1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Dossiers du jeu vidéo
  4. >
    [email protected] : On a joué aux meilleurs jeux indé du line-up Xbox One, et il y a du lourd

[email protected] : On a joué aux meilleurs jeux indé du line-up Xbox One, et il y a du lourd

Par La Rédaction - publié le

Shape of the World, après un verre, ça va...


  • Développeur : Hollow Tree Games (Canada)
  • Date de sortie : 5 juin 2018 (PC et PlayStation 4) 6 juin 2018 (Switch et Xbox One)
  • Type d'exclu : Aucune (le jeu sortira sur PC, Xbox One, PS4 et Switch)

Shape of the World, c'est quoi ? C'est un OVNI particulièrement barré à classer dans la catégorie des Walking Simulators, ces "simulateurs de marche", au sens littéral, dans lesquels la narration et le visuel l'emportent sur les interactions, généralement minimalistes.

Et du coup, c'est bien ? Là, comme ça, j'ai très envie de vous dire que votre expérience et votre appréciation de Shape of the World dépendra surtout votre état d'ébriété plus ou moins avancé. Assurément planante, la simulation de plénitude de Hollow Tree Games emprunte au mouvement psychédélique ses codes couleurs, bien que les tons pastels viennent assagir le tout, histoire de passer tranquillement la douane. 

Aussi bref qu'intense, Shape of the World vous invite donc à déambuler dans des décors emprunts d'une nature surréaliste, où vos pas seront guidés par la seule perspective de passer un portail triangulaire qui vous conduira dans la zone suivante, et ainsi de suite. En dehors de cet objectif que l'on espère très métaphysique, les rares interactions qui s'offriront à vous se limiteront à l'abattage express de pauvres arbres qui vous projetteront en avant. Rassurez-vous : vous pourrez toujours récupérer ici et là quelques graines, histoire de limiter votre emprunte carbone virtuelle.

ON L'ATTEND... JUSTE UNE FOIS !
Expérience a priori brève et singulière, Shape of the World vous permettra sans doute de poursuivre agréablement le doux voyage intérieur qui vous ramène miraculeusement chez vous après avoir descendu quelques pintes au troquet du coin. Le moment est assurément agréable, mais qu'en restera-t-il au final ?

Thomas Pillon

La rédaction vous recommande

13 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (13)