Batman : Arkham City - La Revanche d'Harley Quinn sur Xbox 360, le test de Lonewolf Jensen

Publiez votre test
Signaler
Lonewolf Jensen
4
Lonewolf Jensen X360

Molle revanche...

L'idée était séduisante, mais c'est extrêmement court, et Robin, qui devait être mis à l'honneur avec lui, reprend bien vite son statut de faire-valoir, laissant à Batman le plus gros des projecteurs sur le temps qu'il dure. Quant au contenu, il est assez pauvre. Robin se contente de quelques phases de beat them all et d'une d'infiltration, Batman s'offre le reste, y compris un passage dans la zone extérieure de l'aciérie où se passe l'essentiel du DLC.
Bref, un DLC plus sympathique que les cartes de défis parce que c'est lié à l'histoire, mais une déception quand même tant c'est vide et peu scénarisé... Les trophées liés vous demanderont peut-être de le faire deux fois, mais une fois que vous les aurez tous, pas sûr que vous y reveniez, contrairement au jeu principal. Pour 10€, on attendait quand même autre chose, surtout quand on voit ce que proposaient, par exemple, les développeurs des Royaumes d'Amalur à travers leurs deux extensions, chacune à ce tarif et bien plus réfléchies et remplies.

Nous reste  toujours le côté technique parfaitement maîtrisé.

Bon, cela dit, on ne crachera pas sur son ajout avec les DLC de défis dans l'édition Jeu de l'Année du jeu, qui les regroupe tous en plus du jeu de base. Mais si vous avez comme moi l'édition de base sortie fin 2011, je ne sais pas si ça vaut le coup d'investir dedans...

Un ajout bien décevant, donc, là où il aurait pu y avoir tant d'intérêt...

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Vos tests de Batman : Arkham City - La Revanche d'Harley Quinn

tous les tests