Shadow of the Colossus sur PlayStation 2, le test de Bilou

Publiez votre test
Signaler
Bilou
10
Bilou PS2

Une aventure pleine de poésie !

Après ICO, le studio Sony nous sort son nouveau bébé. Il est dans la lignée de son ainé dans tous les niveaux, que ce soit en graphismes, gameplay, bande son, scénario...mais il l'est surtout pour une chose, le voyage poétique qu'il nous fait faire... .

 

Editeur : Sony Computer Entertainment

Date de sortie : Fevrier 2006

Genre : Action / Aventure

PEGI : 12+

 

Une histoire d'amour

Un homme sur sa monture noire, équipé d'une étrange épée et d'un arc, chevauche les montagnes accompagné d'une ravissante demoiselle allongée qui ne se réveillera jamais. Cet homme s'appelle Wanda et il a trouvé un moyen de ramener sa bien aimée dans le monde des vivants, mais pour cela, il va devoir entrer dans les terres interdites.

C'est ainsi que commence l'aventure de Shadow Of The Colossus. On peut y voir Wanda, faire un long voyage sur son magnifique cheval noir Agro pour passer sur un énorme viaduc et enfin rentrer dans les terres interdites. Il entre alors dans un sanctuaire pour déposer sa chère et tendre sur un autel. A ce moment-là, une voix divine et inconnue se laisse entendre à travers le sanctuaire et se dit étonner que Wanda possède une telle arme. Le jeune homme lui demande alors de ramener à la vie son amie. La voix lui explique qu'il lui est possible de faire ça seulement si Wanda détruisait les 16 statues présentes dans le sanctuaire. Pour détruire ces statues, Wanda va devoir terrasser les colosses respectifs de chaque monuments. C'est alors que commence la chasse aux colosses !

Après cette cinématique, vous prenez pour la première fois le contrôle de Wanda. Vous devez aller tuer le premier colosse. Quand on commence à jouer, on peut de suite remarquer que Wanda est doté d'une grande agilité. En effet, il court assez vite, saute assez loin, fait des roulades, bref ! Il a tous les atouts nécessaires pour terrasser les Géants et il en aura bien besoin.

Dans SOTC, vous devrez pendant tout le long de l'aventure faire la même chose. A première vu, ça peut paraître linéaire, mais ce jeu est tellement beau et poétique, que ça ne l'est pas du tout. La chasse aux colosses se présente ainsi :

Vous devrez dans un premier temps le chercher ! Pour ça, il faudra monter sur votre cheval, ou y aller à pieds pour ceux qui aime marcher. Le monde de SOTC est très vaste et pour vous orienter, vous devrez faire refleter la lumière du soleil sur votre épée. Le rayon de soleil vous montrera alors le chemin à suivre, une méthode originale. Une fois sur place il se peut que vous ayez un peu de plateforme pour arriver jusqu'à votre cible et une fois arrivé à celle-ci, le combat commence !

Des combats colossaux

Ce jeu n'est pas un beat them'all. Vous ne pourrez pas vous ruer sur votre cible et le rouer de coup, car chaque coup d'épée donné ne sont que chatouilles pour lui. Vous devrez donc, a l'aide du rayon de soleil encore une fois, trouver son point faible. Une fois son point faible trouvé, il faut réussir a l'atteindre et c'est là que le jeu prend toute son ampleur ! En effet, pour chaque colosse, vous devrez trouver le moyen d'atteindre son point faible. Selon les colosses, ce sera un vrai casse tête chinois pour y arriver, sans oublier qu'il faut en même temps, esquiver tout leurs attaques dévastatrices.

Une fois que vous avez trouvé comment l'atteindre, vous devrez escalader les Colosses qui, comme leurs noms l'indique, sont gigantesques! Quand vous avez réussi à atteindre le point faible, vous l'avez deviné, vous devrez planter votre épée dans la peau épaisse du colosse.

Les contrôles sont assez originaux, mais très efficace. Vous sautez avec la touche triangle, vous attaquez à l'épée avec la touche carrée, vous brandissez votre épée au soleil pour faire refléter ses rayons avec la touche rond, vous appelez votre monture avec la touche croix, vous changez d'arme avec les croix directionnel et vous vous accrochez avec la touche R1. Je m'explique : Quand vous voulez sauter sur une plateforme, mais que celle-ci est trop loin, vous pouvez sauter et vous accrocher au rebord. Pour ça il faut sauter avec la touche triangle, et vous accrocher avec la touche R1, mais attention !! Vous devez garder la touche R1 enfoncée, car si vous lâchez, c'est la chute.

C'est un petit détail mais cette commande ajoute un réalisme énorme aux combats, car vous avez vraiment l'impression de vous accrocher malgré tous les efforts du titan pour vous faire tomber. Vous restez accroché malgré les crampes aux doigts, car vous savez que si vous lâchez la touche, c'est la chute ! De plus, il y a un autre élément de gameplay très important : la fatigue. Quand vous êtes acroché à un colosse, vous avez un cercle en bas à droite de l'écran qui diminue au fur et à mesure jusqu'à disparaître et a ce moment-là, vous tomber. Il faut donc doser et de temps en temps trouver des endroits plats sur le colosse pour vous reposer, sachant qu'il fera tout pour vous faire tomber. C'est un vraie rodeo et les combats sont intenses et sublimes.

Tout le Gameplay de SOTC repose sur ça et les combats avec les colosses sont vraiment intenses et peuvent durer quelques heures si vous ne trouvez pas comment atteindre leurs points faibles.

Un monde Merveilleux

Les graphismes de SOTC sont somptueux malgrè une luminosité un peu basse et un peu d'aliasing. Il sont par contre, très variés, on passe de la forêt laissant passer des rayons de soleil, au désert sans ombres. Des cascades ressemblant étrangement aux chutes du Niagara au Lac géant ou repose des ruines d'une ancienne civilisation. Sans oublier que vous irez sous la terre, en hauteur, bref, des décors a couper le souffle !

Le Scénario, bien que pas très original, a quelque chose qui ne peut pas s'expliquer. Tout au long du jeu, on ne rentre pas dans les details au niveau du scénario ce qui laisse au joueur la possibilité de l'interprété comme bon lui semble.
Personne ne sera donc d'accord sur certains points de SOTC, car chacun verra le scénario à sa façon.

La bande son est géniale ! Elle nous met tout au long du jeu dans l'ambiance et nous donne le courage d'aller affronter ces énormes créatures.

Mais SOTC ce n'est pas que ça, bien au contraire. C'est un monde vaste et somptueux que vous visiterez juste pour le plaisir des yeux, une aventure poétique, triste, magique, et des colosses tous plus beau les uns que les autres.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Vos tests de Shadow of the Colossus

tous les tests