>
>
Noël 2009 : nos invités vous régalent !

Noël 2009 : nos invités vous régalent !

AHL, Raggal, Bertrand Amar, TSR, Lâm...
Par La Rédaction - publié le
Image

Lâm

Ce fut calme, en 2009. On a eu nos hits attendus (Modern Warfare 2), inattendus (Borderlands), un E3 enfin plaisant. Les consoles ont baissé leur prix, les classements de zizis entre constructeurs n'ont pas trop bougé, le Japon se cherche, EA ne va pas très bien... Une année de jeu vidéo pleine, mais pas spéciale. C'est étrange et c'est sûrement dû au faux départ de cette génération de consoles (Xbox 360 prématurée, Wii surprise, PS3 fail) qui a rendu les années précédentes vraiment âpres. La phase de maturité arrive au final et chaque constructeur, bien au faîte de la place et de l'horizon qui l'attend pour cette génération, passe en phase de pérennisation et de R&D. De même pour les éditeurs qui maîtrisent désormais leurs productions d'un point de technique et game designique (ça se dit ça ?). Bref, 2009 fut une paix des braves, mais les méchants de jeux vidéo ont encore bien mangé dans les dents.


Mes TOPS de 2009 :

Muramasa : The Demon Blade (Wii) :
Oui, c'est mon meilleur jeu de l'année. Pour ses qualités intrinsèques évidentes en premier lieu : ce jeu d'action est beau à mourir. Direction artistique, character design, animations... Muramasa n'est pas seulement une claque esthétique 2D, c'est une claque esthétique tout court. Et puis, le jeu et son système de combat se déploient et révèlent une richesse étonnante, bien loin du button mashingMuramasa est donc un action-scroller-RPG de classe intergalactique, mais ce qui le rend unique, c'est son contexte. Nous sommes en 2009, nous sommes sur Wii et voilà un jeu old school, pointu et en 2D. Je veux dire, si les mecs de Vanilla avaient voulu se rajouter un obstacle, il auraient décidé de le faire en mode texte. Voilà qui est beau, dans cette industrie qui a grandi trop vite : des acharnés qui sortent les jeux qu'ils aiment, coûte que coûte. Et mettent tout le monde sur le cul. Enfin, ceux qui auront joué à Muramasa, puisque nous sommes malheureusement d'accord : ce joyau sera sûrement un four commercial. Ultime raison pour en parler encore. 

Street Fighter IV (Multi) :
Quelques 10 mois après sa sortie, j'éructe encore de joie quand mon Ultra semi-piffé en anti-cross up sort dans le bon sens (E.Honda power). Je matte toujours autant de tournois commentés par Ken Bogard. Je vais toujours à autant de soirées dédiées et je meurs toujours plus d'impatience que ces diables de Capcom confirment mes 3 combattants favoris, tous issus de III.3 (Ibuki, Dudley et Makoto). En plus d'être le jeu de baston au meilleur équilibre skill / fun immédiat, Street Fighter IV est surtout le symbole d'un Capcom en renouveau, bien décidé à exploiter son incroyable passé, mais avec sérieux et envie. Kudos. 

Uncharted 2 : Among Thieves (PS3) :
Dans le genre "on ne recule devant rien pour vous souffler la tronche" Il y avait deux montagnes russes dans lesquelles monter cette année : Modern Warfare 2 et Uncharted 2. Deux rides complètement "barjo" et "WTF" et "OMG" (chaque cri revenant environ toutes les 5 minutes). Chacun leurs qualités en solo, difficile de les départager. Je resterai sur Uncharted 2 pour les dialogues et des persos d'une construction rarement atteinte (allez, GTA ?), et parce que Modern Warfare 2 a décidé de tuer la communauté multi sur PC. Hang on, Nathan !


Mon FLOP de 2009 :

Halo 3 : ODST (Xbox 360) :
Oui, tout le monde hurle sur Resident 5, mais franchement, son mode coop' était excellent. S'il y a un jeu qui m'a déçu cette année, c'est bien Halo 3 ODST. Loin d'être nul, le jeu montre qu'Halo, avec le potentiel d'être la plus grande IP action du monde, se fait larguer par tous ses concurrents, plus beaux, plus intelligents, plus modernes, plus aventureux. Halo 3 : ODST est un bon jeu, ce qui est complètement frustrant.


Mes plus attendus de 2010 :


Gaaaah, un choix, trop de tentations. Super Street Fighter IV ? Heroes of Newerth en version gold ? Project Natal ? Epic Mickey ? Non, pas Epic Mickey. Bayonetta, Final Fantasy XIII, Gran Turismo 5 ? Hum, s'il ne doit en rester qu'un, ce sera Starcraft II. Parce que Starcraft est toujours aussi fabuleux à jouer une décennie plus tard. Et parce que du coup, les Blizzard boys pourront aussi accélérer sur Diablo III.

La rédaction vous recommande

45 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (45)