1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Dossiers du jeu vidéo
  4. >
    [email protected] : On a joué aux meilleurs jeux indé du line-up Xbox One, et il y a du lourd

[email protected] : On a joué aux meilleurs jeux indé du line-up Xbox One, et il y a du lourd

Par La Rédaction - publié le

Tunic, entre Zelda et Captain Toad


  • Développeur : Andrew Shouldice (Canada)
  • Date de sortie : Inconnue
  • Type d'exclu : Microsoft (PC et Xbox One uniquement)

Tunic, c'est quoi ? Tunic, c'est en quelque sorte la rencontre improbable entre les épisodes 2D de The Legend of Zelda et le plus récent mais non mois isométrique Captain Toad. Autrefois présenté sous le nom de Secret Legend, le jeu d'Andrew Shouldice est en développement depuis maintenant six ans, puisque l'homme à tout faire travaille en solo. Exclusif aux plate-formes Microsoft, le jeu ne possède malheureusement aucune date de sortie à l'heure actuelle.

Et du coup, c'est bien ? C'est splendide. Nous avons eu le luxe de re-tester dans de biens meilleures conditions la trop courte démo de l'E3 lors de cet événement organisé par Microsoft, ce qui nous a permis de la savourer, tranquillement, à la cool. Si le concept peut paraître assez simple et naïf de prime abord, l'ambiance que dégage le jeu vous happe comme dans un rêve en seulement quelques secondes : lumineux, coloré, mignon tout plein et étonnamment bourré de petits détails, Tunic possède un certain charme, pour ne pas dire un charme certain.

Vous y incarnez donc un petit renard vêtu pour partir à l'aventure, dans la plus grande tradition du Zelda-like : tout d'abord livré à vous-même, il faudra vite explorer une première grotte pour y découvrir un bâton, et renvoyer vos ennemis à leurs chères études. Après une phase d'exploration en extérieur arrive le temps un brin prévisible du donjon, qui se conclue tout comme la démo par un boss qui nous a une fois de plus résisté. Saloperie. Mais même avec autant de simplicité, Tunic nous laisse rêveur quant à la dimension de son aventure isométrique, qui risque d'être plus retors que le design ne le laisse espérer. Si l'on ajoute à ça un backtracking lui aussi inspiré de Zelda, avec ses items qui permettent d'emprunter d'autres chemins pour peu que l'on ait une âme d'aventurier, on ne va pas vous cacher notre folle envie d'y retourner.

ON L'ATTEND... VRAIMENT !
Visuellement chatoyant et plus complet qu'il n'y paraît, Tunic est bien parti pour créer l'événement lors de sa sortie. Seule ombre au tableau : le jeu, en développement depuis six ans, n'a toujours pas annoncé la moindre fenêtre de lancement... Chenapan !

Thomas Pillon

La rédaction vous recommande

13 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (13)