Amnesia : The Dark Descent sur PC, le test de VenDDiv1

Publiez votre test
Signaler
VenDDiv1
8
VenDDiv1 PC

Descente dans les ténèbres oubliées

Le même test, mais avec des images: par ici

Est-ce qu'il est encore là ? Je n'en sais rien, mais si je reste plus longtemps dans la pénombre ma tête va exploser. Mes mains tremblent, j'ose à peine entrouvrir la porte du placard dans lequel je suis. Il n'est plus là, enfin j'espère, de toute façon il me retrouvera. En tout cas, maintenant que j'ai trouvé la clé je vais pouvoir ouvrir cette foutue porte. Le parcours est simple, j'y ai déjà allumé les torches, il faut juste faire attention à cette matière organique qui envahie peu à peu le château.


Je ne sais même pas ce que je fais là.


J'arrive à la porte est rentre dans la pièce suivante. Tout est en bon état et l'éclairage est correct ... Non, je viens de faire quelques pas et me voilà plongé dans l'obscurité, j'allume ma lanterne, j'ai de l'eau jusqu'aux genoux. Que s'est-il passé ? ... Je ne suis pas seul, quelque chose approche, je l'entend se déplacer dans l'eau. La porte derrière ne s'ouvre pas, la peur me tétanise.

 

Ça s'approche. Je ne peux plus bougé.
Il est tout près.
Je suis foutu ...


Jouer au peureux

Amnesia fait peur, grâce à quelques éléments plus ou moins classiques, tels que des portes qui s'ouvrent toutes seules, des monstres hostiles ou encore quelques hallucinations. Il fait surtout peur à Daniel, le personnages que l'on incarne. Parce que Daniel, c'est un vrai froussard, il préfère fuir plutôt que de se battre, il a peur du noir et il sursaute au moindre bruit. Plus Daniel a peur et plus on le ressent, la vision se trouble et se déforme, on entend la respiration qui accélère, jusqu'à se retrouver complètement paralysé au sol quand sa santé mentale est au plus bas. Du coup on joue à avoir peur et c'est plutôt efficace.

Oh non, c'est déjà le deuxième pantalon

L'ambiance est très réussie et on y est tout de suite immergé. Il ne se passe pas souvent quelque chose mais on est jamais tranquille. Visuellement c'est plutôt réussi, le jeu est très sombre et devient de plus en plus glauque au cours de notre descente dans ce château prussien du XIXe siècle. Et la musique accentue cette atmosphère déjà bien pesante.

Quelques passages sont vraiment intenses, par exemple, quand on doit se cacher dans le noir pour éviter le monstre qui nous cherche, ou encore quand on est poursuivi dans de l'eau jusqu'au genoux par une créature invisible.

Escape castle

Au cours de cette descente vous en apprendrais plus sur le passé de Daniel et la raison de votre présence au château, via des notes éparpillées un peu partout. La progression demande la résolution d'énigmes toujours plus difficiles, l'accès à la suite est fermé et il faudra fouiller les alentours pour trouver un moyen de l'ouvrir. Les énigmes ne sont pas trop difficile mais bloquer dessus nous fait malheureusement sortir de l'ambiance. Je ne suis pas fan de point'n'clic (ni d'escape room) mais là, cet aspect ne m'a pas dérangé.

Amnesia est un jeu à ambiance, il a bien quelques défauts, mais il est tellement immersif qu'on y fait à peine attention. Il est assez original pour essayer au moins la démo et franchement pour son prix, à mon humble avis, ce serait dommage de passer à coté.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Vos tests de Amnesia : The Dark Descent

tous les tests