Crash Team Racing sur PlayStation, le test de Duke Testem

Publiez votre test
Signaler
Duke Testem
10
Duke Testem PS

Super Crash Kart

Tout comme les mascottes de Nintendo et Sega, Crash a eu droit, en 1999, à son propre jeu de kart. Mario avait lancé le genre avec le très bon Super Mario Kart et restait en tête d'affiche grâce à Mario Kart 64 tandis que Sonic avait raté son départ avec les très moyens Sonic DriftSonic Drift 2 et Sonic R.

« Mon titre pour un parking. »

Le vilain Nitros Oxyde annonce à la Terre qu'un championnat de kart aura lieu sur celle-ci. S'il gagne, elle sera transformé en parking géant. Si les terriens l'emportent, Oxyde partira comme si de rien n'était. Mais pour eux, il n'est pas question de s'allier...

« Un contenu hallucinant... »

C'est avec ce scénario totalement... délirant que Crash Team Racing propose un contenu important : 8 coureurs plus 7 cachés, 17 circuits dont un à débloquer et 5 modes de jeu. Tous les personnages sont répartis entre 5 types de kart : polyvalent (Crash Bandicoot, Docteur Neo Cortex, Komodo Joe, Faux Crash), vitesse (Tiny Tiger, Dingodile, Papu Papu, N. Tropy), accélération (Coco Bandicoot, Docteur N. Gin, Pinstripe), virage (Polar, Pura, Ripper Roo) et enfin expert (Penta Penguin). Les 17 circuits sont très bien pensés et mettent en valeur un certain type de kart. Généralement, les premiers circuits, les plus faciles, sont destinés aux karts basés sur la vitesse tandis que les plus complexes sont idéals pour les polyvalent et les experts en virage. A noter que Penta Penguin est le meilleur coureur du jeu et est le personnage le plus adapté à pratiquement tous les circuits. A interdire en multi donc. Ce dernier est extrêmement fun, notamment grâce au mode Bataille qui vous demandera non pas de gagner une course mais d’abattre votre adversaire à l'aide des armes du jeu. Crash Team Racing propose également un mode Joute où deux, trois ou quatre amis pourront courir sans bots, entre potes. Pas vraiment intéressant. Par contre, les autres modes de jeux le sont : Aventure où vous devez prouver aux autres concurrents que vous êtes le meilleur coureur, Contre la Montre, ou l'épreuve ultime, où vous devez établir des records personnels sans bots ni bonus. D’ailleurs, Crash Team Racing est, encore aujourd'hui, joué par les fans qui continuent de battre les records mondiaux. Le mode Championnat vous permettra de déterminer qui est le plus rapide à travers quatre courses dont les premières places sont récompensés par des points. Et enfin, le mode Arcade qui vous permettra avec des amis, si vous en avez, de courir sur tous les circuits du jeu. Petit bonus : avec un code, on peut déverrouiller la démo de Spyro 2 : Gateway to Glimmer.

« Pour un gameplay d'une immense richesse. »

Le gameplay de Crash Team Racing est d'une richesse hallucinante. Ici, on ne fait pas qu'avancer, tourner, déraper, utiliser des bonus, jeter des obstacles à la tronche de vos adversaires et collecter des fruits Wumpa pour augmenter la vitesse de votre kart et améliorer les bonus. Le titre de Naughty Dog est autrement plus technique. D'une simple pression de la touche R1, votre personnage peut sauter. Plus la hauteur du saut est grande et plus vous aurez un turbo important à la retombée. Le Démarrage et Reprise Turbo permettent de démarrer la course ou de la rependre, si vous êtes sorti de la piste, avec un turbo. Très pratique pour démarrer en tête ou pour rapidement rattraper son retard. Le Dérapage Turbo est l'élément essentiel du gameplay. Sa totale maîtrise vous permettra de réaliser les techniques les plus complexes : le Feu Sacrée et l'Ultime Feu Sacré. En gardant la touche R1 et une flèche directionnelle enfoncées, votre personnage dérapera et le pot d'échappement émettra une fumée qui passera du blanc au noir. Lorsqu'elle changera de couleur, vous devez alors appuyé sur la touche L1 tout en continuant de déraper. Cela vous octroiera un turbo. Trois Dérapages Turbo peuvent être réalisés d'affilé. Le Feu Sacré consiste à garder la vitesse que l'on atteint en roulant sur un accélérateur. Pour cela, vous devez faire des Dérapages Turbo constamment ou dès que vous le pouvez, puis passer sur un accélérateur et continuer à effectuer des Dérapages Turbo. Pour finir, l'Ultime Feu Sacré qui vous permet d'aller aussi vite qu'une fusée à tête chercheuse. Tout comme le Feu Sacré, vous devez réaliser des Dérapages Turbo le plus de fois possible et rouler sur certains accélérateurs uniquement. Mais, à la différence de la technique précédente, vous ne devez alors plus faire de Dérapages Turbo ni de sauts sous peine de repasser à la vitesse du Feu Sacré.

« Crash un jour, Crash toujours. »

Quant au reste, c'est du Crash Bandicoot : très beau graphismes et bande son délirante collant à merveille aux différents circuits. Le choix de la difficulté permet d'adapter le niveau des CPU à celui des joueurs. Pour les joueurs les plus forts, la difficulté Très Difficile est disponible en faisant un code. Quant à ceux qui maîtrise le Feu Sacrée et l'Ultime Feu Sacrée, il ne vous reste que le Contre la Montre.

Naughty Dog est parvenu à battre Nintendo sur son propre terrain en nous livrant le jeu de kart le plus fun et le plus technique du jeu vidéo. Le roi, c'est lui et il ne sera probablement jamais détrôné. 

Encore plus de tests sur le site TimeToTest.net

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Vos tests de Crash Team Racing

tous les tests