>
>
Blizzard, entretiens anniversaires : Paul Sams

Blizzard, entretiens anniversaires : Paul Sams

Partie 2 sur 3 : consoles, nouvelles franchises, stratégie
Par Grégory Szriftgiser - publié le
Image

Les consoles, et la créativité chez Blizzard

Vous avez mentionné un peu plus tôt que vous étiez tout à fait ouvert au retour à du développement sur consoles... Mais avez-vous des plans en la matière ?

Si j'étais du genre à prendre des paris, je dirais qu'à un moment ou un autre nous serons de retour sur consoles. Quand et sur quel projet, nous ne sommes pas encore en mesure de le dire, mais ce que je peux vous dire avec certitude, c'est que pour chaque jeu dont nous lançons le développement, nous considérons toutes les plates-formes avant de déterminer quelle est la meilleure décision. Pour chacun des projets internes que nous avons actuellement en développement, annoncés ou non, nous avons réfléchi pour déterminer s'ils devraient être sur console ou non, PC seulement, ou les deux. Lorsque nous retournerons vers la production sur consoles, en tout cas, nous ferons en sorte bien sûr que le ou les jeux concernés soient de cette même qualité.

Et qu'en est-il des vieux jeux Blizzard, tels que Lost Vikings ?

Vous savez, pour les titres classiques de Blizzard, ces jeux plus arcade, comme Lost Vikings, Rock'n Roll Racing, ou encore Black Thorne, ce sont des titres qui ont une place particulière dans nos coeurs. Ce sont aussi des jeux qui sont un peu plus petits en taille et en échelle, peut-être, et je sais que beaucoup les apprécient pour leur valeur nostalgique, mais je ne suis pas certain qu'il y ait qui que ce soit dans nos équipes de développement qui réclame à développer des jeux dans le cadre de ces franchises. Et chez nous, toute décision prise sur les projets que nous développons est aux mains des développeurs. Pas du "management" si on peut le qualifier ainsi. On interroge les développeurs sur ce à quoi ils veulent jouer après, et comme ce sont tous des joueurs, ils ont des opinions très arrêtées sur ce qu'ils veulent produire ensuite. Mais si une de nos équipes se présentait en disant "Hey, nous voulons faire le prochain Rock'n Roll Racing", nous en parlerions ! Mais ce ne sont pas des titres qu'ils ont envie de faire pour l'instant.

Et les rendre disponibles tels qu'ils sont, par une re-parution sur des services de téléchargement console, peut-être ?

Nous les avons réédités il y a quelques années sur Game Boy Advance, et ils étaient funs à jouer. C'était marrant de voir mes enfants qui n'étaient pas nés à l'époque de leur sortie originale sur Super Nintendo et Megadrive y jouer sur leurs Game Boy Advance. En plus Rock'n Roll Racing est un de mes titres préférés parmi ceux que Blizzard a faits, et il se trouve aussi que c'est le préféré de mon fils... Ils continuent à mettre la cartouche GBA dans leurs DS et à y jouer régulièrement. S'il y a un moyen pour nous de les rendre disponibles, ans que cela ne nous distraie de nos autres projets, nous le ferons peut-être.

Après tant d'années de Game Design, et de formules qui ont été consciencieusement raffinées au fil du temps, comment une société telle que Blizzard, en particulier ses développeurs, peut-elle continuer à se montrer créative et à pousser le média vers l'avant ?

Je dirais en faisant ce qu'ils ont envie de faire. Mêmes s'ils ont choisi d'opérer au sein de ces franchises. Quand vous dites à des développeurs de jeu : "allez faire ce que vous envie de faire", c'est une phrase très puissante à leurs yeux. Ils sentent qu'ils peuvent aller où bon leur semble et être aussi créatifs qu'ils le souhaitent, pour faire le prochain jeu. Je crois que les défis liés à la créativité, lorsqu'on travaille sur des produits au sein d'une même franchise, surviennent en fait lorsqu'un tas de costards dit à des devs : "hey, vous allez pouvoir faire Warcraft 17 maintenant, et au fait, ce sera un jeu de stratégie temps réel, et au fait, il faut qu'il ait les fonctionnalités suivantes et aussi, il faut qu'il réponde aux critères suivants". Hé bien vous savez quoi ? Je joue à beaucoup de jeux, mais la dernière fois que j'ai regardé, il n'y avait pas marqué "Game Designer" dans l'intitulé de mon poste, ni sur mon CV... Ce n'est pas à moi de dire à des designers comment faire un jeu, ou ce qu'il devrait être. C'est eux qui sont là pour ça. Et je crois que les designers se sentent super bien quand ils ne sont pas entourés par un tas de costards qui leur disent ce qu'ils doivent faire, mais qu'ils s'occupent plutôt de leur fournir le soutien et les ressources qu'il leur faut pour produire un super jeu.

Et je crois que l'autre élément qui favorise la créativité, c'est aussi que les équipes n'aient pas l'impression qu'on va leur couper l'herbe sous le pied en les poussant à sortir un jeu à telle ou telle date alors qu'il n'est pas fini. Quand vous travaillez pour une société dont le management a l'habitude de dire "il faut que vous sortiez ça pour tel trimestre" ou "pour boucler l'année fiscale", je crois que ça met automatiquement la créativité en cage. Car la question qui se pose est : "est-ce que je vais vraiment mettre tout mon coeur là-dedans si c'est pour qu'on l'arrache de ma poitrine lorsque mon management le lancera trop tôt ?" ou inversement "je sais que mon management va faire tout ce qu'il peut pour soutenir le projet, et ne le sortira pas avant qu'il soit fini, alors je peux y mettre toute mon âme parce que j'aurai la chance de livrer le jeu que j'imagine". Je pense que c'est un sentiment libérateur pour nos développeurs, et qu'en conséquence, ils sont en mesure de laisser parler leur créativité et de livrer ce qui est, à mon avis, certains des meilleurs jeux de tous les temps.

En ce moment, vous travaillez donc sur Starcraft II, Diablo III, l'add-on de World of Warcraft, Cataclysm, et des choses que nous ne connaissons pas encore. Mais comment se fait-il que le besoin de développer de nouvelles franchises n'ait pas émergé au sein de vos développeurs ? Ils n'ont pas envie de nouveaux univers ?

Si, ils en ont sans doute envie... Vous savez, malgré ce que suggère notre catalogue... *rires*... nous ne sommes pas coincés sur ces trois franchises. Une fois encore, c'est pareil qu'avec les consoles : souvent, dans les équipes de développement, quand ils se préparent à commencer le travail sur un nouveau projet, ils discutent du jeu qu'ils veulent faire, auquel ils veulent jouer. Ils parlent de ce que l'expérience de jeu sera. Puis à mesure qu'ils discutent ainsi et donnent forme à ce que le jeu sera, ils se posent la question : "est-ce que ça peut cadrer avec une de nos franchises, ou pas ? Est-ce que ça devrait être quelque chose de complètement nouveau ?". Et nous avons une ouverture totale et absolue sur la création de nouvelles franchises.

C'est très certainement une possibilité pour l'avenir. Nous ne sommes pas "mariés" uniquement aux mondes de Warcraft, Diablo ou Starcraft. Après, il est certain qu'ils est fun de travailler dans ces univers, parce que nous les connaissons très bien, ils suscitent de l'enthousiasme et de la passion, et finalement, lorqu'un concept de jeu émerge il se prête souvent bien à l'une de ces trois franchises. Mais si nos équipes débarquent avec un concept que tout le monde trouve cool, et qu'il se trouve être lié au développement d'une nouvelle franchise, nous serons totalement ouverts à ce qu'ils le fassent !

Cool, nous serions impatients de découvrir de nouvelles choses !

Je peux même vous dire que tôt ou tard, je ne sais pas quand exactement, nous proposerons une nouvelle franchise... et peut-être deux voire même trois ? Qui sait ! Ça dépendra du moment !

La rédaction vous recommande

6 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (6)