LocoRoco Midnight Carnival sur PSP, le test de LoS AnGeLiNoS

Publiez votre test
Signaler
LoS AnGeLiNoS
4
LoS AnGeLiNoS PSP

Un épisode bancal.

Comment dénaturer un amour de jeu comme la série LocoRoco ?! Simplement, on garde le charme mais on augmente plus que sensiblement la difficulté.

Mais keskiloch, kesskisspass, où vais-je, pourquoi donc du comment ???!!!

La réalisation est toujours aussi bonne avec ses graphs mignons, ses zics super agréables et ses bruitages en babillage à faire craquer n’importe qui. Rien ne change alors au pays des LocoRoco dirait-on?! Et bien si, une nouveauté est apparue, et pas des moindres : LE SUPER SAUT, et celui ci modifie considérablement l’approche du jeu. Vous devrez effectuer en rythme (frénétique) avec un timming constant le Super Saut pour pouvoir franchir plateformes, pièges et autres joyeusetés méga retors (et il y en a vraiment pas mal).

Au revoir l’exploration des moindres recoins comme dans les précédents épisodes, ici c’est JUMP ACADEMY et vitesse à la Sonic pour boucler les niveaux (là où les anciens opus PSP demandaient une dizaine de minutes environ, celui ci ne vous donne que 3 minutes en moyenne).

FIN DE PARTIE, voici les 3 mots que vous verrez le plus souvent dans Midnight Carnival, il y a des trous PARTOUT synonymes de mort directe !!! Pour être honnête, le 1er quart d’heure de jeu fut un calvaire pour votre serviteur. Je maitrise pourtant la Plateforme depuis mon plus jeune age et j’ai plié les précédents LocoRoco sans soucis. Pour faire bref, c’est SUPER CHAUD !!!

En résumer, LocoRoco Midnight Carnival n’est pas un mauvais jeu (loin de là), mais il dénature COMPLETEMENT l’esprit vacances et exploration de la série pour devenir un Time Trial au challenge plus que corsé évident. Pour 15€ en téléchargement, laissez vous tenter, mais prenez d’abord la démo pour vous faire une idée, conseil de LocoRocker.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de LocoRoco Midnight Carnival

tous les tests