PES 2010 sur PC, le test de Altino

Publiez votre test
Signaler
Altino
8
Altino PC

Evoltion Soccer Bis

Chaque années c'est la guerre des jeux de foot entre FIFA et PES. Mais cette article sera entièrement dédié à Pro Evolution Soccer 2010 sur PC ... je  ne ferais aucune comparaison avec FIFA 10 PC qui lui est une grosse merde, je le dit clairement car Electronic Arts se foutent de la gueule des pcistes, peut être dû au piratage mais bon ... faut pas exagérer ! C'est bête car depuis que PES est sortit sur Windows ( Pro Evolution Soccer 3 ), c'est toujours lui pour l'instant qui gagne la guerre malgré que son rival soit passer devant lui sur consoles. Bon, venons-en au jeu :

Konami, à son habitude et comme tout jeu de sport, met des stars sur la jaquette et pour 2010, les deux grand gagnants sont *roulements de tambours* : Lionel Messi et Fernando Torres. Je trouve que les jaquettes ne sont vraiment pas original ces temps-ci, c'est décevant. Après un bon PES 2009, Shingo Takatsuka plus communément appeler : Seabass ( créateur de la série PES ) a décider d'écouter les fans. C'est une bonne stratégie de faire les modifications d'un jeu par rapport au goûts des joueurs mais c'est ce qu'ils auraient dû faire depuis la version 2008 ( le PES le plus lamentable ! ). Mais bon, cette version 2010 se devait de faire du lourd sinon, s'en aurait été presque fini des Pro Evolution Soccer, dû moins sur consoles ...

Comme je l'avait dit lors de mes impressions sur la démo, je suis toujours bluffer par les pliages des maillots, rhalala, il m'en faut vraiment peu graphiquement pour me séduire. Le moteur graphique est identique à la précédente version du titre, Konami a préféré bombarder le jeu d'effets visuels pour ainsi rester sur la vague next-gen. PES 2010 se voit ainsi doté d'ombres plus fines, d'éclairages dynamiques, du fameux effet de pliages etc ( le jeu tourne très bien sur une machine modeste ). En plus d'être beau, les joueurs sont magnifiquement modélisés, les textures sont plus détailler qu'auparavant, chaque joueurs se reconnaît d'un simple coup d'oeil, il y a eu un très bon boulot à ce niveau là, c'est pousser à l'extrême. Et puis, par dessus ça, j'ai trouver les animations très bonnes, c'est pas bluffant mais ça a quand même de la gueule.

Alors oui, le jeu est bien optimisé sur pc ( ce depuis PES 4 ), il tourne très bien sur une configuration modeste, mais il n'y a toujours aucun changement au niveaux des réglages graphiques. Qualité faible, moyenne ou haute, la synchronisation vertical, la résolution et rien d'autres ... j'espère que dans les futures versions ceci sera corrigé car c'est trop minimaliste. Mais bon, tout le monde s'en fout alors ...

Là ou les fans ont eu le plus d'impacts est évidemment sur le gameplay, beaucoup ont demander de revenir sur le même style de jeu que PES 6 ( qui est l'apothéose des PES "old-gen" ). Ce qui est demander est fait, le jeu est globalement ralentie pour un jeu plus tactique et plus ouvert ... le style arcade des PES 2008/2009 n'a pas plus à tout le monde, le dribble avec la touche R2 est de retour etc. Et bien sûr les petite nouveautés de la jouabilité sont bonne a prendre, le mur invisible lors des touches a été supprimer , les joueurs sont désormais contrôler à 360° et non plus  dans 8 directions, le stick analogique peut être enfin aborder pour les puristes qui ne jouer qu'avec la croix directionnelle jusqu'à présent, c'est pas plus mal. Là où le gameplay gêne est sur l'inertie du ballon qui est d'un rare réalisme, il peut parfois apporter des cafouillages assez surréaliste bien plus nombreux que par le passé, on se heurte à un temps de latence des joueurs pour faire ne serait-ce qu'une passe, trop d'inertie tue l'inertie.Le contact entre les joueurs est aussi a retravailler, dommage.

PES 2010 : des menus en béton ... pas dans son contenu mais dans son esthétisme, en effet, alors que la version 2009 proposait un style urbain aux couleurs vives, ici, c'est plus ternes mais l'imagination est toujours là. Si l'on fait un match d'exhibition par exemple, on se retrouve sur un billet de match où l'on choisit classiquement les options et les équipes, bien original. C'est la classe mais les modes de jeu manques, rien de nouveau comparé au précédent opus, tout comme les licences. Bon, les licences, je m'en fout complètement car les patchs des fans s'en charge, l'avantage et la facilité de la version PC. Seule la ligue des Master ( le mode carrière en quelque sortes ) s'est étoffer, proposant des vrais transferts avec des et non des points, etc. En plus de la Ligue des Champion ( la finale se déroulera à Madrid ), l'Europa League ( successeur de la Coupe UEFA ) est intégrer à PES pour la toute première fois, c'est bien sympa. Pour ceux qui s'interrogent sur les cartes que Konami avait temps insister sur certains trailers, ce ne sont pas de réelles nouveautés, c'est un moyen de rendre les menus plus simple et plus abordable pour les novices. Les cartes correspondent aux capacités spécial d'un joueur qui était en fait le système d'étoiles dans la dernière page des caractéristique. Autres petites transformations, ce sont les paramètres assister qui vous permettrons de faire des remplacements automatique en cours de match basé par exemple sur la fatigue des joueurs ... composer son équipe par leurs habilités ou autres ... équilibrer l'attaque en offensif ou défensif, etc, beaucoup de choses bien pratique pour ne pas passer dix minutes dans les menus.

Au niveau du son, eh bien c'est le gros point noir du jeu pour ma part, aucun travail de ce coté c'est assez décevant. On ne se croit toujours pas dans un stade ! On a l'impression de jouer des matchs d'entraînements avec quelques cris d'encouragements par ci par là ... non mais vraiment, l'ambiance sonore est tout aussi naze que PES 2009.

Les commentateurs ne sont plus les mêmes, il s'agit de cette fois-ci de Grégoire Margotton et Christophe Dugarry mais ils sont toujours mous tout comme le public. D'ailleurs je me suis toujours demander pourquoi les développeurs ne font jamais d'effort sur ce point, par exemple si un jour, je vois au début d'un match une belle vu du ciel du stade avec un travelling vers celui-ci puis un public qui s'enflamme avec une ola ... des trucs de genre, mais alors ça, ce serait génial, on se sentirait vraiment plongé au coeur du foot !

"Ils ont vraiment écouter les fans", c'est ce que l'on peut se dire avec ce Pro Evolution Soccer 2010. Mais les lacunes sont toujours là, n'empiétant pas forcément sur le plaisir du joueur mais c'est moche à voir. PES est sur la bonne voie, encore quelques effort et le king reviendra ! A coup sûr !

Oui je sais, il y a des fautes.

Alti-Blue-Effect.over-blog.fr

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de PES 2010

tous les tests