Fist of the North Star : Ken's Rage sur PlayStation 3, le test de Duke Testem

Publiez votre test
Signaler
Duke Testem
8
Duke Testem PS3

Ken ! Ken ! Survivant de l'Enfer !

Tout le monde connaît le célèbre, culte et mythique Hokuto no Ken alias Ken le Survivant dans notre bon pays où on aime changer les titres des œuvres japonaises. Malheureusement, le manga n’a connu une seule adaptation video-ludique digne de ce nom à l’exception du Hokuto no Ken Fighting sorti sur PS2 uniquement au Japon et développé par ces génies d’Arc System Works. Voyons donc si Fist of the North Star : Ken’s Rage est un bon jeu ou une daube à la Last Battle.

« Décidément, les temps comme les œufs sont durs, et la bêtise n’a pas de limite. »

Contrairement à Hokuto no Ken Fighting, le jeu développé par Tecmo Koei est un beat’em all comme eux seuls savent le faire. Un homme face à une armée et en avant Guingamp. Ce style colle à merveille à la série. En effet, c’est un régal d’observer une vingtaine de punks imploser après avoir encaissée une de vos attaques. C’est aussi un immense plaisir de constater à quel point les développeurs ont rendu hommage à l’œuvre de Buronson et Hara en retraçant les aventures de Kenshiro à la lettre ou presque (ils se sont permis de prendre quelques libertés). Pour ceux qui dormaient ou qui n’étaient pas nés à l’époque du Club Dorothée, l’histoire se déroule dans un univers post-apocalyptique dû à une guerre nucléaire qui ravagea la terre. Pratiquement la totalité des eaux et de la végétation a disparu. Les plus faibles sont écrasés par les plus forts. C’est alors qu’apparaît notre ami Ken, héritier du Hokuto Shinken, l’art martial ultime, pour protéger les villageois des gangs et autres empires. Il se révèlera être le sauveur de ce monde chaotique. Nous retrouvons donc tous les personnages importants de la première partie de la série (Kenshiro, Toki, Raoh, Rei, Jyuza) mais seuls certains d’entre eux sont jouables dans les différents modes de jeu. Le mode Légende vous permet d’incarner Kenshiro, Rei, Raoh, Toki et Mamiya et de revivre la formidable histoire du manga. Le mode Fiction, quant à lui, permet à deux armées de se foutre sur la gueule. Le joueur pourra se battre avec Jagi, Shin, Souther et ceux jouables dans le précédent mode (à noter que deux amis pourront jouer en coopération). Enfin, le mode Défi vous fera affronter avec une seule barre de vie les quatre adeptes du Hokuto Shinken ou les cinq utilisateurs du Nanto Seiken.

« Atatatatatatatatatata ! »

Fist of the North Star Ken’s Rage est un Musou on ne peut plus classique. On avance et on tue. Il est donc réservé aux fans de ce genre. Les personnages peuvent sauter, frapper leurs adversaires avec des coups faibles ou puissants, faire des combos en alternant ces coups que ce soit au sol ou dans les airs, déclencher des techniques spectaculaires et meurtrières, provoquer les ennemis pour qu’ils se rassemblent, se protéger des attaques, faire une action spéciale (différente selon le combattant : ex Kenshiro fait une roulade / Raoh devient invincible pendant une durée limitée) et devenir super vénère. En entrant dans cette état, vous verrez vos coups infliger beaucoup plus de dégâts pendants une courte période et vous pourrez utiliser les attaques les plus dévastatrices de votre guerrier. Mais toutes ces actions ne sont pas disponibles dès le départ. En effet, il vous faudra les débloquer dans le damier des méridiens de vos personnages contre des points de karma obtenus en tuant vos adversaires. Ce procédé permet une lente et personnalisable progression des héros. Chaque branche du damier privilégie la santé, l’esprit, l’attaque ou encore la défense. Ces derniers représentent la force de votre combattant. La santé augmente votre barre de vie, l’esprit vous permet de déclencher plus de techniques de plus en plus puissantes, l’attaque augmente la puissance de vos coups, enfin, la défense accentue l’efficacité de votre garde et diminue l’importance des dégâts encaissés. Tout cela ne servira pas seulement à exterminer des punks ou villageois. En effet, des boss se mettront sur votre route. Ces combats seront bien différents du « massacrage » d’ennemis. Ils seront séparés en deux ou trois étapes rendant ainsi le boss de plus en plus puissant. Celui-ci sera parfois accompagné de quelques sbires mais la caméra restera verrouillée sur le boss. Mais ne vous inquiétez pas, cette dernière est libre dans les autres phases de jeu.

« You’re already dead. »

L’association des différents modes de jeu, du nombre important de personnages jouables et du damier des méridiens offrent au titre une immense durée de vie malgré une certaine répétitivité dans le gameplay, défaut présent dans tous les Musou. Les différents chapitres du mode Histoire et les batailles du mode Légion étant particulièrement longs, il vous faudra environ 40 heures pour terminer le mode Histoire et 60 heures de plus pour booster tous les guerriers à fond. Techniquement, Fist of the North Star : Ken’s Rage est un peu à la ramasse : graphismes pauvres pour une console Next Gen (bien que les personnages soient extrêmement bien modélisés), aliasing et clipping omniprésents, bug de collision… Le jeu est clairement destiné à la PS2 où il aurait sûrement connu, s’il était sorti sur ce support il y a quelques années, un succès critique. Cependant, il faut noter que le titre de Tecmo Koei ne ralentit pas quelque soit le nombre d’ennemis à l’écran. Quant à la bande son, on alterne entre mauvaises musiques et simple bonnes musiques à quelques exceptions près comme la reprise instrumentale de Ai Wo Torimodose. Les anglophobes seront aux anges en remarquant que le jeu nous offre le choix entre le doublage anglais et japonais.

Fist of the North Star : Ken’s Rage est donc un bon jeu injustement massacré par des critiques maintenant trop habituées aux blockbusters. S’ils apprécient un minimum les Musou, les fans d’Hokuto no Ken y trouveront un plaisir incommensurable. Les autres n’y trouveront qu’un simple beat’em all ultra répétitif et chiant. A réserver aux fans de Koei et/ou du manga.

Encore plus de tests sur le site TimeToTest.net

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Fist of the North Star : Ken's Rage

tous les tests