>
>
Blizzard, entretiens anniversaires : Paul Sams

Blizzard, entretiens anniversaires : Paul Sams

Partie 2 sur 3 : consoles, nouvelles franchises, stratégie
Par Grégory Szriftgiser - publié le
Image

Les nouveaux horizons : business, cinéma... et dans 15 ans ?

D'un point de vue plus business à présent, le modèle économique suivi par les jeux en ligne chez nous est très différent de celui en vigueur sur les marchés asiatiques. Il y a là-bas beaucoup de "free-to-play", par exemple. Est-il envisageable pour World of Warcraft ou de futurs projets, que Blizzard change ou propose des alternatives au modèle de l'abonnement ?

Je dirais qu'il est peu probable que nous changions le modèle économique d'un de nos jeux actuels. En tout cas dans un futur proche. J'irais même jusqu'à dire que c'est vraiment très peu probable. En revanche pour ce qui est de futurs jeux, le modèle économique est ouvert à toute possibilité. Et, une fois de plus, c'est parce qu'on en revient au concept "Gameplay avant tout". D'abord on s'attache à faire de grands jeux, et ce n'est que plus tard dans le processus qu'on commence à réfléchir au modèle économique du jeu. Beaucoup de sociétés s'excitent au sujet de nouveaux modèles économiques, comme les micro-transactions par exemple, les jeux pour lesquels des objets coûtent du vrai argent, et... pourquoi pas. Nous sommes nous aussi fascinés par ces concepts, mais pas du tout par la prospective de faire un jeu basé sur les micro-transactions ou la revente d'objets. On ne s'assoit pas ensemble pour réfléchir à "faire un jeu sur le modèle économique des micro-transactions". Ce qu'on fait, c'est se dire "faisons ce super jeu" et plus tard, dans le cycle de développement du projet, on cherche à déterminer le meilleur modèle économique pour ce jeu précis et sur tel marché. S'il se trouve que ce soit l'achat d'objets, alors très bien ! S'il se trouve que c'est un système d'abonnement, alors très bien ! Si c'est uniquement de la vente boîte, alors très bien ! On n'impose pas de modèle économique. C'est d'ailleurs un élément différenciant pour Blizzard. On n'a pas de groupe de mecs centrés sur le business qui se font des meetings à contempler passionnément des courbes de tendances sur tel ou tel modèle par micro-transactions, et qui se disent "Waouh ! Hey les devs, vous allez faire un jeu basé sur les micro-transactions ! Amusez-vous bien ! On se fout de ce que le jeu sera, faut juste que ça fasse plein de blé !" - ce n'est pas notre manière de fonctionner ! Nous on dit : "Quel jeu vous voulez ? Qu'est-ce que vous voulez faire ? À quoi vous voulez jouer maintenant ? Ok, faites-le, on trouvera le modèle économique plus tard quand ce sera le bon moment".

Il y a un film Warcraft en cours de production...

Oui, m'sieur !

J'imagine que vous ne pouvez pas me dire grand chose là-dessus que ce qu'on sait déjà *rire* ?

Je peux vous dire tout ce qu'on a annoncé pour l'instant ! Nous sommes en partenariat avec Legendary Pictures, les types qui ont fait Dark Knight, Batman Begins, Superman Returns, 300, entre autres. Ils sont très talentueux et on est très heureux de travailler avec eux. On a récemment annoncé le réalisateur, Sam Raimi...

Oui !

... C'est lui qui était à l'oeuvre sur les films Spider-man, et nous avons annoncé aussi l'auteur qui signera le script, Robert Rodat, qui a notamment écrit Il faut sauver le soldat Ryan, il a même été nominé aux Oscars pour ce script. Je crois qu'on assemble un groupe de personnes particulièrement talentueuses. Enfin, à la production, Chuck Roven est aussi avec nous, il a produit The Dark Knight, ainsi que d'autres de Legendary qui ont permis certains de ces films. Il y aura aussi des responsables d'équipe de Blizzard qui officieront à la production exécutive, et je crois que l'alliance de ces deux groupes, ceux qui connaissent les films et ceux qui connaissent la franchise, combinée avec la créativité de Sam Raimi et Robert Rodat, nous donne toutes les chances de livrer une expérience de cinéma de haut niveau ; une qui ne soit pas "un film de jeu vidéo" mais "un vrai grand film" indépendamment du fait qu'il trouve ses origines dans le jeu vidéo.

Est-ce que ça veut dire que nous n'aurons pas de film en images de synthèses produit par vos studios dont des millions de gens admirent les cinématiques ?

Il y aura évidemment beaucoup d'effets spéciaux dans le film, mais le plan est d'en faire un film live-action. Je vous dirais de penser Seigneur de Anneaux, de penser Braveheart, tous ces films qui allient des histoires grandioses et des personnages attachants, tout en se ménageant des grandes scènes de batailles qui sont un régal pour les yeux à l'écran. En tout cas c'est l'intention !

Ok ! Dernière question : où voyez-vous Warcraft dans 15 ans ? En tant que jeu et en tant que franchise ?

*rire* Elle sera vivante et en pleine santé ! Quel sera le produit Warcraft ou le genre de produit populaire à ce moment, je n'en sais rien, mais je vous dirais que je crois que World of Warcraft a le potentiel pour durer beaucoup, beaucoup, beaucoup d'autres années. Je pense qu'il y aura encore des gens qui joueront à World of Warcraft. Je ne dis pas qu'il sera le plus joué au monde, ou le plus populaire, parce qu'il y a beaucoup de choses qui sortiront d'ici là, dont certaines de chez nous qui, je crois, vous passionneront ! Ce ne sera certainement pas notre jeu numéro un, ni le jeu numéro un tout court dans 15 ans, ni même probablement dans le top 5, mais il y aura sans doute encore des gens pour y jouer. Je ne sais pas ce que sera le jeu Warcraft du moment, mais quel qu'il soit, il devra être génial !

Ok alors, merci et rendez-vous dans 15 ans !

Espérons qu'on se verra d'ici là ! *rires*

La rédaction vous recommande

6 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (6)