>
>
Violence et jeu vidéo : interview Thomas Gaon

Violence et jeu vidéo : interview Thomas Gaon

Violence, panique morale, addiction...
Par La Rédaction - publié le
Image

Le jeu vidéo est-il trop violent ? Les jeux vidéo violents peuvent-ils avoir un impact sur les joueurs ? Les jeux vidéo vont-ils trop loin ? Y-a-t-il une limite dans la violence dans le jeu vidéo ? Quel est le vrai rôle du jeu vidéo dans les tueries scolaires aux Etats-Unis ? Peut-on devenir accro aux jeux vidéo ? Il y a quelques jours nous publiions notre interview de Thomas Gaon. Interview que nous vous avions alors livrée en format vidéo. Aujourd'hui, nous vous proposons de la (re)découvrir soit en vidéo, soit en audio, soit à l'écrit. Idéal pour laisser mûrir chacune des réflexions sur ces thèmes sulfureux. 

Thomas Gaon, psychologue clinicien diplômé en psychopathologie clinique (Paris VII) et membre de l'observateur des mondes numériques en sciences humaines, nous répond et nous aiguille au-delà des fantasmes communément admis par le grand public. Une interview sans langue de bois. Les travaux de Thomas Gaon apparaissent dans de nombreuses publications traitant du jeu vidéo...
  • "Le ressort de l'angoisse dans les jeux vidéo" Les jeux vidéo au croisement du social, de l'art et de la culture. Questions de communication. série acte 8. Presses universitaires de Nancy. 2010.
  • "L'échappée virtuelle : futur délice ou délit de fuite ?" La lettre de l'enfance et de l'adolescence, revue du GRAPE, n°77, Erès
  • "Soigner des jeux vidéo" in Mauco O. (dir.), Quaderni ("Jeu vidéo et discours"), n°67, Ed. Sapienta, automne 2008.
  • "Psychopathologie des jeux en ligne" Sylvain Missonnier (Dir.) Cliniques des technologies de l'information et de la communication Carnet/PSY hors-série, novembre 2007.
  • "Des mondes numériques comme paradis artificiels" Franck Beau (Dir.) Culture d'univers FYP Editions, Paris, 2007.
  • "Je(u) vidéo" Le sociographe, n°15, septembre 2004.
  • "Jeux vidéo : l'avenir d'une illusion" Adolescence, n°47, 2004.
Transcription réalisée par Jackson_Theo

Le player nécessite le plugin Flash
Télécharger (mp3)

Un impact sur les joueurs ?

Est-ce que le jeu vidéo dans sa grande globalité est-il trop violent en fait ?

Trop violent, encore une fois c'est une question politique, sociale également. Il est ce que les acteurs économiques font, vendent. Il sont aussi basés sur tout un historique, des thématiques culturelles du jeu vidéo qui viennent du complexe militaro-industriel, qui viennent des sources économiques notamment aux États-Unis qui font que un des modèles de construction, est la masculinité militarisé et donc qui proposent des jeux vidéo dans ces repères culturels, viennent que ça soit du western, que ça soit du film de guerre, que ça soit des films de gangster, que ça soit des films policiers, c'est dans la même veine. En cela le jeu vidéo est assez représentatif des industries culturelles de masse en général. Donc si on dit du jeu vidéo dans sa globalité être violent, c'est aussi vrai pour le cinéma, c'est aussi vrai pour la télévision, euh voilà ça s'inscrit la-dedans.

Est-ce que, le jeu vidéo et les jeux vidéo violents, notamment les +18 évidemment, peuvent avoir un impact fort sur le joueur ?

Non, pas un impact fort. En fait ce qu'on sait c'est que la réception d'une oeuvre est liée... elle dépend des individus avant tout. C'est a dire que deux personnes qui voient le même objet culturel, les mêmes images, ne réagiront pas de la même manière. La personne réagira en fonction de son histoire, de son environnement... ce genre de choses. On sait qu'il y a d'autres choses qui ont des impacts très fort sur un individu qui sont tout simplement son histoire, ce qu'il a vécu, ce qu'il a subi, comment a agit son père, c'est à dire les gens auxquels il s'identifie dans la réalité et qui sont beaucoup plus important qu'une image qui n'est de toute façon reçue et interprétée qu'en fonction de son histoire et de son environnement.

Qu'est-ce qui a le plus d'impact chez la personne ? Le cinéma, la littérature ou le jeu vidéo dans son interaction ?

Ça dépend encore une fois, on a pas d'études précises la dessus. La télévision a certainement un impact énorme parce qu'elle est partagée par le plus grand nombre, parce qu'elle est ce qui dans sa position est admis comme une norme ou un standard, comme si c'était la voix du peuple ou la voix de la société qui parlait à travers la télévision. Bien plus que, de ce côté la, que le jeu vidéo ou que la littérature qui est quelque-chose d'assez intime et beaucoup moins partageable au final que la télévision. La télévision, tout le monde en parle, tout le monde est au courant alors que le jeu vidéo, jouer à un jeu vidéo ou lire c'est nos amis. C'est les gens avec qui on partagent des livres ou avec qui on peut partager les jeux vidéo. Donc c'est plus petit au niveau de la force que ça peut avoir.

Est-ce que selon vous, les jeux vidéo et leurs gameplay, +18, est-ce qu'ils vont trop loin des fois dans le gore, dans le visuel, dans le scénario et leur implication psychologique, que ça va pas trop loin ? Est-ce qu'il peut y avoir une limite, ou non au contraire, il ne faut pas du tout brider la chose et laisser libre cours à la création des développeurs même si le but du jeu est peut-être de torturer une personne ? Est-ce qu'on peut aller jusque là, est-ce qu'il faudrait des limites et est-ce qu'il y a vraiment une implication et une interaction avec le jeu vidéo ?

Ah... C'est une question morale ça. Je ne veux pas me poser moi en tant que entrepreneur de morale. Si on va de ce côté, ça dépend du statut du jeu vidéo aussi et si on le comprend comme une oeuvre esthétique. Dans ce cas on voit bien qu'il y a des films, que ça soit des films d'horreur comme Hostel, des films comme ceux de Gaspard Noé qui vont très loin dans l'esthétique de la violence et qui sont critiqués sur des critères esthétiques mais pas des critères moraux. La question du jeu vidéo elle est effectivement ambiguë puisque historiquement, dans les représentations ce sont des jeux pour enfants ou pour adolescents et pas conçus comme des jeux pour adultes. Hors on sait que la plupart des jeux sont achetés et consommés par des adultes. De ce point de vue la c'est au joueur de décider s'il l'achète, s'il l'achète pas, s'il en fait la publicité ou s'il en fait pas la publicité. Je ne pense pas, qu'à priori en tout cas, on devrait mettre de normes morales la dessus. Je suis pas sûr que Manhunt ou ce type de jeu ait eu du succès par leur gameplay ou par leur intérêt. Par contre le risque est qu'ils aient du succès parce-qu'ils sont montés en épingle par des faits divers, par les médias et on voit bien que c'est la stratégie notamment de Rockstar que dès qu'un jeu est interdit ou dès qu'un jeu fait parler de lui, alors les adolescents l'achètent parce-que c'est du transgressif, parce-que c'est interdit et parce-que c'est un moyen pour eux de devenir des grands. C'est le principe des adolescents, faire les grands et dans ce cas la, si on ne parlait pas autant de ces jeux la, ils ne se vendraient peut-être pas autant au final ou ils seraient jugés sur seulement leurs critères ludiques, et c'est ça qui me paraît important.

La rédaction vous recommande

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Nintendo Classic Mini NES
Neuf : 189,18 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
15 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (15)