ModNation Racers sur PlayStation 3, le test de Vilain-pabo

Publiez votre test
Signaler
Vilain-pabo
8
Vilain-pabo PS3

Le Mario Kart à votre façon.

Avec ModNation Racers, Sony espère obtenir son équivalent de Mario Kart sur PS3. Le programme est alléchant puisque tout ou presque est costumisable : les personnages, les karts et même les circuits. Cela promet une durée de vie illimitée mais est-il fun à jouer ?

Un univers stylé.

L'univers gentillement barré de ModNations est très accueillant. Les graphismes sont stylés, hauts en couleur et riches en détails pour du "cartoon". Le jeu propose un mode carrière entrecoupé de scènettes qui manquent pas d'humour. A cela, vous rajoutez les commentaires par deux acolytes qui ne peuvent pas se piffrer et un chef d'équipe qui n'hésitera pas à vous pourrir par radio à la moindre occasion. L'ambiance décalée du titre est attachante. Très vite, vous aurez accès au ModSpot et tout ce que propose ModNations : des courses (jusqu'à 4 joueurs en local et 12 en ligne), des défis en contre-la-montre, un centre de partage, une sélection de créations à télécharger et surtout son atelier de création. ModNation Racers mise tout sur le partage et la convivialité. Le contenu du soft est sans cesse renouvelé grâce à l'imagination débordante des joueurs. Déjà plus de 2 millions de créations sont disponibles aux dires des développeurs. En quelques secondes, on télécharge gratuitement et en toute simplicité de nouveaux véhicules et circuits.

Jouer, créer, grandir.

Les outils de créations sont d'une simplicité déconcertante. Il ne faut pas plus de quelques minutes pour créer son avatar de rêve. Par l'usage des autocollants et l'ajout de babioles, en jouant sur l'opacité, la couleur et même la texture, il est possible de faire tout ce qui nous passe par la tête ou presque. Des petits malins ont pu recréer bon nombre de personnages issus de différents univers. Certains tiennent de l'oeuvre d'art. Idem, pour les karts. Choississez la base, la couleur et tous les équipements (ceci dit, cela n'influe en rien les performance du véhicules : un double reacteur ne vous fera pas avancer plus vite que des panneaux solaires). Certains accessoires sont totalement délirants. Rien ne vous empêche d'utiliser une boite à pizza comme volant ou mettre un viseur à l'avant du kart ! L'éditeur de circuits est plus complexe mais rien à voir avec celui de Trackmania dans le concept. Ici, vous dirigez directement l'engin qui trace la route. Une option automatique permet de garnir votre circuit mais de nombreux outils permettent de faire vraiment ce qui nous plait à condition d'y passer du temps et d'avoir l'envie évidemment. On se surprend finalement à passer plus de temps dans la création de perso ou circuits plutot que sur les courses. Autant dire qu'à l'instar de Little Big Planet, c'est à un jeu sur lequel on revient assez régulièrement pour peu qu'on accroche à son gameplay.

Mario Kart hardcore.

La jouabilité reprend l'exemple de son illustre modèle : Mario Kart. Avec la touche croix, le kart execute un petit saut qui permet de déraper en maintenant la touche enfoncée. La conduite est toutefois délicate. Même s'il est possible de paramétrer les performances de son véhicule en fonction de son style de conduite, le kart est souvent difficile à manier conjugé à sa vitesse parfois excessive et des tracés souvent tarabiscotés. Vaut mieux relacher l'accélérateur de temps en temps. Le gameplay est très complet... trop, peut-être. En dérapant, en prenant l'aspi ou en tournoyant dans les airs, on remplit une jauge de turbo qui a multiple usage. Il est possible de booster avec L1, générer un bouclier avec rond, bousculer ses adversaires avec le stick droit ou lancer un eclair permetant d'activer des interrupteurs avec R1... ModNation Racers est incroyablement plus technique que Mario Kart. Toutes les touches de la manette sont exploitées, rendant le jeu peu accessible aux néophytes. Un noob ne risque pas de battre un habitué, c'est certain. Vous risquez de faire un bide avec vos amis. En revanche, le mode multi en ligne est plutot sympa.

Aux armes, citoyens.

Le système d'item est très similaire à celui de Diddy Kong Racing pour ceux qui connaissent. Pour pimenter la course, les concurrents rammassent des balises sur la piste procurant aléatoirement une arme. Seuls 4 sont disponibles au départ, un eclair, un missile, une bombe sonique et un turbo. Au choix du joueur de l'utiliser tout de suite ou d'attendre de rammasser une autre balise pour améliorer son équipement. Ainsi, avec une balise supplémentaire, un simple missile devient trois missiles à tête chercheuse et au niveau 3, c'est carrémment une pluie de missiles qui s'abat sur tous les pilotes mieux classés que l'utilisateur. Contrairement à Mario Kart, tous les pilotes sont soumis à cette même regle immuable quelque soit sa position. Inutile d'espèrer remonter plus vite au classement si on a accumulé un gros retard. A noter qu'en cas de dommage, vous perdrez un niveau d'armement, ce qui veut dire de tenter d'accumuler les balises comporte un certain risque. Sans oublier que n'importe quelle attaque peut être parée avec le bouclier s'il est activé à temps, ce qui sacrifie une bonne dose de turbo au passage. L'usage des armes est bien equilibré entre puissance et prise de risque.

A vos porte-monnaie, joueurs.

Le mode carrière permet de débloquer tout ce qu'il y a à débloquer dans le jeu. Accrochez-vous car finir premier ne suffira pas, il faudra aussi remplir d'autres objectifs pour ce faire. Le niveau de difficuté est progressif mais les derniers circuits ne vous pardonneront aucun faux pas. Ceci dit, le jeu en vaut la chandelle puisque tout ceci enrichit vos possibilités de costumisation déjà hallucinantes et renforce la durée de vie déjà conséquente. Mais si depenser en ligne ne vous fait pas peur, sachez qu'une tonne de nouveaux objets sont disponibles en DLC (et il y a du neuf assez régulièrement) ainsi que de nombreuses extensions en plus de toutes les créations des joueurs qui, elles, sont heureusement gratuites. Les créateurs sont vraiment mis en avant avec un classement en ligne.

Il est difficile d'appréhender ModNation Racers tant son gameplay est exigeant comparé à Mario Kart. Néanmoins, passé cette première impression, il est vraiment plaisant car le jeu fourmille de bonnes idées. De plus, ModNation Racers est un jeu qu'on redécouvre à chaque session grâce à tout son contenu téléchargeable et pour ça, il mérite de faire parti de votre collection.

EN RESUME :

           (+) Un univers stylé, attachant et beau
           (+) Une durée de vie quasi illimitée
           (+) Des outils de création simplissimes d'accés et très complets
           (-) Une prise en main délicate et complexe qui rébutera les débutants
           (-) Rame parfois surtout dans le Modspot

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de ModNation Racers

tous les tests