1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Dossiers du jeu vidéo
  4. >
    Les Free to Play : Gala Networks Europe et Gpotato

Les Free to Play : Gala Networks Europe et Gpotato

Le vieux de la vieille europe
Par Erwan Lafleuriel - publié le

Interview avec Gala Networks Europe

Histoire de bien démarrer ces dossiers consacrés aux éditeurs F2P, rien ne vaut une bonne interview avec un des acteurs majeurs du marché. Gala Networks Europe a donc répondu à quelques questions sur les habitudes des joueurs ou la stratégie du groupe.

Gameblog : La philosophie du jeu de Gala Networks Europe est sympa (le jeu pour unir les peuples), mais est-ce que cela ne complique pas la vie de se restreindre sur un marché très compétitif ?

Gala Networks Europe : Dans un sens, c'est plus simple. Les marchés pour les MMO fun et familiaux sont en bonne santé et en pleine croissance, et en plus des titres déjà en place, il arrive de nombreux nouveaux jeux qui intéresseront les joueurs de tout bord.

Le fait de se focaliser sur les produits de qualité facilite les choses vis-à-vis du marché et de nos joueurs. Quand quelqu'un entend le nom de Gpotato, il sait qu'il s'agira d'un MMO de qualité avec un service client dédié, de la gestion de communauté et des évènements. C'est très important pour nous et ça nous met en avant au milieu de cette compétition.

Est-ce qu'il a des jeux que vous auriez aimé voir sur le portail Gpotato mais que vous n'avez pas pu acquérir à cause de cette politique du "pas de violence réaliste".

Ce n'est pas une grande contrainte, au contraire, c'est sain. Le portail Gpotato s'est focalisé sur des titres fantastiques et nous sommes heureux d'avoir travaillé sur les meilleurs titres comme Flyff, Dragonica, Rappelz, Terra Militaris, Allods Online pour n'en nommer que quelques-uns. Pouvoir apporter ces titres au marché européen est un réel plaisir. Avec cette politique, nous montrons aussi aux parents que leur famille est en sécurité sur le portail. La marque Gpotato.eu est une garantie de qualité et de sécurité pour les parents, pour les enfants ; pour les joueurs de tout âge.

Pourquoi ne pas ouvrir plus de studios plutôt que d'éditer des jeux de studios tiers ?

C'est lié à notre stratégie de sortir un à trois nouveaux titres chaque année, ce qui est peu par rapport à d'autres portails Free to play. Nous préférons la qualité plutôt que la quantité. Comme le cycle de développement d'un MMO est typiquement de 3 à 5 ans... Notre but en tant qu'éditeur est de répondre à la demande de la communauté Gpotato.eu dans le court ou moyen terme. Cela dit, nous avons la chance d'avoir établi de bonne relation avec de nombreux studios talentueux et nous avons un gros apport d'extensions et de nouveaux titres pour accroître la variété des expériences de jeu originales et familiales que la communauté attend du portail Gpotato. Nous travaillons actuellement avec Noria et Snail Games sur Age of Wulin et Sevencore, et nous sommes impatients de leurs sorties en 2012, aux côtés des extensions pour les jeux actuels.

Est-ce que les différences en terme d'habitudes de jeu entre les différents marchés intra-européens ont tendance à disparaître avec le temps, ou au contraire à se renforcer ?

Les joueurs ont toujours les mêmes habitudes qu'il y a quelques années, selon leur nationalité. J'aurais tendance à dire que la seule chose qui change vraiment, c'est l'ouverture et la coopération des joueurs alors qu'ils s'habituent à écouter et à jouer avec des gens de différentes cultures, tout comme lire d'autres langages, etc. Nos guildes internationales sur tous nos jeux en sont la preuve vivante. Par exemple, vous avez un français jouant aux côtés d'anglais, de hongrois, d'allemands et d'italiens, le tout chapeauté par un Guild Leader suédois.

Gpotato Europe possède neuf jeux en activité et d'autres arrivent. Y a t-il une limite supérieure au nombre de F2P qu'un portail peut ou doit proposer ?

Je ne pense pas qu'il y ait une limite absolue, bien que chaque jeu doivent offrir quelque chose d'unique et de captivant pour toute ou une partie de la communauté. À tout moment, nous devons respecter qu'une bonne part de notre communauté recherche la variété, joue à de nombreux jeux et exige un divertissement différent de chacun d'entre eux. De plus, nous sommes conscients que les évolutions dans la vie d'un joueur vont influencer le genre de jeu qu'il recherche à long terme. On peut dire que notre seule limite est l'imagination de notre communauté et vous savez que les joueurs recherchent toujours des choses nouvelles et différentes. Nous surveillons toujours la direction que prennent les joueurs pour pouvoir continuellement améliorer les titres et nos services en parallèle.

Gpotato a développé sa communauté sur plusieurs années à présent. Comment est-ce que le pourcentage de joueurs payeurs a évolué ? Est-il constant ou augmente-t-il ?

C'est vrai que nous publions des F2P depuis 2006 en Europe et nous avons plus de 7,5 millions de joueurs enregistrés à présent. Le pourcentage que vous mentionnez diffère pour chaque jeu et chaque pays. Au fur et à mesure que les jeux et la communauté se développent, le pourcentage des joueurs payeurs augmente, bien que cette augmentation soit modeste.

Propos recueillis par Fumble 
Merci à Gala Networks Europe pour les réponses.

4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)