BioShock Infinite sur PC, le test de arkadn

Publiez votre test
Signaler
arkadn
9
arkadn PC

De Rapture à Columbia

Bioshock Infinite est le troisième opus de la saga développé par Ken Levine avec le studio Irrational Games. Le jeu prends place dans la ville fictive de Columbia qui grâce à une découverte scientifique permet de flotter dans le ciel. Cette citée isolée est l'oeuvre du prophète Zachary Cumstock dont toute la population voue un culte démesuré. Tous sauf la Vox Populis, un groupe de rebelle qui souhaite s'émanciper de la société établi par le prophète. L'histoire commence lorsque Brooker DeWitt, un détective privé endetté, est envoyé en mission à Columbia pour délivrer et ramener Elizabeth, une jeune fille enfermé à Columbia.

Bioshock Infinite est défintivement un grand jeu. Peut-être moins marquant que le premier Bioshock  car partageant plusieurs points propre à la saga comme sa narration et ses mécaniques de jeu. Mais par son ambiance incroyable et son esthétisme générale, le jeu possède un cachet surprenant et offre une aventure forte aux thèmes intéressants. Il y a plusieurs niveaux de lecture possible dans le scénario et de ce fait plusieurs degrés d'interprétation. Partant toujours d'une réalité historique et social, Ken Levine brode un monde imaginaire et parfois anachronique tout à fait remarquable. Les ficelles du jeu fonctionnent bien, on s'attache rapidement à Elizabeth ce qui était le but premier des développeurs et par extension on reste concentré sur la mission confiée au début du jeu. Les personnages secondaires sont aussi développé notamment le duo énigmatique des Lutèce inspiré par les jumeaux Tweedle dans Alice au Pays des Merveilles. La mise en scène est assez classieuse bien que l'architecture du jeu soit finalement très classique dans son déroulement. Le jeu s'appuie sur une narration forte pour nous prendre par la main, une situation parfois encombrante tant on aimerait explorer le cadre. Car les environnements sont magnifiques notamment certains plans sublimés par un jeu de lumière et donne des regrets au joueur de ne pas pouvoir s'investir davantage dans ce monde. Le plus important dans Bioshock, c'est l'aventure, parfois au détriment du challenge.

Le système de jeu est plutôt basique dans ce titre car les spécificités du titre comme les Vigors (sorte de pouvoirs magiques) sont sous-exploités même si cela reste agréable à jouer. Toutefois Bioshock Infinite apporte de la nouveauté avec la faculté de s'agripper aux rails parcourant Columbia pour se déplacer plus rapidement mais aussi d’accéder à des plates-formes en hauteur. On mettra de côté les bonds surréaliste en hauteur du personnage pour découvrir un système qui demande une progression verticale au titre. L’interactivité dans Bioshock est peu poussé, les décisions du héros n'ont que très peu d'importance sur l'histoire mais en même temps cela reste pertinent dans les propos abordés dans le titre qui s'impose à lui même une absence de choix et une multitude de possibilité. Le jeu repose sur le moteur graphique que Bioshock à savoir Unreal Engine 3. Une solution technique sûr et efficace qui permet à Bioshock Infinite de briller par sa direction artistique.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de BioShock Infinite

tous les tests