>
>
Pourquoi la Dreamcast reste une console de légende, 15 ans après

Pourquoi la Dreamcast reste une console de légende, 15 ans après

Par Gianni Molinaro - publié le
Image

Un catalogue de folie !

Le line-up de lancement européen se montre assez exemplaire, avec de la variété, de la quantité et de la qualité. Mais c'est tout au long de sa carrière que la Dreamcast va asséner claque dans la tronche sur claque dans la tronche, avec des productions qui non seulement décrochaient les mâchoires, mais surtout n'oubliaient jamais de se montrer créatives et pionnières.

Outre les jeux d'arcade présentés plus tôt, on pense à évidemment à toute une galerie de titres, qu'on ne citera pas tous mais dont voici quelques exemple mémorables...

L'impertinent Jet Set Radio ! Qui a fait découvrir au monde ce nouveau rendu "cel shading", qui donnait littéralement l'impression de mater un dessin animé... Splendide, magnifiquement orchestré par des musiques hip-hop et électro, mais aussi et surtout délicieusement délirant dans son concept et son ambiance décalée.

L'hilarant Space Channel 5... qui nous a offert une formule et une héroïne (Ulala) terriblement attachantes !

L'aveuglant Rez, aujourd'hui encore cité comme l'un des jeux musicaux les plus cultes qui soient, et que l'on doit à Tetsuya Mizuguchi.

Le cultissime Phantasy Star Online, un RPG jouable en ligne qui a fait passer des nuits blanches à tant de joueurs qui ne pouvaient que pleurer à la fin du mois sur la facture téléphonique !

Et côté sport et RPG, malgré les absences d'Electronic Arts et Square, qui ont tout simplement refusé de développer des jeux sur Dreamcast, tout ira pour le mieux, avec notamment des pépites signées Visual Concept dans le domaine du foot américain avec la série NFL 2K et du basket ball avec NBA 2K :

... etcôté RPG Skies of Arcadia et Grandia 2, loin de démériter face aux Final Fantasy. Deux RPG tout simplement cultes. que de nombreux fans du genre gardent dans leur coeur comme de grandes expériences Dreamcast et de grands jeux tout court.

Sans oublier, of course, les bombes comme :

- Resident Evil Code : Veronica

- Metropolis Street Racer

- Sonic Adventure

Et le "daron"... Ai-je besoin de donner son titre ? Shenmue bien entendu, le chef-d'oeuvre inachevé de Yu Suzuki... Un jeu-emblème pour la dernière console de Sega, qui offrait un megamix de tout ce qui pouvait faire fantasmer les joueurs à l'époque. Tout simplement un bond technologique dans le futur, un véritable monde ouvert et vivant, théâtre d'une aventure palpitante... et légèrement contemplative aussi, ce qui a fait grincer des dents à l'époque. Mais qu'importe, c'est tout simplement culte et c'était sur Dreamcast !

 


Une vie courte, mais tellement intense !

Si la Dreamcast a atteint un statut de légende, outre le fait qu'il s'agit de la toute dernière console de la firme au hérisson bleu, c'est aussi parce qu'elle aura brillé de mille feux en un laps de temps très court. De sa commercialisation japonaise le 27 novembre 1998 à l'arrêt de sa production le 31 mars 2001, il ne se sera donc écoulé que deux ans et 4 mois... Deux ans et quatre mois !! Un cycle extrêmement court pour un hardware, qui aura pourtant vu débouler tant d'innovations et tant de hits qu'on pourrait le comparer à une étoile filante... une carrière à la James Dean !

La Dreamcast ne se sera écoulée qu'à une dizaine de millions d'exemplaires à travers le monde, mais parmi les 10 millions de joueurs qui ont eu la chance de l'avoir entre les mains pendant ce court laps de temps, elle restera comme un concentré inoubliable de plaisirs ludiques.

Rares sont les acquéreurs de la Dreamcast à avoir regretté leur achat, c'est une évidence. A vrai dire, ils sont tous un peu aujourd'hui les messagers du dernier feu d'artifice d'un constructeur historique, qui tristement raccrochera ses crampons quelques mois plus tard, pour filer vers une petite mort sous l'habit d'un simple développeur/éditeur.

D'ailleurs on voulait illustrer avec un feu d'artifice. Mais on a trouvé plus éblouissant avec Ikaruga (en fait, on a fait exprès de l'oublier avant).


Le rêve continue

Depuis son décès officiel, prononcé le 31 mars 2001, date de la fin de sa production, la Dreamcast a continué à se voir alimentée en jeux - quelques dingues ont même mis en place des serveurs privés pour continuer à se la donner grave sur Phantasy Star Online ou encore Quake 3 Arena, voire recréer Doom pour le rendre jouable en ligne !

Assez simple d'accès pour les développeurs indépendants et pour la création "homebrew", la machine continue ainsi d'être alimentée. Voici quelques exemples, en vidéos, de jeux sortis ou qui vont sortir de manière non-officielle, et qui permettent à cette bécane de vivre encore et toujours dans les coeurs.

Pier Solar HD

Sturmwind

Dynamite Dreams

Wind and Water : Puzzle Battles

Elysian Shadows


Ces chroniques, interviews et dossiers vous intéressent ? 
Devenez membre Premium pour nous aider à financer ce genre de contenus 
et bénéficier de nombreux avantages. 


 

La rédaction vous recommande

128 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (128)