Overlord II sur Xbox 360, le test de Sir Couillu

Publiez votre test
Signaler
Sir Couillu
6
Sir Couillu X360

Méchamment drôle

 

Après une arrivée très remarquée en 2007, l’Overlord nous est revenu toujours accompagné de ses larbins, toujours plus méchant. Père pardonne leur… mais c’est tellement drôle!

N’ayant pas essayé Overlord 1, je suis vierge de toute comparaison et saisi la manette avec  enthousiasme car le jeu avait eu à l’époque un succès certain. Je pense à ces jeux ou vos choix influent sur l’évolution de votre personnage, à chaque instant vous êtes tenté de faire une mauvaise action au risque de basculer vers le côté obscur de la Force.  Ici, que nenni ! Vous êtes le Mal ! L’Overlord, seigneur des ténèbres, venu anéantir un empire qui n’est pas sans rappeler la décadence romaine.

Vous dirigez des larbins (sortes de petits Gremlins qui ont mangé passé minuit) qui feront souvent le sale boulot à votre place. Ils peuvent également monter des animaux plus féroces comme des loups ou des araignées et se divisent en catégories ayant des pouvoirs différents. OK, les larbins sont cruels, mais pendant qu’ils zigouillent des bébés phoques, au moins ils ne tuent pas des humains ! Ah si, ils tuent aussi des humains….

En regardant la boîte je me dis, tiens c’est interdit aux moins de seize ans. Pourquoi pas dix-huit ? Je comprends en avançant dans le jeu, c’est un CARTOON ! D’ailleurs les décors sont magnifiques, très colorés, une vraie réussite graphique.  Le jeu n’est pas si facile qu’il y paraît, et vous devrez parfois vous accrocher pour suivre les quêtes, car il y a un véritable système de quêtes. Les larbins sont parfois difficiles à contrôler mais leurs réflexions sont tellement drôles qu’on pardonne vite leur fougue. Les voix sont très bien choisies, les dialogues amusants et l’Overlord en impose.

Pas besoin d’avoir fini le un pour apprécier le deux, foncez, le côté obscur de la Force c’est quand même bien fun !

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de Overlord II

tous les tests