Red Faction : Armageddon sur Xbox 360, le test de Kane82

Publiez votre test
Signaler
Kane82
4
Kane82 X360

Red Faction Armageddon !

Red Faction : Armageddon



 

Apres un lourd Red Faction Guerilla , il faut dire que pour celui ci , j'en attendais beaucoup ! Alors on commence par les nouveauté apporter dans ce jeux , comme le mode horde , assez décevant qui ne pousse pas très loins les limites du jeux , mais en revanche en coop a 4 le mode horde prend tout son gout et la on s'éclate a fond , le nouveau mode ruine complètement décevant 
cela fait que en première impression le jeux en prend un mauvais coup . 
Mais ont le sais , le jeux ne prend pas son importance su ces petit mode annexe , coup de bluff ce n'est plus du open world ! c'est du TPS a la gears of war , décevant au debut , mais apres quelques heure ont se met dans l'action , on oubli le open world , et le TPS prend le dessus . 

et pour le scénario ce dernier nous met dans les baskets de Darius Mason, le petit-fils du héros de Red Faction : Guerilla. Cette fois-ci, la menace s'appelle Adam Hale et le moins que l'on puisse dire, c'est que le bougre n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour arriver à ses fins. En effet, ce badass n'a rien trouvé de mieux que de détruire les installations qui servent à la terraformation de la planète rouge. Du coup, la vie en surface devient impossible et c'est dans les profondeurs de Mars que les habitants sont obligés de se réfugier. Malheureusement, vivre dans les sous-terrains est loin d'être de tout repos et Mason va rapidement l'apprendre en se heurtant à une armée d'extra-terrestre. Oui, la vie d'un héros sauveur de l'humanité n'est pas toujours facile.. enfin bref encore la l'histoire n'est guère convaincante , les charismes des personnage inexistant , mais le point fort du jeux , c'est que tout est destructible , la le jeux touche l'un de mes point a moi qui m'ont fait kiffer le Guerrilla . Heureusement que l'action non-stop est toujours de la partie et que le moteur Geo-Mod 2.0 sait faire des miracles. 

   

Si on peut donc s'amuser à tout exploser pendant huit heures de jeu, il faut savoir que Red Faction : Armageddon permet maintenant le processus inverse, à savoir reconstruire les éléments abattus.on peut également compter sur un armement revu et qui permet de belles explosions. En plus des mitraillettes et autres fusils à pompe classiques, Mason possède un fusil capable de désintégrer toute la matière alentour, mais aussi et surtout le Fusil Magnétique qui se révèle être bien marrant à utiliser. Son principe est simple, il suffit de tirer un aimant sur un élément et d'en tirer un second sur un autre emplacement, ceci afin qu'ils s'attirent. Et le truc plaisent , c'est qu'on peut prendre un mecha assez plaisant et bien armé, toujours dans le but de tout dézinguer. Et oui, pour les énigmes et moments plus posés, il faudra repasser... Vous l'avez donc compris, Red Faction : Armageddon est le genre de jeu qui soulage avec son action débridée et son moteur qui offre de nombreuses possibilités. 
Enfin, je termine avec un multijoueur qui n'est pas des plus fournis. Ainsi, en plus d'un mode Infestation, qui s'apparente au mode Horde de Gears of War 2, on ne peut pas dire qu'on soit particulièrement gâtés. 

Conclusion



De l'action à fond les ballons...jusqu'à l'overdose ? 
Détruire, reconstruire...pour mieux détruire après. Tel est le leitmotiv de ce Red Faction Armageddon, qui pousse encore le concept plus loin, même si l'environnement proposé dans cet épisode n'est plus un monde ouvert. 
Le jeu est plutôt agréable et fun au départ, mais quel dommage que tout ceci finisse par se répéter encore et toujours et donc, amène une certaine lassitude à la progression de l'ensemble. 
Ajoutons aussi des soucis de caméras et surtout un mode Ruine complètement décevant, cela fait que le jeu reste satisfaisant, mais pas aussi fun que Guerrilla. 

La Note : 5/10

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Red Faction : Armageddon

tous les tests