Super Street Fighter IV sur Xbox 360, le test de HedgeBass

Publiez votre test
Signaler
HedgeBass
6
HedgeBass X360

Street Fighter IV la beta du Super ?

Capcom a parfaitement adopté les méthodes commerciales occidentales, c'est ce qu'on peut conclure du parfait minimum syndical dont l'éditeur sait si bien faire preuve au fil de ses productions. Ca c'est pour le constat général fait avec recul.

Si la licence Street Fighter méritait bien une belle réussite pour son arrivée sur les Next-Gen, il reste difficile quand même de ne pas se répéter à plusieurs reprises, en solitaire devant son écran ou en pleine session entre potes, des exclamations du genre "rooh ils se sont pas fait chier, là quand même..."!

Outre l'habillage minimaliste du titre (pas de cinématiques, pas de fins, pas de mise en scène scénaristiques...),  on a tendance à penser qu'on se fait prendre pour des poires quand par exemple on constate le genre de bonus qui nous a valu d'acheter le premier Street 4 : deux couleurs bonus totalement pourries qui donnent envie de rire ou vomir au choix, dans tous les cas qui vous forcent à revenir vite vite à la selection des personnages...
Ne parlons pas non plus du nouveau principe totalement ridicule de nous figer à l'écran d'accueil entre chaque partie pour nous faire valider le déblocage des nouvelles couleurs ou des insultes qui s'effectuent sur le simple fait d'avoir séléctionné un personnage dans n'importe quel type de combat... Autant les mettre d'emblée hein, ça sert strictement à rien ce genre de récompenses, soyons francs.

Je continue avec l'absence éternelle de sauvegardes de "profils manette", alors qu'il s'agit sans doute à l'heure actuelle du plus grand dilemme en multijoueur offline, quand chaque joueur préfère brancher son pad ou son stick arcade de prédilection et qu'il faille entre chaque match reconfigurer les boutons... En gros, nous ne méritions probablement pas qu'on s'attarde sur "l'ergonomie de convivialité", si vous n'achetez pas un stick arcade à 150 euros en plus du jeu et si vous désirez jouer à plusieurs sans réseau, on s'en fout de vous, vous faites pas assez de pub... !
De toute façon, je n'oublierai jamais le coup du partenariat Capcom-MadCatz pour sortir des pads officiels du jeu en USB mais qu'on ne peut toujours pas brancher à volonté sur Xbox ET sur PS3... Non, il faut vendre un max d'accessoires, c'est mieux...

Enfin bon, heureusement Super Street 4 est vendu 40 euros neuf. En gros, on paye surtout les nouveaux personnages et l'équilibrage, pas vraiment un nouvel opus. On peut penser que ça fait cher le DLC en boite finalement...
C'est quand même pas cool d'avoir la flemme de développer de nouveaux décors ou costumes non-payants... Nan franchement, c'est clair et net, Super Street Fighter 4, c'est LA mise à jour du précédent volet de l'année dernière, point barre.

Et pourtant, en sa qualité de jeu de baston, il sait si bien se rendre indispensable aux yeux des fighters en herbe que nous sommes, que lorsqu'on a apprécié Street Fighter4 et qu'on continuait encore d'y jouer, on se sent naturellement obligé de se procurer cette version boostée, tout en sachant pertinemment que votre galette précédente ne vaudra sans aucun doute plus qu'un misérable euro ou deux dans le commerce. Bienvenue dans l'ère des jeux jetables!

Le gameplay a été ajusté et demeurre toujours aussi, voire plus, efficace. Impossible de dénigrer ce fait. Les nouveaux personnages, par nostalgie ou par originalité, apportent un vent de fraicheur de renouveau au titre, c'est sans conteste. L'ajustement des dégâts, des focus, des coups spéciaux, des ultras, des combos, l'ensemble du gameplay a été passé au crible pour mieux le tailler...
Les nouveaux modes online sont ceux que l'on attendait dans la version précédente, vieux motard que j'aimais! et enfin, le système de selection des Ultras lors du choix du personnage offre enfin le compromis stratégique qu'il manquait tellement au précédent qu'on pouvait finir par se lasser de diverses confrontations soit mal équilibrées soit pas intéressantes du tout... Même si l'insertion de tant de nouveaux persos (et de techniques de jeu qui vont avec) provoquera surement à terme quelques inepties de tactiques...

Super Street Fighter 4 est la version "finale" (ni optimale ni maximal hein!) de Street Fighter 4, et le plaisir de jeu demeurre. Il s'ancre facilement dans les références du jeu de baston malgré tous les "coups de flemme" que l'on peut contaster de la part de Capcom... Il va sans dire que se procurer la première version, même à prix réduit, serait une belle connerie, elle est évidemment et automatiquement devenue obsolète depuis le 30 avril 2010. On aurait presque envie de demander à ce qu'elle soit retirée du marché...! oLoL.

En tous cas, personnellement j'ai du mal à lâcher toutes mes félicitations, je ne peux juste que confirmer que ça reste LE jeu de baston jouissif pour tous les connaisseurs de la licence et qu'on va tâcher de se focaliser la-dessus (un peu comme tous les sites et medias au final) mais sans oublier de souligner qu'on nous prend vraiment pour des caves ou des moutons sous bien des aspects...
A méditer avant de craquer sur les futurs téléchargements payants qu'on nous mettra bientôt sous le nez....
Hadoken!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Super Street Fighter IV

tous les tests