The Darkness II sur PlayStation 3, le test de -Ash-

Publiez votre test
Signaler
-Ash-
8
-Ash- PS3

Un FPS pas frustrant? c'est par ici.

The Darkness 2 fait partie des jeux auquel après avoir essayé la démo, je n’ai qu’une envie c’est de continué l’aventure. Il m’aura fallu un peu de temps pour le trouvé à un prix raisonnable, mais enfin c’est chose faite, les ténèbres ont investi ma PlayStation 3, pour mon plus grand plaisir.

Franchement je trouve ce genre de FPS très rare de nos jours, FPS qui préfèrent ce contenté de « réalisme » et deviennent au final tous des jeux trop classique. Ici il est plus question de ressemblé à du Bulletstorm qu’a du Battlefield.

Pourtant je devrais être le premier déçus si j’avais touché au premier, du faite que ce second épisode devient lui aussi un shooter à pratiquement 100%. Mais quel plaisir d’utilisé les sombres pouvoirs de Jackie pour exterminé nos adversaires. Darkness 2 reprend donc les bases des autres FPS, à savoir de grande ligne droite, parsemé d’ennemies, si on a bien des petites énigmes, avec la lumière ou une autre phase de gameplay avec le Darkling, le jeu reste tout de même avant tout un énorme défouloir.

On peut par contre avoir droit à des scènes plus calme ou les ennemies ne sont pas présent (entre deux missions) à la foi dans le manoir de Jackie ou dans un Asile (qui sert pour le scénario) ses phases sont dépourvu de gameplay, et passe bien uniquement car le travail d’écriture dans les dialogues est savoureux. Mention spéciale pour l’asile qui en plus d’avoir les personnages du jeu complètement barré dans leurs rôle de fou (Dolfo) nous pousse à nous demander et si Jackie était vraiment psychotique ? (oui bon je ne connais pas le comics…)

Le jeu quant à lui est plutôt très simple, vu la panoplie de pouvoir à notre dispositions, compétence très utiles comme la régénération de santé, ce servir d’objet comme bouclier ou encore plus de vie dans le noir etc … En gros c’est une promenade de santé et dans un sens ce n’est pas plus mal car la frustration n’est pas du tout au rendez-vous. Pour changer c’est vous le big bad soldier, qui fait peur aux ennemies, et non pas eux qui vous font vous cachez de crainte de se faire dessoudé par le premier péon venu. La durée de vie en prend un coup et en mode normal il ne faut pas plus de 5h pour terminer l’aventure, d’autant plus qu’il est difficile de décroché du titre.

Gageons qu’il dispose d’un mode NG+ vraiment sympa. Mais aussi d’un mode coop (mission autres que le solo) plutôt court mais qui a le mérite d’être présent. Au niveau des graphismes le style Comics, ne plaira pas à tout le monde (il est proche de ce que l’on peut voir dans Borderland) pour ma part j’ai apprécié, bien que par moment l’impression de joué à un jeu PS2 ce fait ressentir. Pour la Bande son, les doublages FR sont vraiment bon, même si parfois ils sont un peu raté (du genre l’intonation qui ne correspond pas du tout à la situation) mais les doubleurs sont déjà plus ou moins connu dans le domaine et à l’aise avec leurs personnage. Les musiques quand a elles sont plutôt discret, surtout à côté des cris, explosion et autres bruitages. Mais ce qui m’a le plus étonné c’est de retrouvé de nombreux artiste américains vraiment sympa (Billie holiday, Offspring, Ram Jam etc…) J’ai apprécié aussi celle dans l’Asile, avec son petit côté dramatique.

Au final The Darkness 2 est vraiment un bon petit FPS, qui nous change des classiques sur les guerres Modernes. Il donne aussi envie d’en voir plus, avec la possibilité (vu la fin) de voir apparaitre un 3eme opus. Peut-être que mon avis aurait était plus sévère si j’avais payé le jeu aux prix fort, étant donné la faible durée de vie (même si il a une forte rejouabilité) mais pour 20 euro c’est une très bonne pioche. Bon jeu .

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de The Darkness II

tous les tests