Baten Kaitos : Les ailes éternelles et l'océan perdu sur GameCube, le test de McHooper

Publiez votre test
Signaler
McHooper
10
McHooper GC

Le voyage ultime

   Baten Kaitos vous est surement inconnu, a moins que vous possédiez une Gamecube de jadis. Je vais être clair dès le départ, c'est mon premier rpg, et par conséquent l'un des me jeux préférés...

   La bête est sorti le 1er avril 2005 en France, produit par Namco et dévellopé par Monolith Soft le titre a l'ambition de devenir un des rpg phare de la console de sony. Rappelons d'ailleurs que c'est une exclusivité Gamecube (oh my god), et que dans le même style on peut trouver "Tales of Symphonia". Baten Kaitos a même le droit a un sous titre "les ailes éternelles et l'océan perdu" qui sont deux points très important du scénario, que je vais dévelloper par la suite. Le jeu aura même la chance (ou la malchance) de s'offrir une suite qui fera office de préquelle sobrement intitulé "Baten Kaitos Origins".

Venons en a l'essentielle: l'histoire. Car un bon rpg c'est avant tout une expérience, un voyage a travers un univers riche et intéressant. Nous suivons l'histoire du jeune Kalas, épaulé par un esprit, en l'occurence vous, qui se retrouve dans un monde fantastique ou la Terre et l'Océan ne sont plus que des légendes. De vastes îles flotant dans le ciel ont remplacés les continents. Ce jeune Kalas voyez vous, se trouve doté d'une aile méca (tiens ?) fabriqué par feu son grand père, car oui le pauvre a était tué par l'armée impériale. Les voila d'ailleurs les vrais méchants du jeu dirigé par le vil Geldoblame. Et comme vous vous en doutez Kalas et vous, allez devoir réduire a néant les infâmes projets de Geldoblame. Le bougre a d'ailleurs une idée bien précise: réunir les cinq  cartes ultime de la destruction pour pouvoir faire appel a un ancien démon déchu. Assez banale me direz-vous mais diablement éfficace et a aucun moment vous ne vous ennuirez. Bien sur durant son périple notre jeune ami rencontrera de nombreux alliés et blabla...

Je l'avoue, je passe rapidement sur l'histoire, mais vous l'aurez compris c'est le récit d'un jeune élu accompagné de puissants guerriers pour sauver le monde. Car l'intéret du titre n'est pas forcément son scénario... c'est plutot tout le reste !

Continuons avec le coeur du jeu: le gameplay. Hors combat on se déplacera dans des tableaux fixes, on peut parler a différents PNJ, rentrer dans des magains... en, combat le gameplay se révèle bien plus prenant. C'est du tour par tour, par de changement de ce coté la, mais la ou le titre se révèle novateur c'est que le système de combat repose sur un jeu de cartes. Certaines seront attribués a l'attaque, a la défense, a la magie, aux objets. Tous sera sous forme de cartes, est forcé de constater que les combats sont vraiment passionant. On peut cependant reprocher la longueur et le facteur chances assez présent mais c'est un grand plaisir de combattre dans Baiten Kaitos.

En plus d'avoir un système de combat très solide et efficace, le titre possède une ambiance de dingue. Tous les environnements sont déssinés a la main, et tous rivalisent de beauté. C'est du grand art tous simplement. Les musiques aussi sont justes enorme, toute les compositions sont génial et peuvent être réecoutés via le menu du jeu.

En conclusion se qui fait clairement la force de Baten Kaitos c'est son ambiance juste incroyable, que ce soit avec les différents personnages, musique, graphisme.... tous est génial. Un des meilleurs rpg de la gamecube, si ce n'est un des meilleurs de la décennie.

Un chef d'oeuvre, tous simplement.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Vos tests de Baten Kaitos : Les ailes éternelles et l'océan perdu

tous les tests