Heroes of the Storm sur PC, le test de MondeAzerty

Publiez votre test
Signaler
MondeAzerty
MondeAzerty PC

[Dossier] Heroes of the storm

Comme dans tout bon livre dont vous êtes le héros, si vous avez déjà plongé dans le monde des Moba et autres DotA like, passez directement à : Les bases de HoS ; sinon, lisez la suite.

Moba? Ça se mange?

“Viens tester le nouveau moba sans deny ni last hit, le gameplay est casu mais le teamplay roxxe du poney”. Voilà ce qu’on peut trouver comme avis sur la toile! Certes, le premier venu peut facilement être perdu dans une discussion sur le dernier né des jeux vidéo de la société Blizzard, mais  un rapide historique permet d’y voir un peu plus clair. Heroes of the storm est un Moba (Multiplayer online battle arena) ou arène de bataille multijoueur en ligne pour les anglophobes. Le terme Moba est très générique: il suffit de fracasser des crânes dans un endroit clos; Heroes of the storm rentre dans la sous catégorie des DotA-like (les “un peu comme” DotA). Mais c’est quoi DotA?  C’est…

 L’histoire de la vie, le cycle éternel…

 DotA est une carte personnalisée du jeu vidéo Warcraft 3, toujours de la même société  Blizzard. Warcraft 3 est un jeu de stratégie  temps réel (STR) médiéval fantastique, comprendre jeu de guerre avec plein d’unités à l’écran. L’idée des créateurs de la carte, en 2003, est de ne plus contrôler une armée, mais une seule et puissante unité et, en équipe de 5 contre 5, s’affronter sur 3 lignes, le but étant de détruire le camp principal adverse protégé de tours et de minions stupides contrôlés par l’intelligence artificielle. La carte est faite par des fans, et  est totalement gratuite, à partir du moment où l’on possède Warcraft 3. Le succès de cette carte a été tellement important, qu’une jeune société, dénommée RIOT, décida d’en faire un jeu à part entière. C’est ainsi qu’est né en 2009 le jeu league of legend, jeu le plus joué de tous les temps, avec pas moins de 67 millions de joueurs tous les mois, aidés par la gratuité du jeu. Cela n’empêche pas RIOT de gagner énormément d’argent grâce à la boutique en ligne, qui permet de gagner du temps ou d’obtenir des visuels différents pour ses personnages. Au début du succès de LoL (league of legend), les créateurs de la carte DotA sentent le filon, et créent une société pour sortir Dota 2. Il y aura par la suite beaucoup d’autre DotA-like avec plus ou moins de réussite, mais sans jamais tenir une place réelle en comparaison au monstre LoL et au challenger Dota 2. Il était donc logique qu’un jour, les créateurs de warcraft 3 fassent leur propre DotA-like, et c’est ainsi qu’arrive Heroes of the storm (HoS).

Blizzard une marque 3 étoiles

Même les gens qui ne s’intéressent pas aux jeux vidéo n’ont pu passer à côté des 3 grandes licences Blizzard. Il y a tout d’abord l’univers de Warcraft, avec 3 opus de jeux de stratégie et l’incontournable World of Warcraft; ensuite, celui de starcraft, ou l’on reprend les grandes lignes de warcraft, mais dans l’espace, avec 2 opus; et enfin les 3 Diablo, ou l’on découpe à tour de bras des monstres, à nouveau dans un univers médiéval fantastique. Je vous parle de ces 3 univers, car HoS reprend les personnalités de chacun d’eux afin de les amener guerroyer dans une sorte de faille spatio-temporelle à la croisée des univers. Le “scénario” ne va pas vraiment au-delà de cette caricature de scénario de SF, mais ceci n’est clairement pas le plus important.

 Les bases de HoS

 HoS (heroes of the storm) est donc un Moba free to play (gratuit) avec une boutique qui permet au joueur ,comme ses concurrents, d’acheter des personnages et des visuels alternatifs. Au moment ou j’écris ces lignes, nous sommes en Alpha (phase précoce du développement) sans clause de confidentialité (NDA), le jeu peut donc subir encore de nombreux changements d’ici sa sortie.

  Toute partie commence par le choix d’ un héros issu d’un des trois univers de Blizzard; nous pourrons ainsi jouer le prince maudit Arthas, le démon de la terreur Diablo, Zeratul le Portoss et autre elfe ou nain… Pour le moment seul trois modes de jeux sont disponibles: Entrainement (seul avec et contres des Bots (personnages contrôlés par l’ordinateur)), coopératif (avec de vrais joueurs contre des Bots), et Joueur contre joueur. D’autre mode sont bien sûr prévus, comme les matchs classés. Le but du jeu reste similaire à celui de ses prédécesseurs, c’est à dire détruire la base ennemie, ici appelée idole, sur des cartes (je reviendrai sur ce pluriel plus tard). Ce sont des affrontements 5vs5, où chaque mort est pénalisée d’un temps de réapparition de plus en plus long. Notre personnage gagne des niveaux et du pouvoir au fur et à mesure de la partie. Nos héros possèdent dans la plupart des cas 5 sorts, certains pouvant être passifs (ne demandant pas une activation). L’interface demeure des plus standard pour ce genre de jeu; dans ses principes de jeu, HoS reste dans ce qui se fait habituellement dans le monde des moba.

 La touche Blizzard

 Depuis des années, la grande force de Blizzard n’est pas dans l’innovation, mais dans la synthèse des bonnes idées, et l’ouverture à un large public de style de jeu parfois un peu obscur. Une fois de plus, HoS ne déroge pas à la règle; ils ont pris le meilleur de la concurrence et y ont apporté de bonnes idées.

Lire la suite de cet test sur : mondeazerty.fr

http://mondeazerty.fr/2014/10/impression-heroes-of-the-storm/

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Heroes of the Storm

tous les tests