Total War : Shogun 2 sur PC, le test de Letanne

Publiez votre test
Signaler
Letanne
8
Letanne PC

A la conquête du Japon !

Dans la famille des références des jeux de stratégie, il y a Total War. Depuis plus de 10 ans, Creative Assembly nous a offert six versions de cette saga, sur 5 grandes époques. Total War : Shogun 2 reprend l’époque du premier épisode de la série. En plein époque Sengoku, l’âge des provinces en guerre, vous allez incarner le Daimyo de l'un des neuf principaux clans jouables. A la tête de votre clan et de votre famille, vous allez prospérer, conquérir et asservir pour finalement devenir le nouveau Shogun ! Mais le chemin vers ce titre honorifique est pavé d’embuches, de traitrises… Les autres clans ont les mêmes desseins que vous, et si certains Daimyos sont des hommes d’honneur, d’autres useront de méthodes dégradantes pour vous éliminer…


Petit rappel sur la saga, il s’agit d’un jeu de stratégie au tour par tour sur une carte, dans celui-ci, le Japon. Vous commencerez avec une province, une petite armée, et quelques avantages suivant votre clan. A partir de là, vous allez faire évoluer vos provinces, en conquérir d’autres, lever des armées, construire des routes, des fermes… Vous pourrez recruter des agents tels que des Ninjas ou des Moines. Les Ninjas vous permettront d’effectuer des actions déshonorantes comme assassiner un général ennemi ou ouvrir les portes d’une citadelle, quand le Moine apaisera une population ou au contraire, la fera se soulever… La gestion de vos armées et de vos provinces se fait par tour, ou plutôt par saison. En effet, les saisons auront un réel impact sur le jeu. Envoyer une armée en territoire ennemi en plein hiver risque de vous occasionner des pertes par exemple. Sur cette partie du jeu, un peu obscure pour un néophyte, vous avez la possibilité d’être conseillé, presque pris par la main si vous le souhaitez. Il vous faudra aussi choisir les « arts » que vous souhaitez développer, sur 2 arbres. L’un plutôt militaire, l’autre économique. Ces arts vous débloqueront des bâtiments, troupes, options tactiques… Mais gérer un clan c’est aussi gérer sa famille et ses conseillers ou généraux. La loyauté sera importante, des mariages arrangés entre des clans vous permettront d’acheter la paix… Un général déloyal pourra vous abandonner et retourner votre armée contre vous, et si vous veniez à mourir, choisissez bien votre héritier, au risque de mécontenter vos autres enfants… Vos généraux et agents gagneront de l’expérience, qui leur permettra de se spécialiser et d’évoluer, et finalement peut être, mourir de vieillesse, et non pas assassiné dans leur lit… Vous l’aurez compris, la gestion de votre clan et de vos territoires est très importante, et influencera énormément vos combats.


Les combats eux se feront sur une carte tactique. Si vous pouvez choisir de les régler automatiquement, vous passerez à coté du principal attrait du jeu. Les unités finement modélisées, rangées en troupes en rang serrés ou les généraux qui feront un discours au début de chaque bataille ne seront que les préliminaires à une bataille où le nombre ne fait pas la force. Si le brouillard se lève, profitez-en pour faire passer votre cavalerie derrière les lignes ennemies pour fondre sur ces arches sans défense. L’aspect stratégique prend ici toute sa grandeur. Il vous faudra jongler entre le moral de vos troupes et leur état de fatigue pour éviter qu’ils ne désertent, placer vos généraux pour éventuellement rallier les fuyards... Ici, la moindre erreur peut vous couter une bataille que vous pensiez gagner à 2 contre 1, car l’IA est terrible dans des niveaux de difficultés supérieurs, et ne vous fera pas de cadeaux !
Belles et fluides, ces batailles sont aussi disponibles en ligne, si vous souhaitez affronter de vrais joueurs. Un mode Avatar vous lancera à la conquête du Japon, avec diverses possibilités de customisation pour votre général et votre clan… Le vrai changement du multi joueur est la possibilité de faire la campagne à deux, en invitant un joueur à jouer un autre clan.


Visuellement, Shogun 2 n’est pas en reste, magnifiques décors ou unités, Shogun 2 se démarque surtout par les grandes qualités artistiques de l’univers transposé. Tout est fait pour vous faire vous sentir dans un japon féodal en guerre. Tant au niveau de la musique, que des paroles sous titrées, tout est fait pour vous aspirer dans un monde Japonais retranscris avec talent. Total War : Shogun 2 est comme on l’attendait, une nouvelle réussite pour Creative Assembly. Le syndrome du « Un petit tour de jeu en plus avant d’aller me coucher » pourrait bien vous entrainer à faire des nuits blanches, mais la conquête du titre de Shogun n’attend pas, l’honneur de votre famille est en jeu !

Letanne

J’aime :
- L’univers
- Le rendu visuel des armées
- La bande sonore
- Les batailles

Je n’aime pas :
- Les temps de chargements

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Total War : Shogun 2

tous les tests