Sakura Wars : So Long my Love sur Wii, le test de Sandman78

Publiez votre test
Signaler
Sandman78
8
Sandman78 Wii

Test Sakura wars: so long my love

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } A:link { so-language: zxx } -->

Cette série est très réputé au japon et, comme c'est la première fois qu'un épisode sort en France, je me suis empressé d'acheter le jeu. Le problème n°1 déjà connu de moi était la langue uniquement anglaise du jeu. Bon je suis pas une quiche en anglais mais je loupe toujours la signification de certaines phrases et surtout des vannes lorsque je joue à un jeu only english. Mais dans le cas présent, ce jeu se comprend bien dans l'ensemble, sauf lors des réponses à choix multiples que j'expliquerai plus tard. Tout ce que je savais du jeu c'est que c'était un jeu de drague mélangé avec des combats de méchas. Oui c'est louche dès le départ.

 

Alors je lance la galette dans la wii et après 1h30 de jeu toujours pas de combat. Les dialogues sont sympathiques à suivre entre les personnages, on apprend que le héros, le lieutenant shinjiro taiga (lieutenant avec sa tête d'enfant de 15 ans?), est envoyé à New York pour rejoindre la section américaine de la protection civile grâce à des méchas.

 

Arrivé à New York, des jeunes filles de tout âge nous accueille et un des systèmes de jeu apparaît.

De temps en temps on a des 3 réponses qui vont influencer notre appréciation avec le personnage avec qui on discute, voire même influencer ceux qui nous entoure. Le problème c'est que les développeurs ont mis un jauge de temps et que le temps que je traduise les 3 phrases la jauge est à la moitié et le temps de réfléchir aux conséquences la barre est déjà épuisé. Il faut donc se décider rapidement sur la réponse. A la fin, il y a 2 types de bruits qui apparaît suivant que la personne soit satisfaite ou non. Le 3ème choix est neutre ou va influencer une personne hors de la discussion. Tous les choix influencent nos relations avec les personnages et à la fin on ne pourra choisir qu'une personne avec qui on veut tenter de sortir avec selon les choix de réponses. Il se révèle que j'ai choisi celle qui me plaisait le plus physiquement et intellectuellement. A noter que les choix interdisent de choisir 3 filles sur 6 à la fin, sans doute parce que j'ai été trop odieux avec elles. Ou moins gentil qu'avec les autres. Un autre système de jeu qui apparaît pendant les phases de dialogues c'est ce que je vais appeler les QTE, on a une tache à faire (nettoyer les chambres, duel au sabre, etc) et avec le stick et la croix on doit reproduire des quart de cercle ou demi cercle. Cela rempli une jauge et l'action est plus ou moins bien faite selon sont aux de remplissage. La croix wiimote m'a causé quelques soucis mais cette phase est assez facile, j'ai jamais loupé un QTE (enfin j'ai toujours rempli au moins la moitié de la jauge). Par contre je sais pas ce que ca fait de remplir à fond une jauge. Et pour finir la réponse plus ou moins forte, c'est à dire qu'on monte à fond la jauge pour crier la phrase ou au contraire on descend la jauge au minimum pour la murmurer. Cela influence la motivation des partenaires en combat je crois.

Toutes les phases de dialogues sont des plans fixes mangas, il y a quelques cinématiques en anime pas mal faites et d'autres en 3D, surtout pour les présentations des méchas.

 

Donc le combat de mécha arrive et le système de combat light est révélé. Pourquoi light parce que lors de la 1ere mission on est toujours pas le capitaine de la team. Donc on se bat qu'avec shinjiro. Mais après on débloque des capacités et on dirige tous les méchas. Le système de jeu se résume par la jauge d'action en blanc en bas de l'écran.

On doit gérer les déplacements et les nombres de coups donnés avec. Donc par exemple si on a une jauge d'action de 7, on peut se déplacer de 3 cases et frapper 4 fois l'ennemi. Il y a aussi les attaques spéciales,la guérison et les attaques à deux qui consomment que 1 d'action mais descend la jauge d'esprit, celle ci s'épuise assez vite. Et pour finir se défendre coute 2 points d'action et charger la barre d'esprit 5 points.

 

Il y a également les stratégies (attaque + ou dextérité + ou vitesse +) suivant l'ennemi, les systèmes de protection pour le capitaine (on choisit un partenaire à protéger et quand il se fait attaquer on file à la vitesse de la lumière le protéger et on revient à notre place initiale) et pour finir l'appel à l'aide du capitaine, qui consiste à téléporter un partenaire à côté de lui. Le système de combat se déroule en deux phases: les phases au sol et les phases en l'air. Les phases au sol consistent à se battre contre des méchas noirs aux attaques différentes et contre des tourelles au sol. Les phases en l'air c'est contre les boss qui sont généralement accompagné de méchas volants. Nos méchas sont des espèces de transformers (vous savez le film de ….! Ah y'en a 2? Oui oui megan fox...bref) et peuvent donc se transformer à tout moment en mécha ou en espèce d'avion volant. Le système de combat est le même qu'au sol sauf qu'au lieu d'attaquer avec un sabre ou un gun on se bat avec des missiles.

 

En conclusion, j'ai adoré ce jeu, que j'ai toujours pas fini (j'en suis au dernier chapitre pour battre le méchant nobunaga, désolé pour le spoil super intéressant ;) ), les phases de dialogues, que je trouvais bien longues au début, se révèle assez immersives dans le sens où chaque personnage a ses problèmes personnels que l'on va résoudre, un par personnage et par chapitre, et que ca reste assez intéressant. Graphiquement le jeu est beau lors des dialogues avec de jolies images en

2D et le jeu se comporte très bien en 3D malgré ses 5 ans de retard en france. Les combats sont assez techniques vers la fin, les boss sont assez étranges pour la plupart.

 

Bref un jeu que je recommande à tous ceux à qui l'anglais basique n'effraie pas, les longs dialogues aussi, pour profiter d'un jeu somme toute assez original et frais dans le monde aseptisé du jeu vidéo.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Vos tests de Sakura Wars : So Long my Love

tous les tests