi (V.O) bien qu'ils soient peu présents et les musiques sont parfaitement placées dans le jeu et accentuent grandement le stress déjà bien présent.

 Plus:                                                                                                  Moins:

- Magnifique                                                                                       -Scénario et décors convenus

- Un gameplay au poil

- De la survie, de la vraie

- Une ambiance oppressante

 

En conclusion, Outlast est mon coup de coeur de l'année. Je ne m'attendais pas à autant apprécier le jeu. Du début à la fin, j'ai adoré mon périple à Mount Massive Asylum et je suis impatient de voir ce que le studio Red Barrels va nous pondre par la suite (un autre survival ne serait pas de refus). Malgré son enrobage très cliché, Outlast est une très bonne surprise que je conseille à tous ceux qui veulent se faire peur ou qui veulent un vrai jeu de survie.

SI vous avez des critiques constructives concernant mes tests, ne vous gênez pas, ça m'aidera à m'améliorer. ;)

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Vos tests de Outlast

tous les tests