GoldenEye 007 sur Wii, le test de Hakayami

Publiez votre test
Signaler
Hakayami
6
Hakayami Wii

For England, James? No, for Wii!

Mais qu'est-ce que c'est que ce jeu?! Est-ce un remake du film? Un remake du jeu vidéo sur N64? A vrai dire, je me pose encore la question même après l'avoir finis. Voici un Golden Eye sans saveur, dans lequel les développeurs ne savaient clairement pas où ils s'aventuraient... Forcément, quand on touche à une légende, le retour de bâton fait mal!

Ce test est subjectif... Et je suis une merde aux FPS consoles!
Une version plus lisible est disponible sur mon blog :
cliquez ici

Mais qui es-tu, jeune étranger? Ton nom me dit quelque chose...

A priori, on était partis dans un remake mais les gens de Eurocom ont vite fait marche arrière pour proposer un espèce d'hommage à... à quoi en fait? Au film? Vraiment? Il faut le dire tout de suite : faute de droits d'auteurs, le casting a été entièrement revus! Exit Pierce Brosnan et bonjour Daniel Craig. Au revoir Sean Bean et bonsoir à... euh attendez! Qui est ce gringalet?!
L'histoire débute avec la même première mission que la version N64 qui changera vite du tout au tout en quelques minutes. La seconde mission sera dans le même esprit puisqu'il commence par une scène qui nous a tous marqué... pour ensuite se sentir radicalement différent dès qu'on ouvre les portes des toilettes. Voilà les seuls points commun avec ce qu'on a connus sur la N64! A partir de là, tout change. On est très loin du très attendus remake digne de ce nom...

Évidemment, on reprend certaines répliques clefs du film mais le jeu d'acteur est si mauvais que je ne me suis jamais sentis dans le film... à aucun moment. Le grand méchant intrépide, dont dans le film, on ne souhaitait que sa mort, est plus que pathétique dans son pull-over soldé et ses airs de pas méchant du tout. Et histoire que le joueur ne s'endorme pas sur son pad, Eurocom a eut la bonne idée de mettre des QTE dès qu'on combat un personnage important. Je ne demande pas tout un gameplay de combat, mais je préférais ne rien avoir du tout plutôt que marteler L et R du pad GC qui, du coup, font un bruit pas possible en prétextant vouloir me faire sentir concerné... Il faudrait sérieusement m'expliquer à quoi servent les QTE de GoldenEye!

Sans spoiler, le combat final est d'un ennui jamais atteint! Là aussi, je ne me suis jamais sentis dans le film jusqu'à ce qu'ils prononcent les répliques clefs... dans un contexte bien différent. On voit qu'ils ont essayé de revoir toute la mise en scène, mais dans quel but? Celui de nous dire « Ah, c'était mieux dans le film... »? On avance dans l'histoire, on croit reconnaître un truc qui était dans le long métrage et là, c'est une fois de plus radicalement différent. Je ne vois pas l'intérêt de nous faire combattre une énorme vague d'ennemis pour ensuite nous pondre une cinématique où Bond est limite impuissant! Il y a par exemple la scène du char : j'aurai aimé pouvoir réellement poursuivre de près la voiture, mais faute de quoi, on doit faire mille détour, suivre les indications de nos précieux collègues qui nous espionne on ne sait comment (comme dans beaucoup de jeux) et bien sûr, abattre un grand nombre d'hélicoptères. C'est un peu too much, comme on dit!

Discrétion ou bourrinage à la AK-47?

Comme dans un bon James Bond, on a souvent le choix (mais pas tout le temps!) entre la solution de l'infiltration et la solution Call of Duty.
L'infiltration se résumera hélas à aligner des headshot, détruire des caméras et du corps à corps. A cause de la limitation technique de la console, les corps disparaissent (et les chaises aussi) en deux secondes! Qui peut vraiment parler d'infiltration avec ça? J'abats le garde qui faisait sa ronde, et le groupe qui discute, pourtant à huit ou dix mètre du drame, ne remarquent rien. D'ailleurs, parlons-en de la position des gardes! A chaque salle, c'est toujours la même chose! On a deux gardes qui papotent l'air de rien, un ou deux types qui font des rondes, et quelques uns qui tournent le dos à Bond : ils pianotent sur l'ordinateur, ils fouillent on ne sait quoi, ils frappent le décors, … Et c'est très souvent pareil à chaque ouverture de porte! Que voit-on? Un garde de dos. Chic!

Mais voilà, la hitbox du jeu est très étrange! Plusieurs fois, j'étais certain d'avoir mon viseur sur la tête du mec mais celui-ci n'a rien (c'est Terminator ce type ou quoi?!), et on a alors qu'une poignée de seconde pour l'abattre avant que tout le secteur soit au courant de notre présence! Un tir à côté? Mince, le garde à l'autre bout l'a entendus malgré le silencieux et donnera aussitôt l'alerte. Ok, c'est alors armé d'une arme lourde qu'on fait le ménage. Mais pourquoi ai-je l'impression que mes balles ne leur font rien? Même après un ou deux tirs sur le corps, ils continuent d'agir normalement. Ne sentent-ils point la douleur avant que la mort les frappe? Et puis, il faudrait qu'on m'explique un truc avec la voix de certains... ils ont une voix des Hellgast de Killzone!! WTF?!

Il faut savoir que je suis un pas doué du tout des FPS consoles. J'aurai voulu le tenté avec le pad classic d'or mais celui-ci n'est pas disponible en France... Obligé de faire de l'importation et de s'arracher la peau du cul pour en avoir un. C'est alors que j'ai essayé le pad GC mais là, la malédiction du stick jaune se fait sentir! Celui-ci est beaucoup trop sensible! Si on règle la sensibilité sur le jeu pour bien viser, on bouge le curseur à deux à l'heure! Impossible de suivre du viseur un mec en train de courir! Et à l'inverse, on aura du mal à passer d'un garde à l'autre en phase d'infiltration sauf si on arrive à doser le stick jaune au millimètre près! Vous aurez compris que je n'aurai jamais trouvé de bons compromis... Enfin, il n'est pas impossible que ce soit moi qui ne soit pas doué. D'ailleurs, il y a un truc qui aide bien (voir un peu trop) les mauvais comme moi : à chaque fois qu'on enclenche la vue iron sight, on est automatiquement sur le buste de l'ennemi... Oui, c'est cheated ce machin. Mais heureusement pour moi, on peut jouer au jeu avec la Wiimote+nunchuk comme dans un The Conduit! La maniabilité est pour moi impeccable sous cette configuration! Bien sûr, il faut s'habituer à ça, mais quand c'est fait, on est cent fois plus précis et rapide qu'au pad. Sisi!

Deux mots sur les modes de jeux...

Comme dans l'opus N64, on a différents mode de difficulté qui se traduisent souvent par des objectifs supplémentaires. Mais contrairement à ce fameux opus N64, ces objectifs sont très souvent sur votre chemin ou alors à peine caché. L'intérêt en devient du coup plus que limité... On croirait que la replay value est importante mais ce n'est absolument pas le cas. Même en recrue, si vous êtes comme moi, vous allez naturellement fouillé toutes les pièces avant de continuer et donc, accomplir ce que vous n'étiez pas obligé de faire en recrue! Et je n'ai pas non plus l'impression que la difficulté influe sur l'IA des ennemis, j'ai même envie de dire qu'il reste plus ou moins identique. Enfin, il reste le mode classique 007 qui ressemble trait pour trait à la difficulté inférieur... mais vous avez une barre de vie en plus! Comme auparavant dans les FPS! HOURRA!! Adieu maudit écran rouge qui se régénère en une minute! Mais bref, mise à part cela, recommencer le jeu sous une autre difficulté ne change rien, contrairement à un The Conduit où ça apportait vraiment quelque chose...

Enfin, en finissant le jeu on a un mode contre-la-montre qui pourrait faire penser à du challenge... Mais en fait, pas tant que ça. Un timer descend petit à petit (même en pleine cinématiques, le comble!) et vous pousse à.... ignorer purement et simplement tout vos ennemis. Vous ne jouez pas du tout comme Bond le ferait mais vous courrez vers la salle suivante bêtement. Qui trouve ça amusant, sans déconner? C'est le seul moyen de réussir le time trial! Si vous perdez votre temps à tout nettoyer, vous n'allez jamais réussir aussi skillé que vous êtes!! Ce mode tue littéralement la Wii tellement on l'entend suffoqué à tout charger... Auparavant, la sauce prenait mais aujourd'hui, il faut trouver autre chose.

Ah oui, avant de parler du multijoueur, je tiens à vous parler des gadgets de Bond! Attention, c'est du lourd : il a... un téléphone... qui prend des photos et qui envoie des MMS! Hey mais j'ai pareil en vrai! Oh putain, je suis James Bond!! … Ouaip. Ca se résume à ça son arsenal de gadget... Un téléphone (bon ok, il pirate des trucs aussi mais c'est tout!). Pas de montre laser, pas de mine de proximité, pas de grenades (alors que les ennemis, oui), rien. Dommage. Je ne demande pas la Lune mais on aurait pu avoir des trucs amusant rien qu'avec ça... Faire comme dans Pokemon Snap pour prendre des photos qui se retrouveront sur le bureau de la Wii par exemple? Bah non. Les développeurs n'y ont même pas pensé, dommage. On n'a même pas de cheat code comme le paintball pour le mode solo. Et ça aussi, c'est très dommage.

Le multijoueur en ligne

Avant toutes choses, je n'ai pas testé le multijoueur local mais il me paraît plus ou moins équivalent à celui en ligne, sauf qu'on n'est pas 8 sur la carte.
Ensuite, il faut savoir que si vous êtes un adepte des FPS sur console HD, il vaut mieux passer son chemin. Sur Wii, ça lag, ça campe, ça rage quit, l'hôte rage quit 1 min avant la fin, etc... Mais au moins, pour le joueur qui n'a que la Wii, c'est un pur bonheur! On trouve assez rapidement des parties quelque soit le mode sélectionné. Au programme, on a donc des conflits traditionnel, des variantes du capture de drapeau et un ou deux modes propre à GoldenEye. Il y a par exemple le mode de la boîte noir : celui-ci contient des informations que le MI6 doit détruire, tandis que le groupe en face devra copier les donnés le plus rapidement possible. On arrive alors à un véritable jeu d'équipe assez jouissif et vite prenant. Ou alors, on a le mode pistolet d'or (Golden Gun pour les puristes) dans laquelle, la position du Golden Gun est connu par tous... et tout aussi convoité! Tuer un joueur en possession de celui-ci rapport plus de point mais est très risqué vu que tout le monde connaîtra votre position! A vrai dire, c'est vite le foutoir mais bon sang, que c'est fun!
Les maps, quant à elle sont déjà nettement meilleur que ceux qu'on a connu de The Conduit. Que ce soit du point de vue du level design ou visuellement, c'est du tout bon (si on oublie les chute de framerates)! Aucune de ces cartes ne ressemblent de près ou de loin de l'opus N64 mais qu'importe : ils sont tous plus ou moins bien pensé!

J'espère que vous aurez compris mon message : le multijoueur est plutôt une réussite! Tout n'est pas rose non plus, certes : la communauté est moyen moyen, les respawn sont très mal choisit au point qu'on meurt parce qu'on est apparus sous le nez d'un adversaire, ça lag beaucoup et souvent, etc... mais l'ambiance est là! Dix petites minutes suffisent pour s'amuser comme un petit fou! Croyez-moi, les nuits vous sembleront drôlement courte.

 

Les plus :
- Un multijoueur bon!
- Le niveau du Nightclub!
- Facile à prendre en main.
- Elle est belle la jaquette... bah quoi?

Les moins :
- Aucune replay value.
- Une IA à la ramasse.
- Où est Boris? (en solo)
- Les respawn tout naze au multi...

 

Au final, on ne sait pas trop ce qu'est ce jeu : un remake? Mais de quoi? Un hommage? Vraiment? Eurocom a oser touché à une légende, et on se rend compte que si le jeu s'appelait "Grille-pain Buster" (références aux vidéos de Sizefac sur youtube), on aurait exactement la même chose... Mais du coup, ça l'aurait mieux fait pour ne pas tâcher l'image de GoldenEye! Ce jeu, c'est à la fois un jeu d'infiltration de bas étage, mais aussi le Call of Duty du pauvre. Quant au multi, il est très loin des FPS HD mais il reste l'un de meilleur sur Wii.
D'ailleurs, il aura le mérite d'être plus attirant et plus amusant qu'était The Conduit! Ok, je les ai notés avec 3 étoiles mais ça, c'est parce qu'il ne vaut pas le bon vieux Golden Eye sur N64! Encore un peu plus de créativité ainsi que de savoir faire, et ce jeu aurait été une vraie réussite!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de GoldenEye 007

tous les tests