Valkyrie Profile : Lenneth sur PSP, le test de Haorou

Publiez votre test
Signaler
Haorou
8
Haorou PSP

Proche du Valhalla ?

I De tri-Ace à Square-Enix I
     Inconnu du grand public, Valkyrie Profile était un Action RPG développé par tri-Ace sur PlayStation. Pour les habitués de l'import, ce titre a marqué bien des joueurs. Aujourd'hui encore, certains ne jurent que par lui : Valkyrie par-ci, Valkyrie par-là, etc.

     Moi aussi je connais bien ce titre mais je ne l'ai jamais finit à cause de mes sauvegardes corrompues à répétition. Il m'a donc fallu attendre sa réédition sur PSP, sous le nom de Vakyrie Profile : Lenneth, pour que je termine enfin ce « coquinou ». Au menu, Square-Enix nous ajoute des cinématiques en image de synthèse mais ne traduit toujours pas le titre (bouuuhhhh !). Allez, je lance ma partie en hard, je remonte mon slip et c'est parti !


- Par Crom ! -
     J'avais testé Odin Sphere qui s’inspirait de la mythologie nordique, à ma connaissance VP est le premier J-RPG à utiliser cet univers. On y incarne la Vakyrie Lenneth, son job étant d'aller à Midgard, le monde des hommes, pour amener l’âme des morts les plus valeureux au Valhalla pour Odin. Vous savez, lui il déconne pas et il a la classe, c'est le grand chef des Dieux qui veut se créer une armée pour le Ragnarök. Ça semble être un scénario bête comme choux sauf que c'est autrement plus malin car Lenneth joue la fameuse carte de l'amnésie. On peut en déduire que des secrets assez trash nous sont cachés. Lesquels ? Mystère et boule de gomme !

     Aussi étonnant que ça puisse paraître, l'une des originalités du jeu vient de ses choix de difficulté. Je ne peux que vous conseiller de commencer en hard, ce n'est pas plus difficile, juste plus long et plus intéressant. En effet, avec ce mode vous aurez plus de donjons, de personnages et de fins différentes. Oui, oui, vous avez 3 fins possibles à Valkyrie Profile : une mauvaise, une normale et la "spécial". Cette dernière vous permettrez d'en apprendre plus sur les subtilités de l'histoire. Selon mes amis qui ont trop traîné avec Séguéla, si tu n'as pas vu cette fin, tu as raté ta vie.

- Vite ! Vas là, là ! (oh, jeu de mots) -
     Aussi, ce RPG est étonnant puisqu'il fonctionne avec un « timer ». Après les 8 chapitres, bam ! Ragnarök ! Autant dire qu'il faut être préparé. Pour cela, rien de mieux que des donjons à l'architecture extravagante, mélangeant plate-forme et rencontres non aléatoires.

     Plate-forme car vous pouvez créer des cristaux grâce au pouvoir de Lenneth pour atteindre des lieux auparavant inatteignables. Si vous ne profitez pas de cette subtilité, vous passerez à côté de nombreux coffres et peut être même que vous n'arriverez pas à atteindre la fin des châteaux, laboratoires et autres joyeusetés qui vous attendent.

     J’évoquai plus haut les rencontres non aléatoires puisque qu'à la manière d'un Star Ocean, vous pouvez provoquer les combats en frappant les ennemis durant l'exploration ou au contraire c'est le michant qui vous tombe dessus. Heureusement, votre Valkyrie n'est pas seule pour faire face à ces mochetés !

- Recrutez-les tous -
     Dire qu'elle n'est pas seule est un euphémisme, les nombreux personnages charismatiques sont l'un des avantages du jeu. Puis en plus d'être charismatiques, ils ont tous un design particulier et un background qu'on entrevoit lors de leur mort. Bah oui, je vous ai dit que vous dirigiez une Valkyrie allant à la pèche aux décédés.

     Il faut le dire, c'est une superbe idée. Déjà parce qu’on s'attache à eux : ils ne sont pas tous riches, ne vivent pas tous au même endroit, ne rencontrent pas (toujours) les mêmes personnes, n'ont pas le même caractère et enfin, ils claquent tous de façon différentes ! Cool, hein ? Ils peuvent clamser avec panache lors d'un fight mythique ou alors comme des crottes en agonisant dans un caniveau d'une bourgade pommée.

     A noter que ces gaillards (archers ou guerriers) n'ont pas un style de combat unique. Certains frappent plus fort, d'autres font de plus longs combos, etc . A part les sorciers qui ont potentiellement toutes les magies, seul leur puissance varie.

- 100 hits combo ! Godlike ! -
     Qui dit combo dit combats qui dépotent. C'est simple et profond à la fois, tout en étant addictif. Il s'agit de cumuler des hits avec vos 4 personnages qui ont pour chacun une touche d'attribuée (croix, carré, rond ou triangle). Le bût étant de remplir une barre de furie pour sortir des attaques ultimes différentes selon vos mignons. C'est juste indispensable de maîtriser cet aspect du soft sinon les boss vont se foutre de votre gueule. ;)

- D'une profondeur abyssale -
     Ce Valkyrie Profile est particulièrement flippant quand on cherche un peu à l'approfondir. On va commencer par le plus simple : à chaque fois que vous finissez un donjon, Odin veut récupérer les artefacts que vous trouverez après avoir vaincu le boss. Si vous décidez de les garder (certains de ces objets sont très puissants), vous aurez une mauvaise évaluation réduisant les bonus que vous pouvez espérer avoir en fin de chapitre.

     De la même manière, une autre évaluation vous est attribuée selon la quantité et le niveau des soldats que vous envoyez au Valhalla. Une fois envoyé dans le royaume des Dieux, ils ne peuvent plus être utilisés dans les donjons de Midgard. Ce point est extrêmement important puisque l’acquisition de la meilleur fin en dépend. En effet, pour avoir le dénouement spécial il ne faut pas remplir les objectifs à la lettre. Au fil de l'aventure, vous verrez que des protagonistes se jouent de vous ou au contraire que des ennemis peuvent sembler plus conciliant que vos amis proches.

     En vrac on peut aussi acheter ou transmuter des objets, offrir de l'expérience à vos guerriers les plus faibles, etc. Je vous recommande le site de Celeri (http://celerii.free.fr/) afin de ne rien rater.

- Une ambiance sonore dantesque -
     Lors des phases de papotages, les personnages principaux peuvent être doublés. Faut le souligner, c'est assez rare pour l'époque. Sans oublier qu'au niveau du tympan, les musiques sont fantastiques : qu'on soit en combat ou en exploration c'est maîtrisée du début à la fin. J'ai envie de dire que c'est normal, c'est du grand Sakuraba qui bosse dessus. Il est en meilleur forme que sur la série des Star Ocean ou des Tales of où, selon moi, il peine à se renouveler même si ça reste du bon (qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dis).

- Vous êtes un chieur ? Vache-kirie Profile peut vous faire chier ! -
     L'un des soucis du mode hard, c'est que les chapitres sont plus longs. Punaise ! C'est chiant quand ils vous restent du temps. Vous pouvez bien sûr décider de passer mais à quoi ça sert d'avoir du rabe si ce n'est pas pour gagner de l'expérience ? Mon record, c'est plus de 7 fois la même putain de crypte en un chapitre. Pour information, j'ai finit le jeu en 90 heures, environs la moitié ont été des heures d’entraînement.

     Moi, quand on me permet d'abuser au max des possibilités, je le fait jusqu'à l'écœurement. Je suis tellement dans ce trip que j'ai trouvé un moyen de faire des combats à l'infini. Heureusement il m'arrive de me pondérer sinon je serais encore en train de m'emmerder à tuer du strum !


I Conclusion I
     A dire vrai, j'ai eu une grosse hésitation au niveau de la notation. J'ai eu un soucis avec la taille des chapitres (ma faute), les cinématiques (pourquoi ne pas avoir rajouté de l'animé ?) mais aussi avec l'histoire car elle peut être interprétée de façon trop vague. Il y a encore, selon moi, des zones d'ombre. Par conséquent, beaucoup de choses à dire et à faire (les réponses sont dans l'opus PS2 ? C'est pas une raison).

     'Fin, il s'agit là de considérations personnelles. Si on ne se base que sur le gameplay, la musique et l'ambiance, le soft est fantastique, un RPG comme en fait plus : complexe, riche et pourtant plaisant. Si vous ne l'avez jamais terminé, laissez une chance à Lenneth, elle est mignonne comme tout.

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Vos tests de Valkyrie Profile : Lenneth

tous les tests